CYCLISME : LA BELLE PERFORMANCE D’AXEL ZINGLE A GRAMMONT

Renewi Tour Axel Zingle
Axel Zingle a fait la course en tête à Grammont (photo JMD/Sports 5962)

Le Néerlandais Mike Theunissen (Intermarché-Wanty-Gobert) remporte en puncheur la 3ème étape du Tour du Bénélux vendredi à Grammont. Il précède le Belge Tim Wellens (UAE Team Emirates), qui prend la tête du classement général. Le Français Axel Zingle (Cofidis), termine lui à une belle 3ème place à l’issue d’un effort intense dans cette étape reine du Renewi Tour 2023. L’équipe Soudal Quick Step de Florian Sénéchal en revanche est tenue en échec dans cette étape des monts de Flandre.

Cette 3ème étape Aalter-Grammont (Geraardsbergen en néerlandais) s’annonçait donc comme l’étape reine de ce Renewi Tour (Tour du Bénélux) 2023. Au programme des coureurs: 171,2 km avec un circuit final de 33 km à couvrir deux fois. Et dans cette boucle, la montée du Bosberg, de la Denderoordstraat et du terrible mur de la Chapelle. Rajoutez aussi à cela le Berendries, le Leberg et le Tenbosse et vous avez tout de suite un final aux allures de Tour des Flandres. Nul doute que l’équipe Soudal Quick Step, sur ses terres, avait l’intention de faire « exploser » le jeune Britannique Joshua Tarling, leader au général après sa victoire la veille dans le contre-la-montre de Sluis.

Gagner une étape pour Madouas

Mais d’autres « flahutes » voulaient aussi se montrer dans cette étape sélective. C’est le cas de Valentin Madouas (Groupama-FDJ). Le champion de France à Cassel reprenait sur ce Renewi Tour après une coupure le lendemain du championnat du Monde de Glasgow.

« L’objectif est de gagner une étape. Et de voir aussi ce que je peux faire sur une course par étapes de 5 jours. Physiquement, je me sens plutôt bien. On verra comment sont les sensations après cette reprise. » Le Breton confiait aussi préférer être un peu en retard au classement général, afin d’avoir les mains libres pour attaquer. Voeu exaucé, puisqu’après le chrono de Sluis, Madouas pointait en 101è position, à 1’25 de Tarling. Pas de quoi inquiéter les grosses équipes. Encore que le champion de France est désormais très surveillé depuis sa 3è place dans le Tour des Flandres 2022.

Valentin Madouas à Knokke-Heist lundi

Cette étape Aalter-Grammont déciderait certainement du classement général du Renewi Tour 2023. D’où l’importance de la stratégie dans ce parcours difficile. Déjà, la course est menée à un rythme intense, plus rapide que la moyenne horaire la plus élevée (44 km/h).

Teunissen et Wellens, les revenants

La course commence réellement après 70 km de plat, et le début de la zone des monts. Une première échappée de 6 coureurs, dont le Français Olivier Le Gac (Groupama-FDJ), est rejointe par un groupe de 8 où figure Florian Sénéchal, mais aussi l’ancien vainqueur des 4 Jours de Dunkerque Mike Teunissen.

Une belle bagarre se produit sur le circuit tracé autour de Grammont. A l’attaque du dernier tour, 8 « costauds » se détachent:  Yves Lampaert (Soudal Quick-Step), Mike Teunissen (Intermarché-Circus-Wanty), Arnaud De Lie, Florian Vermeersch (Lotto Dstny), Fred Wright (Bahrain Victorious), Marc Hirschi, Tim Wellens (UAE Team Emirates) et le Français Axel Zingle (Cofidis).

Cette échappée royale résiste au retour du peloton emmené par les Inéos-Grenadiers de Joshua Tarling, qui va finalement craquer dans cette étape impitoyable. Devant, Mike Teunissen attaque à 2 km de l’arrivée en montée et en pavés vers le mur de la Chapelle. Le Néerlandais résiste au retour de Tim Wellens, handicapé par une perçure lente, et d’Axel Zingle. Il gagne l’étape et s’offre un beau cadeau d’anniversaire pour ses 31 ans. Il apporte aussi le 16è bouquet de la saison à l’équipe de Tournai.

