HANDBALL : UNE VICTOIRE CRUCIALE POUR LES LOUVES DE SAINT-AMAND

Saint-Amand Hanball / Plan-de-Cucques
Romane Frécond-Demouge a marqué le but décisif contre Plan-de-Cucques (photo LFH)

Les joueuses de Saint-Amand Handball Porte du Hainaut battent celles de Plan-de-Cucques (27-26) à l’issue d’un match à suspense lors de la 14ème journée de Ligue féminine. Une victoire importante face à un concurrent direct pour le maintien. La salle Maurice Hugot a vibré jusqu’à la dernière seconde pour voir le succès des Louves, qui ont bien négocié la reprise après une longue coupure due au championnat d’Europe.

C’est une victoire qui comptera certainement pour beaucoup à la fin de la saison dans la course au maintien. Cette 14è journée de Ligue féminine de handball a apporté son lot d’émotions et de résultats intéressants. C’est le cas pour le Saint-Amand Handball Porte du Hainaut, toujours placé en fin de classement à la veille de ce début des matchs retour.

Le SAHB PH n’avait en effet plus gagné à la salle Maurice Hugot depuis le 4 octobre. Un bail… Et le public toujours fidèle a bien cru que ce ne serait pas pour ce coup ci encore. Pourtant, les Louves de Saint-Amand-les-Eaux avaient bien entamé la rencontre, face à des Provençales solides et accrocheuses. Si bien qu’au repos, les Nordistes mènent 16-15. Un avantage mince, mais qui reflétait bien la physionomie de cette rencontre engagée.

Un temps mort salvateur de Edina Szabo

Mais les Guerrières de Plan-de-Cucques, emmenées par une Justine Martel très efficace (7 buts), va réagir à la reprise, pour prendre l’avantage 18-21 à la 43è minute. Il y a alors le feu. C’est le moment pour Edina Borsos Szabo de prendre un temps mort afin de recadrer ses joueuses. Les consignes sont bien reçues puisque les Louves vont remonter leur handicap et égaliser 4 minutes plus tard.

Le bras-de-fer se poursuit ainsi jusqu’au bout entre deux équipes très proches l’une de l’autre. La victoire va se jouer dans les dernières secondes. Saint-Amand obtient un jet de 7 mètres, après une faute sur Mélanie Jobard. Romane Frécon-Demouge se charge de la sanction. Son bras ne tremble pas. Et elle trompe la gardienne sudiste Jemima Kabeya-Tshisola sur ce penalty, offrant ainsi la victoire au SAH PH, dans une explosion de joie de toute la salle (27-26). Ouf !

Les Louves obtiennent ainsi leur 4è succès de la saison. Avec un total de 22 points, elles remontent à la 11è place au classement général, à égalité avec Mérignac et Nice. La Stella Saint-Maur, avec 16 points, semble déjà condamnée à la relégation. Mais Saint-Amand devra certainement lutter jusqu’au bout, pour assurer un second maintien de suite.

La feuille de match

Saint-Amand Handball – Plan-de-Cucques : 27-26 (16-15)

14ème journée de Ligue féminine de handball (LFH). Salle Maurice Hugot de Saint-Amand-les-Eaux.

Saint-Amand HPH: gardiennes: Franck, Halter (3 arrêts); Lundgreen (5 buts), Jobard (4), Frecon (2), Puleri (1), Cayez (1), Faynel (3), Chalmandrier (4), Wild, Pascoal (3), Boisorieux (4). Entraîneur: Edina Borsos Szabo.

Plan-de-Cucques: gardiennes: Novellan (10 arrêts), Kabeya-Tshisola (2); Gautsci (5 buts), Bellonet (5), Chavez (1), Kromoska (4), Vaxes (3), Goubel, Martel (7), Grimaud (1), Mathon (1). Entraîneur: Angélique Spincer.

LES BLEUS REÇUS 5 SUR 5

Handball France-Hongrie Euro 2024
Thimotey N’Guessan et Luka Karabatic ont stoppé la Hongrie (photo FFHB/Icon Sports)

L’équipe de France de handball a conclu le tour final sur une victoire 35-32 face à la Hongrie, dans un match sans enjeu pour les Bleus. Ceux-ci ont tenu quand même à poursuivre leur série de victoires, avec 5/5 à leur compteur. Pourtant, Nikola Karabatic et Samir Bellahcène notamment étaient en tribune, car Guillaume Gille tenait à reposer ses cadres.

 » On a assisté à un vrai match« , a déclaré ce dernier. » On avait décidé de vraiment jouer ce match, même s’il était sans enjeu. Et ça a donné plein de belles phases de jeu, dans un match plein d’intensité. C’est une satisfaction que tout le monde ait pu s’exprimer, que tout le monde soit dans le bon tempo physique et soit capable d’apporter à l’équipe de France. C’est plutôt très bon signe, tout le monde a du jus et est prêt à aborder le dernier carré. « 

Rendez-vous maintenant vendredi pour une demi-finale explosive contre la Suède, à la Lanxess Arena de Cologne (17h45).

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1519 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.