BASKET-BALL : L’ESBVA PREND UNE OPTION POUR LES DEMI-FINALES DE L’EUROCOUPE FACE A SARAGOSSE

ESBVA Saragosse
Les Guerrières battent Saragosse de 16 points (photo JMD/Sports5962)

L’ESBVA Lille Métropole bat Casademont Saragosse (84-68) en quart de finale aller de l’Eurocoupe féminine, au Palacium de Villeneuve-d’Ascq. Les Guerrières ont dominé la première mi-temps, avant de contenir les Espagnoles durant la seconde. Avec 16 points d’avance, les Nordistes peuvent entrevoir la qualification pour les demi-finales. Même si elles s’attendent à souffrir au match retour dans une semaine à Saragosse.

En ce dernier jeudi de février, le Palacium retrouvait le décor des grandes soirées européennes. Comme en 2015, où l’ESBVA de Frédéric Dusart était allée au bout, remportant l’Eurocoupe féminine en battant les voisins de Braine en finale.

On sentait qu’avec les quart de finales, la compétition passait à un niveau supérieur. En affrontant Casademont Saragosse, les Guerrières sauraient donc si elles pouvaient gagner cette Eurocoupe féminine 2022-2023.

Une première mi-temps convaincante

Le début du match en tous cas est convaincant. Les Villeneuvoises réussissent tout dans le premier quart-temps. Solides en défense, elles font preuve aussi d’une adresse redoutable dans les tirs. Ce qui n’est pas toujours le cas habituellement. L’écart va ainsi atteindre 14 points (19-5), ce qui oblige le coach espagnol Carlos Morales à demander deux temps mort.

Malgré quelques erreurs en fin de période, l’ESBVA mène 24-13 à la fin du premier quart-temps. Kennedy Burke, Hind Ben-Abdelkader et Caroline Hériaud en particulier ont malmené les Espagnoles.

Kariata Diaby et Kamiah Smalls à la lutte avec Helena Oma (photo ESBVA/FIBA Europe)

Le 2ème quart-temps va connaître le scénario inverse. Les Villeneuvoises bafouillent un peu leur basket au début, avant de retrouver leur efficacité ensuite. Sous l’impulsion du duo américain Burke-Smalls , l’ESBVA Lille Métropole mène ainsi de 19 points (45-26) face à Saragosse au repos. Hormis la capitaine Vega Gimeno (11 points), les Espagnoles n’ont pas fait une grosse impression sur le parquet du Palacium qui a vibré durant cette première période.

Saragosse se reprend en seconde mi-temps

A peine revenue sur le terrain, Hind Ben-Abdelkader « plante » un panier à 3 points. Une façon comme une autre de montrer la volonté de l’ESBVA de creuser l’écart encore plus, avant le match retour à Saragossse. Janelle Salaun a également « la main chaude ». Mais une baisse de régime en fin de quart-temps fait repasser cet écart de +26 à + 19 (66-47) après un ultime panier de Kamiah Smalls.

La fatigue arrivant dans ce match intense, les joueuses des deux camps commettent ensuite plus d’erreurs et ratent plus de tirs dans la dernière période. Mais les Espagnoles retrouvent de l’efficacité et de l’autorité. Tandis que Kennedy Burke ne score plus.

La fin de match est plus décousue, et l’équipe de Rachid Méziane a ainsi du mal à dépasser cet écart de 20 points. Pire, les Guerrières subissent le jeu espagnol et Saragosse revient ainsi à 15 points de l’ESBVA à 2’30 de la fin (77-62).

ESBVA Saragosse
Kennedy Burke n’a pas eu son rendement habituel (photo ESBVA/FIBA Europe)

Dans le « money time », les Villeneuvoises contiennent malgré tout le retour des Espagnoles. Et Kamiah Smalls, meilleure réalisatrice de la rencontre (21 points) conclut grâce à deux lancers francs bien venus à 11 secondes de la fin. L’ESBVA bat finalement Saragosse sur le score de 84 à 68.

Cet écart de 16 points ouvre grand la porte des demi-finales pour l’équipe nordiste. « Est-ce que ce sera suffisant ? Je ne sais pas », affirme le coach villeneuvois Rachid Méziane. « Mais l’enfer nous attend à Saragosse. »

La désillusion de Gérone au début de la campagne européenne reste en effet bien présente dans les esprits.

La feuille de match

1/4 de finale de la FIBA Eurocoupe féminine, match aller

ESB Villeneuve-d’Ascq Lille Métropole / Casademont Saragosse: 84-68 (24-13; 21-13; 21-21; 18-21)

Palacium de Villeneuve-d’Ascq. 2 200 spectateurs.

Arbitres: Ali Sakaci (Turquie); Gellert Kapitany (Hongrie); Suzana Mujicic (Monténégro)

ESBVALM: Smalls (21 pts), Hériaud (cap, 8), Djekoundade (3), Hirsch, Diaby (10), Ben Abdelkader (14), Burke (12), Diallo (10), Salaun (6). Entraîneur: Rachid Méziane

Casademont Saragosse: Sutherland, Tate (3), Ortiz (3), Grande (4), Gonzales (6), Gimeno (cap, 18), Fiebich (14), Oma (6), Geldof (2), Alonso, Gatling (12). Entraîneur: Carlos Cantero Morales

Match retour le 2 mars à Saragosse

Les réactions

Rachid Méziane, entraîneur de l’ESBVA. « Dans le monde parfait, j’aurais préféré multiplier les points. Mais le match est plus proche de ce que nous avons vu en 2ème mi-temps qu’en première. D’autant que mes joueuses ont accusé un peu de fatigue avec les matches du week-end qui sont un combat pour nous. »

Vidéo SPORTS 59/62- SportBuzz. Rachid Méziane en conférence de presse aprèsESBVA-Saragosse

Carlos Cantero Moralés, entraîneur de Casademont Saragosse. « Nous avons manqué un peu d’expérience à ce niveau. Et cela s’est vu en première mi-temps où nous avons commis beaucoup de fautes. Mais mes joueuses ont su réagir ensuite et je suis fier de leur prestation en seconde période. »

Léonie Fiebich, ailière de Saragosse. « Nous sommes tombées sur une très bonne équipe de Villeneuve-d’Ascq, une équipe très physique. La première mi-temps nous a mises dans le dur. Il faudra travailler cela avant le match retour. »

Christelle Diallo, pivot de l’ESBVA. « Nous avons plus subi en seconde mi-temps. Cela va être difficile au match retour. J’espère que 16 points, ce sera assez. »

Retrouvez l’interview intégrale de Christelle Diallo sur Dailymotion Sport Buzz

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1609 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Saragosse ESBVA 65-56 en Eurocoupe

Les commentaires sont fermés.