BASKET – L’ESBVA QUITTE LA COUPE D’EUROPE AVEC DES REGRETS

ESBVA ASVEL Eurocoupe
Kennedy Burke et Kamiah Smalls, les deux Américaines de l'ASVEL (photo FIBA)

L’ESBVA LIlle Métropole est battue dans sa salle par l’ASVEL (69-71) en demi-finale retour de l’Eurocoupe féminine. Après sa défaite de 4 points au match aller, l’équipe nordiste est donc éliminée de la Coupe d’Europe, deux semaines après avoir subi le même sort, face au même adversaire, en Coupe de France. Cette élimination laisse beaucoup de regrets car les Guerrières sont passées à deux doigts de l’exploit.

Vidéo SPORTS 59/62 – SportBuzz. Rachid Méziane après le match ESBVA-ASVEL en Eurocoupe

C’était sans doute le match de l’année au Palacium de Villeneuve d’Ascq. Le chaudron villeneuvois affichait complet avec 2 150 spectateurs prêts à mettre le feu. Les Guerrières avaient 4 points à remonter après le match aller à Lyon. Un écart pas insurmontable. Mais en face, l’ASVEL, c’est une bonne partie de l’équipe de France avec des étrangères de haut-niveau de haut-niveau en plus. Cela explique l’invincibilité des Lyonnaises sur les Villeneuvoises ces dernières saisons.

Ce duel entre les deux meilleures équipes françaises du moment va tenir toutes ses promesses. Tony Parker père et fils assistaient à ce match. TP junior est en effet le président de l’ASVEL. Son père lui connaît bien le Nord pour avoir joué plusieurs saisons à Denain.

L’intensité d’un match de boxe

Dès le début, le public très enthousiaste assiste à un véritable match de boxe ou les joueuses se rendent coup pour coup. Intensité énorme et réussite maximum des deux côtés. L’ASVEL mène ainsi 18-19 à l’issue d’un premier quart-temps incroyable d’intensité.

Mais les Guerrières, sous l’impulsion de Kamiah Smalls et Maïa Hirsch, élèvent encore leur niveau de jeu et dépassent leurs adversaires. Au point de mener 32-21 apès un 14-0 assassin dans une véritable période d’euphorie. Mais David Gautier demande un temps mort et recadre ses troupes. Avec efficacité puisqu’au repos, le score a de nouveau basculé en faveur de l’ASVEL qui mène finalement 36-41 après un tir à trois points de Marine Johannés. Un panier qui fait mal. Tout comme Sandrine Gruda, auteur de 14 points durant cette première mi-temps.

Malgré cette débauche d’efforts, les Guerrières repartent à l’assaut et parviennent même à égaliser 46-46 grâce à un panier de Christelle Diallo. Puis à prendre l’avantage 51-50 après deux lancers francs de Kennedy Burke. A la fin de cette 3è période, l’ESBVA mène ainsi 56-53 face à l’ASVEL. Plus qu’un point à remonter.
Le dernier quart-temps s’annonce sous haute-tension. L’état physique fera certainement la différence. Ainsi que le mental joueuses des deux camps. Myriam Djekoundade donne un avantage de 8 points (63-55), qui oblige le coach lyonnais à prendre un temps mort. Les visiteuses parviennent à revenir avec une Marine Johannés impériale, qui prend le relais de Sandrine Gruda, (un peu) moins impressionnante en 2è période.

Marine Johannés le bourreau

Le suspense est à son comble durant le money-time. Une fin de match que les Villeneuvoises vont malheureusement mal gérer. D’autant qu’en face, Marine Johannés réussit quelques paniers venus d’ailleurs. Cela suffit à l’ASVEL pour s’imposer finalement 69-71 au Palacium face à l’ESBVA, éliminé en Eurocoupe par la même équipe qu’en Coupe de France.

ESBVA ASVEL Eurocoupe
Les Villeneuvoises quittent le parquet dépitées (photo JMD/Sports5962)

Mais que de regrets. Il n’a pas manqué grand-chose… Place maintenant au championnat pour l’ESBVALM, qui n’a pas démérité dans ce choc européen franco-français. L’ASVEL féminin affrontera donc les Turques de Galatasaray en finale.

La feuille de match

ESBVA Lille-Métropole / LDLC ASVEL Féminin: 69-71 (10-19, 18-22, 20-12, 13-18)

Demi-finale retour de la FIBA Eurocoupe féminine. Palacium de Villeneuve-d’Ascq, 2 150 spectateurs.

Arbitres: Geert Jacobs (Bel), Mhkel Manniste (Est) et Blaz Supancic (Slo)

ESBVA : Smalls (8), Hériaud (cap, 7), Djekoundadé (8), Hirsch (10), Diaby (6), Ben Abdelkader (2), Burke (14), Diallo (6), Salaun (8) Entraîneur: Rachid Méziane

ASVEL : Williams (7), Gruda (23), