BASKET-BALL : LES MAILLOTS DU CARNAVAL POUR LES GRAVELINOIS

BCM carnaval
Les joueurs de Laurent Legname porteront un maillot différent face à Paris (photo JMD/Sports5962)

C’est une tradition sur la Côte d’Opale. A la période de Mardi-Gras, le BCM Gravelines-Dunkerque (mais aussi l’ESSM Le Portel) jouent à domicile un match pour fêter le carnaval. Celui-ci aura lieu le 4 mars contre Paris Basket à Sportica. A cette occasion, les joueurs arboreront un maillot fortement bariolé avec des noms inédits. Ou plutôt un surnom, comme lors du carnaval. Les Gravelinois ont reçu leur tenue et ont choisi leur surnom pour ce moment de fête, mais qu’il faudra prendre au sérieux.

Vafessa Fofana portera ainsi « La Rage » sur son maillot; ou plus sobrement, le capitaine Romuald Morency a choisi de floquer « MU » sur son maillot. Il y aura aussi « Scoop » (Justin Robinson) et « Speedy » (Mathieu Gauzin). Les nouveaux noms sur les maillots du carnaval reviennent, ce qui n’était pas le cas la saison dernière.

Chaque année à cette époque, les joueurs du BCM se plient volontiers à cette tradition festive. Et beaucoup, ceux arrivés en début ou en cours de saison, la découvrent. Les Américains en particulier. Aussi , c’est toujours avec surprise qu’ils déballent leur maillot. Et surtout beaucoup d’amusement.

Vidéo BCM Gravelines-Dunkerque. Les joueurs découvrent leur maillot

Cela fait pas mal d’années que le BCM propose ce match particulier à son public de Gravelines et Dunkerque chez qui est profondément ancré l’esprit du carnaval. Depuis, la Ligue Nationale de Basket (LNB) délivre sans problème la dérogation pour jouer avec un maillot inédit et avec des noms farfelus dessus.

Ce maillot collector est ensuite très recherché par les supporters. Celui de cette année est déjà en vente sur la boutique du club à 50 euros pour les enfants, et 60 euros pours les adultes. Il a été conçu par l’artiste Makkuro.

Un match important dans une ambiance festive

Ce match du carnaval succède au basket de Noël. Durant les vacances scolaires de fin d’année, les clubs de l’Elite et de ProB jouent, afin que les spectateurs puissent venir en famille assister aux matches. A chaque fois, les salles sont pleines et l’ambiance très conviviale. Particulièrement à Sportica ou au Chaudron, où les clubs font salle comble.

Ce sera encore le cas à Sportica ca samedi 4 mars. Car c’est une autre habitude: les spectateurs qui viennent entièrement déguisés pourront entrer gratuitement et bénéficier d’une place debout.

Cela dit, ce match sera très sérieux. Gravelines-Paris compte pour la 22ème journée d’Elite masculine. Après leur belle victoire à Blois (la première à l’extérieur cette saison), les maritimes se sont bien relancés et peuvent de nouveau rêver aux play-offs. Ils sont ainsi revenus à la 9ème place au classement, avec une victoire de moins que la Chorale de Roanne, 8ème. Autant dire que tout est possible sur les 13 journées qui restent à jouer.

Le nouveau coach Laurent Legname en tous cas prépare ce match du carnaval au mieux. Durant cette trêve internationale, le BCM jouera ainsi un match amical avant celui du carnaval. Ce sera contre le Lille MB (ProB) samedi 25 février à 16h à Sportica. L’entrée sera gratuite. Une bonne façon d’occuper cette fin de vacances pour les plus jeunes.

Dominique Olejniczak et Vince Edwards porteront ce maillot le 3 mars (photo BCM)

A l’ESSM Le Portel, le match de carnaval arrivera plus tard à cause du calendrier. Le match du carnaval au Chaudron est prévu le samedi 12 mars à 18h30. Mais il n’y a déjà plus de places à vendre.

Les surnoms des joueurs lors du match de carnaval

1 – Fabien Damase ➡️ LE FAB

2 – Kenny Boynton ➡️ NOYA BOY

3 – Justin Robinson ➡️ SCOOP

7 – Matthieu Gauzin ➡️ SPEEDY

8 – Vince Edwards ➡️ VINO

11 – Szilard Benke ➡️ SZILI

12 – Vafessa Fofana ➡️ LA RAGE

13 – Dominik Olejniczak ➡️ PABLO

20 – Romuald Morency ➡️ MU

25 – Jajuan Johnson ➡️ MARS

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1606 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.