CYCLISME : EVENEPOEL, VINGEGAARD ET ROGLIC FAVORIS D’UNE VUELTA XXL

Vuelta 2023 présentation
Jonas Vingegaard veut doubler après le Tour de France (photo Charly Lopez/Unipublic)

Le Tour d’Espagne part ce samedi de Barcelone. La présentation des coureurs de la Vuelta 2023 avait lieu mercredi. Cette édition s’annonce somptueuse avec les meilleurs spécialistes mondiaux des Grands Tours, à l’exception de Tadej Pogacar. Le Belge Remco Evenepoel, vainqueur l’an dernier, se joint à la fête après son abandon au Giro. Le Danois Jonas Vingegaard vient pour réaliser le doublé Tour de France-Tour d’Espagne. Le Slovène Primoz Roglic lui vise un quadruplé dans la Vuelta. Derrière ces trois grands favoris s’alignent d’anciens vainqueurs du Tour de France (Geraint Thomas, Egan Bernal). Et aussi les futurs champions que sont déjà en partie l’Espagnol Juan Ayuso, les Français Romain Grégoire et Lenny Martinez, ainsi que le Belge Cian Uijtebroeks.

Maintenant que les équipes ont confirmé leurs compositions à la veille de la 1re étape, les fans peuvent s’attendre à de grands affrontements entre les meilleurs coureurs du monde, y compris les vainqueurs des quatre dernières éditions de La Vuelta, Remco Evenepoel (2022) et Primoz Roglic (2019, 20 et 21, également vainqueur du Giro 2023), aux côtés du double vainqueur du Tour de France Jonas Vingegaard (2022, 2023).

Le retour de Remco Evenepoel

Remco Evenepoel (Soudal Quick Step) portera cette fois le maillot de champion de Belgique (et l’arc-en-ciel sur le seul chrono individuel) sur les routes espagnoles. « L’Espagne est l’un de mes pays préférés, je m’y suis toujours senti bien et j’y ai eu beaucoup de succès, et j’espère que cette tendance se poursuivra au cours des prochaines semaines. Si vous regardez le parcours et la liste de départ, vous pouvez voir que ce sera une course très difficile, mais j’ai eu une bonne préparation et je peux compter sur une équipe solide, j’ai donc beaucoup de confiance et de motivation avant les nombreuses épreuves. défis qui viendront », explique le quatrième plus jeune coureur vainqueur du Grand Tour d’Espagne.

Le lauréat 2023 a décidé finalement de s’aligner à la Vuelta après son abandon au Tour d’Italie, à cause du covid. Le prodige belge a été fortement applaudi lors de la présentation de la Vuelta 2023.

Vuelta 2023 présentation
Remco Evenepoel défend son titre en Espagne (photo Unipublic/Charly Lopez)

Un duo Vingegaard-Roglic chez Jumbo Visma

Le Danois Vingegaard est rejoint par deux de ses prédécesseurs en jaune, Geraint Thomas et Egan Bernal, ainsi que par des coureurs qui connaissent déjà le podium de la Vuelta, comme Enric Mas (2e en 2018, 21 et 22) et Juan Ayuso (3e en 2022). Il aura donc le triple vainqueur de la Vuelta, Primoz Roglic, à ses côtés. On peut d’ailleurs se demander comment se passera la cohabitation entre ces deux vainqueurs potentiels.

On retrouve plusieurs champions du monde sacrés début août en Écosse: Remco Evenepoel (contre-la-montre élite) encore; Lorenzo Milesi (contre-la-montre U23) mais aussi le vététiste néo-zélandais Sam Gaze, vainqueur du short track avant de faire ses débuts sur un Grand Tour. Les coureurs de La Vuelta 23 ont déjà accumulé 42 victoires d’étape sur La Vuelta, dont 10 pour Roglic.

La jeune classe en première ligne

Parmi les 176 participants, 29 appartiennent encore à la catégorie Moins de 23 ans, comme la révèle la présentation de la Vuelta 2023. C’est le cas du vainqueur sortant Remco Evenepoel, qui fêtera son 24e anniversaire en janvier prochain. Lenny Martinez (Groupama-FDJ), à 19 ans, est donc le plus jeune coureur au départ de Barcelone, après avoir déjà impressionné sur le Tour de Catalogne (12e). Le grimpeur français est né en juillet 2003 (Luis Leon Sanchez était déjà en stage chez Once-Eroski), quelques mois après Max Poole (DSM-Firmenich) et Cian Uijtdebroeks (Bora-Hansgrohe).

Né en 2022, Juan Ayuso possède les meilleures références, avec notamment un podium à la Vuelta l’an dernier. Mais le Wallon Cian Uijtebroeks lui a gagné le Tour de l’Avenir 2022. Lorenzo Milesi (DSM-Firmenich) sort aussi d’un Mondial Espoirs impressionnant (vainqueur du chrono, 5è de la course en ligne). Romain Grégoire enfin a déjà remporté 5 courses pros dont les 4 Jours de Dunkerque en mai dernier.

L’équipe Cofidis bien sûr est également présente en Catalogne. Comme les années précédentes, Jesus Herrada sera le leader d’une formation nordiste qui espère faire aussi bien que lors du dernier Tour de France (2 victoires d’étape et un top 10 au général). Elle pourra compter pour cela sur Bryan Coquard dans les arrivées au sprint.

Infos ASO

L’équipe Cofidis à la Vuelta 2023

François Bidard, 31 ans, France
André Carvalho, 25 ans, Portugal
Davide Cimolai, 34 ans, Italie
Bryan Coquard, 31 ans, France
Jesus Herrada, 33 ans, Espagne
José Herrada, 37 ans, Espagne
Ruben Fernandez, 32 ans, Espagne
Rémy Rochas, 27 ans, France

Vuelta 2023 présentation
Jesus Herrada sera le leader de Cofidis sur la Vuelta 2023 (photo Unipublic/Charly Lopez)

Le parcours 2023 de la Vuelta

Du 26 août au 17 septembre 2023, La Vuelta 23 sera composée de 21 étapes et couvrira une distance totale de 3 153.8 km.

  • 4 étapes de plaine
  • 2 étapes de plaine avec une arrivée au sommet
  • 6 étapes accidentées
  • 7 étapes de montagne
  • 1 contre-la-montre par équipes et 1 contre-la-montre en individuel
  • 2 journées de repos

A MILESI LE PREMIER MAILLOT ROJA

Vuelta 2023 présentation
L’équipe DSM avec les Français Romain Bardet et Romain Combaud gagnent la 1è étape (photo Unipublic/Sprint Cycling Agency)

Des Mondiaux à La Vuelta, Lorenzo Milesi vit un mois d’août extraordinaire. Le jeune Italien, vainqueur du maillot arc-en-ciel dans le contre-la-montre individuel moins de 23 ans, est le premier leader de la 78e édition du Tour d’Espagne après avoir mené l’équipe Team DSM-Firmenich à la victoire dans le contre-la-montre par équipes d’ouverture. L’équipe allemande s’est élancée tôt, alors qu’un orage éclatait à Barcelone, et personne n’a jamais pu les reprendre. Les Movistar sont passés tout près de l’exploit mais ils ont échoué à une demi-seconde. Les Soudal Quick-Step (Remco Evenepoel) ont fini à 6’’ et les Jumbo-Visma (Primoz Roglic, Jonas Vingegaard) ont perdu 32’’. L’équipe Cofidis se classe à une honorable 9è place (à 22 secondes).

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1643 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Vuelta 3ème étape Evenepoel vainqueur

Les commentaires sont fermés.