Renewi Tour Mike Teunissen
Mike Teunissen était le plus fort dans le mur de Grammont (photo DR Renewi Tour)

Un autre revenant, Tim Wellens, prend le maillot de leader. Comme Teunissen, le routier de Saint-Trond stagnait ces dernières années après avoir remporté de nombreuses victoires, comme ce Tour du Bénélux (l’Eneco Tour à l’époque) en 2014 et 2015.

Le podium du courage pour Axel Zingle

Axel Zingle lui s’offre une superbe 3è place parmi les géants des Flandres, lors de ce Renewi Tour. L’Alsacien de Cofidis est allé au bout de lui-même dans l’ultime montée pavée. Et il a mis de longue minutes à récupérer à peine la ligne franchie.

Renewi Tour Axel Zingle
Axel Zingle épuisé après son effort final (photo JMD/Sports 5962)

« C’était vraiment exigeant », expliquait ainsi Axel après un long temps de récupération. « J’ai essayé d’aborder l’avant dernière difficulté de manière confortable, avec de la vitesse. Mais Mike Teunissen a attaqué. Il était très fort. Au pied du mur, je savais que c’était une arrivée assez technique. Je n’ai pas hésité à faire l’effort de loin pour essayer de revenir. Mais j’ai coincé sur la fin. Tim (Wellens) était aussi très très fort et il m’a dépassé. Je suis quand même content de finir 3è. Je pense que je remonte un peu au classement général. C’est donc satisfaisant. »

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. L’interview de Axel Zingle à l’arrivée à Grammont.

Effectivement, au classement général, Axel Zingle figure maintenant à la 9è place au classement général du Renewi Tour, à 36 secondes de Tim Wellens. Rien n’est donc joué, même si les deux dernières étapes ce week-end semblent moins dures que celle de Grammont ce vendredi. Tim Wellens, avec l’appui d’une forte équipe, semble tout à fait capable d’inscrire pour la 3è fois son nom au palmarès du Tour du Bénélux.

Derrière, Valentin Madouas (20è) et Florian Sénéchal (21è) réalisent aussi une course satisfaisante en terminant 16 secondes derrière le vainqueur.

La 4è étape, samedi, ira de Beringen à Peer, dans le nord du pays. Cette étape sans difficultés de 179 km devrait convenir aux sprinters. On attend donc Arnaud Démare, malchanceux mercredi lors de la 1ère étape.

Classement de la 3ème étape du Renewi Tour

1. Mike TEUNISSEN (Intermarché-Circus-Wanty) 3h40’17
2. Tim WELLENS (UAE Team Emirates) mt
3. Axel ZINGLE (Cofidis) 
4. Marc HIRSCHI (UAE Team Emirates) 
5. Arnaud DE LIE (Lotto-Dstny) 
6. Fred WRIGHT (Bahrain Victorious) 
7. Gianni VERMEERSCH (Alpecin-Deceuninck) 
8. Matej MOHORIC (Bahrain Victorious) 
9. Yves LAMPAERT (Soudal Quick-Step) 
10. Jasper DE BUYST (Lotto-Dstny) tmt

LE DECES DE TIJL DE DECKER A 22 ANS

Paris-Roubaix Espoirs 2023
Tijl De Decker sur le podium de Paris-Roubaix Espoirs (photo JMD/Sports 5962)

Une terrible nouvelle a endeuillé le Renewi Tour, mais aussi les autres courses cyclistes disputées cette semaine. C’est le décès du jeune coureur belge Tijl De Decker à l’âge de 22 ans. Celui-ci a été victime d’un grave accident mercredi lors d’une sortie entraînement. Transporté à l’hôpital d’Anvers, il a succombé à ses blessures deux jours plus tard, après être tombé dans le coma.

Le public nordiste l’avait découvert au printemps dernier, quand il avait gagné avec maestria Paris-Roubaix Espoirs qui renaissait. On lui promettait alors un beau destin. Cette disparition brutale rappelle celle de Bjorg Lambrechts, un autre grand espoir du cyclisme belge, survenue lors du Tour de Pologne 2019.

Les coureurs de Lotto Dsnty auraient certainement aimé lui dédier une victoire à sa mémoire à Grammont. Ce que n’a pas manqué de faire Mike Teunissen, le vainqueur de cette 3è étape du Renewi Tour.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1643 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Renewi Tour Axel Zingle 3è à Grammont

Les commentaires sont fermés.