BASKET-BALL : LES GUERRIERES EN DEMI-FINALES DE L’EUROCOUPE !

Saragosse ESBVA
La satisfaction de Kariata Diaby après la qualification (photo FIBA)

L’ESBVA Lille Métropole se qualifie pour les demi-finales de l’Eurocoupe féminine, après sa courte défaite (65-56) à Saragosse. Les Guerrières possédaient en effet 16 points d’avance après le match aller à Villeneuve-d’Ascq. L’Américaine Kamiah Smalls a de nouveau été décisive dans ce match. En demi-finales, l’ESBVA affrontera l’ASVEL, avec match aller à Villeurbanne le 16 mars.

Rachid Méziane l’avait annoncé à l’issue du match aller victorieux au Palacium. Saragosse allait mettre la pression d’entrée pour remonter les 16 points d’écart concédés dans le Nord. Mais les Villeneuvoises ont imposé leur défense de fer face aux équipières de l’Allemande Léonie Fiebich.

Les Espagnoles ne compteront ainsi jamais plus de 4 points d’avance durant la première mi-temps. Grâce notamment à une Kamiah Smalls très efficace (20 points, 6 rebonds, 3 passes décisives, 4 interceptions), ainsi que Myriam Djekoundade (13 points), les Villeneuvoises contiennent parfaitement leurs adversaires durant les deux premiers quarts-temps, pour atteindre le repos avec un seul point de retard, après avoir compté un bref avantage dans les dernières secondes (31-30).

Le festival de Kamiah Smalls, à la fête contre Saragosse

L’ESBVA impose cette même rigueur défensive dans le 3ème quart-temps, qu’elles gagnent, ce qui lui permet d’égaliser (45-45), à l’attaque du dernier. Le plus dur semble accompli. Néanmoins, lesGuerrières vont se faire une petite frayeur durant cette ultime période.

Les retrouvailles avec l’ASVEL

Dominées au rebond défensif, et moins adroites que Saragosse, les joueuses de l’ESBVA vont céder du terrain en fin de match. Tout en conservant le contrôle. Au final, elles concèdent ainsi une défaite de 9 points. Ce qui ne met pas leur qualification en danger, acquise sur le score cumulé de 140 à 133.

Sept ans après sa victoire en 2015, l’ESBVA LM retrouve le carré de l’Eurocoupe. Au tour suivant, les Guerrières affronteront des rivales bien connues. L’ASVEL (Lyon Villeurbanne) s’est en effet facilement qualifiée face à Angers. Les deux équipes se retrouveront dès la semaine prochaine, le 16 mars pour le match aller de cette demi-finale 100% française. Un duel aux allures de Ligue féminine, où les deux clubs sont également bien placés.

Il y aura donc un club français en finale de l’Eurocoupe les 5 et 12 avril prochains. En effet, l’Asvel, première du championnat avec Bourges et Villeneuve-d’Ascq, 3e avec Montpellier à une longueur, se retrouveront en demi-finale avec le match aller le jeudi 16 mars à Mado-Bonnet (20 heures) et le retour le jeudi 23 dans le Nord.

Kamiah Smalls a encore réalisé une grande performance (photo FIBA)

Les deux équipes s’affronteront auparavant en demi-finale de la Coupe de France le mercredi 8 mars (20h) au Palacium, avec un ticket en jeu pour aller en finale le samedi 22 avril à l’Accor Arena de Bercy. L’Asvel de Tony Parker a gagné les deux confrontations en Ligue féminine, lors de la première journée à l’extérieur (72-76) puis à Villeurbanne (90-85).

Cela promet du spectacle dans ce duel à plusieurs dimensions.

La feuille de match

FIBA Eurocoupe féminine: 1/4 de finale retour. Palais du Prince Philippe à Saragosse

Casademont Saragosse – ESBVA Lille Métropole: 65-56 (16-15, 15-15, 14-15, 20-11)

Arbitres: Manuel Attard (Italie), Cecilia Toth (Hongrie), Anastasios Cardaris (Grèce)

Saragosse: Tate, Ortiz (5 points), Grande (2), Villen (2), Gonzales (1), Gimeno (14), Fiebich (20), Oma (6), Geldof (5), Alonso, Gatling (10) Entraîneur: Carlos Cantero Morales

ESBVA : Smalls (20), Hériaud, Djekoundade (13), Cissé, Diaby (2), Ben Abdelkader (2), Burke (9), Diallo (2), Salaun (8) Entraîneur: Rachid Méziane

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1627 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.