BASKET-BALL : LES BLEUS DEBUTENT PAR UNE RACLEE A LA COUPE DU MONDE

Basket Canada France
Nando De Colo en difficulté contre les Canadiens (photo FIBA)

Le Canada a balayé (95-65) l’équipe de France lors du premier match de la Coupe du Monde de basket masculine à Djakarta. Les Bleus de Nando De Colo et Rudy Gobert figuraient pourtant parmi les favoris de la compétition. Ils se retrouvent déjà au pied du mur. Il faudra impérativement battre la Lettonie dimanche pour espérer une qualification pour les 1/8èmes de finale.

Les Français sont donc tombés de haut face à une équipe du Canada dont ils se méfiaient pourtant. Pour ce Mondial disputé en Indonésie, au Japon et aux Philippines (du 25 août au10 septembre), Vincent Collet dispose pourtant d’un effectif presque au complet, à l’exception du jeune prodige Victor Wenbanyama, qui prépare ses débuts en NBA. Mais les cadres comme l’Arrageois Nando De Colo et le Saint-Quentinois Rudy Gobert étaient bien de retour en équipe de France. La longue campagne de préparation aussi était rassurante avec notamment 6 victoires en 7 matches.

Mais voilà: sans raison clairement identifiée, les Bleus sont passés complètement à côté de leur match face à des Canadiens agressifs, qui ont mis une énorme pression en défense dès les premières secondes. Seul l’arrière Evan Fournier (21 points) a surnagé dans ce naufrage collectif inquiétant pour la suite. Mais il est rentré dans le rang aussi en seconde période. Des tauliers comme Elie Ekobo et Nicolas Batum eux ont complètement sombré. Les anciens denaisiens Terry Tarpey et Yakuba Ouattara eux ont peu joué et n’ont rien marqué. Ce qui démontre un problème de banc pour l’équipe de France.

L’effondrement en seconde mi-temps

Pourtant, la France a bien résisté au Canada durant la première mi-temps (43-40). Elle menait même 14-18 à la fin du premier quart-temps. Avant de s’effondrer ensuite, avec notamment un 0-17 assassin dans le 3è quart-temps. Les Bleus sont ainsi nettement dominés aux rebonds (35-45) et commettent de nombreuses pertes de balles (17). Ils n’ont surtout jamais réussi à juguler Shai Gilgeous-Alexander, l’homme du match avec 27 points marqués, 13 rebonds (!), 6 passes décisives et 2 interceptions. Soit +36 d’évaluation. Le score final 95-65 est donc sans appel pour les hommes de Vincent Collet.

Basket Canada France
Rudy Gobert montre la voie à suivre: victoire obligatoire contre la Lettonie (photo FIBA)

« On s’est pris une bonne branlée, il n’y a pas d’autres mots. On n’a jamais réussi à se mettre dans nos systèmes, à résister à leur pression défensive », déclarait sans ambages Evan Fournier sur BeIN Sports après le match. « On n’a pas réussi à se mettre dedans. Avec le groupe que l’on a, on a le droit à une défaite. On n’a donc plus de joker. Maintenant, focus sur la Lettonie, il faut regarder devant. »

Evan Fournier au micro de BeIN Sports après le match

Nicolas Batum corrobore les propos de son équipier, mais laisse quand même une note optimiste en rappelant que les Bleus avaient « déjà perdu des matches d’ouverture et ça s’était bien terminé ». Dernier fait en date : l’Euro 2022 avec une défaite d’entrée contre l’Allemagne (63-76). Et malgré tout une médaille d’argent au bout. L’équipe de France de basket débute donc en mode diesel contre le Canada. Espérons qu’elle passera la vitesse supérieure rapidement.

La feuille de match

Canada-France : 95-65 (14-18; 29-22; 25-8; 27-17)

1è tour poule H de la Coupe du Monde FIBA. Indonesia Arena de Djakarta. 12 091 spectateurs.

Arbitres: MM. Vasquez, Batista (Porto-Rico) et Gedvilas (Lituanie)

Canada: Dort (7 pts), Alexander-Walker (7), Gilgeous-Alexander (27), Ejim (3), Powell (6), Barrett (5), Alexander (5), Olynyk (18), Brooks (12), Edey, Scrubb, Bell-Haynes. Entraîneur: Jordi Fernandez Torres

France: Okobo (1), Fancisco (5), Batum, Yabusele (4), De Colo (12), Tarpey, Ouattara (2), Lessort (12), Gobert (8), Cordinier, Fall. Entraîneur: Vincent Collet

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1362 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.