BASKET-BALL : UN BCM AUX DEUX VISAGES S’INCLINE A LA CALYPSO

BCM Gravelines Manisa
L'adresse de Johnny Berhanemeskel n'a pas suffi (photo FIBA Europe)

Le BCM Gravelines perd 74-80 face à Manisa BBSK lors de la 4è journée du second tour de la FIBA Europe Cup, à la Calypso de Calais. Pourtant, les maritimes menaient de 10 points après une première mi-temps presque parfaite. Mais ils se sont écroulés dans la seconde période, victimes d’une incroyable maladresse dans les tirs de loin et les lancers francs. Le BCM n’est pas encore guéri…

Voilà un match qui va laisser des regrets… Dans une salle de la Calypso au décor dépouillé, avec son grand mur vide derrière les bancs de touche, les « nomades » de Gravelines n’avaient pas le même soutien que dans le chaudron de « feu » Sportica. Malgré tout, les supporters avaient fait le court déplacement à Calais. Dans l’espoir de voir les leurs poursuivre leur bon parcours européen.

Et dans ce contexte toujours spécial, les joueurs de Jean-Christophe Prat vont montrer une belle aisance dans le second quart-temps, après un début très serré face aux Turcs de Manisa. Cela malgré l’absence de leur capitaine Vafessa Fofana. Les défenses sont perméables et le BCM en profite pour scorer grâce à ses artilleurs nord-américains Johnny Berkanemeskel, Kris Clyburn et Chris Babb. Prat se permet même de faire jouer les jeunes Hugo Boumpoutou et Romain Domon, auteurs de 7 points chacun. Ce qui n’empêche pas Gravelines de regagner les vestiaires avec un petit matelas de 10 points, 44-34.

Un dernier quart-temps à la dérive

Le public qui met l’ambiance pense que le plus dur est fait et que leurs joueurs vont confirmer à la reprise face à une équipe turque qui résiste simplement grâce à Francisco Cruz et Daron Russell. A tort car cet avantage va bien vite fondre. De 5 points dans le 3è quart-temps (65-60), et cela malgré une série de 3 tirs à 3 points réussie de Berhanemeskel qui va donner un avantage de 13 points à son équipe. Mais le pire reste à venir.

Une des rares actions réussies par Landry Nnoko

Les Nordistes ne vont en effet marquer que 8 points (contre 20 à Manisa) dans un dernier quart-temps catastrophique. Plus aucun tir ne passe face à une défense adverse mieux organisée. JC Prat laisse curieusement ses cadres sur le banc. Et pour conclure le tout, ses joueurs loupent quasiment tous leurs lancers francs durant le money-time. Incroyable !

Alors que le public commence à quitter la Calypso, Ryan Luther, l’homme du match assomme les maritimes par un dernier dunk. Le BCM Gravelines s’incline ainsi 73-80 contre Manisa, après avoir pourtant mené la partie durant 28 minutes. On peut là vraiment parler d’échec. D’autant que le BCM s’était imposé au match aller en Turquie (67-78), le 8 décembre dernier. C’était bien avant le Noël maudit…

Les Gravelinois quittent donc la Calypso de Calais avec une victoire et une défaite dans cette salle de repli. Souhaitons leur d’être plus efficaces aux Stades de Flandre à Dunkerque, qui sera leur fief jusqu’à la fin de la saison. Et surtout, de réagir en championnat, qui reste la priorité absolue après cette « récréation » européenne.

A cette occasion, le président de l’USDK Jean-Pierre Vandaele a enregistré un message de solidarité envers le BCM. En expliquant aussi les contraintes qu’entraîne cette « colocation ».

Vidéo USDK. Le message de Jean-Pierre Vandaele.

La feuille de match

BCM Gravelines – Manisa BBSK : 73-80 (16-17, 28-17, 21-26, 8-20)

4è journée du second tour de la Coupe d’Europe de la FIBA, groupe M.

Salle Calypso de Calais. Environ 2 000 spectateurs.

Arbitres: MM. Kulekcik (Slovaquie), Zupancic (Slovénie) et Mitrovski (Macédoine du Nord)

BCM Gravelines : Babb (9), Berhanemeskel (19), Clyburn (11), Nnoko (8), Stockton (2), Boumpoutou (7), Chéry (3), Cornély (7), Domon (7). Entraîneur: Jean-Christophe Prat.

Manisa BBSK : Anderson (9), Cruz (16), Luther (14), Russell (18), Terry (7) Arar (6), Engindeniz (2), Gorur (6), Olmaz, Roberson (2), Yucedag. Entraîneur: Hakan Demir.

EUROLIGUE : L’ESBVA PERDUE DANS LES LANDES

Basket Landes - ESBVA Euroligue
Maxuela Lisowa Mbaka et Caroline Hériaud n’ont pas trouvé la solution face aux Landaises (photo FIBA Europe)

Triste soirée pour les clubs nordistes… Après la défaite du BCM Gravelines contre Manisa, l’ESBVA perd de son côté à Mont-de-Marsan contre Basket Landes (80-71). Pourtant, l’équipe locale n’avait plus rien à jouer. Mais les Villeneuvoises poursuivent un parcours en dents de scie en ce début d’année, avec un bas dans les Landes. Malgré la bonne prestation de Kennedy Burke (17 points), revenue à son meilleur niveau, elles laissent passer une occasion de se qualifier pour les 1/4 de finales de l’Euroligue à la veille de la dernières journée. Il n’y a plus de joker. Aussi, les Guerrières devront batailler pour s’imposer impérativement contre les Polonaises de Polkowice mardi prochain au Palacium (20h). Nul doute qu’il y aura de l’ambiance pour ce match couperet.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1520 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.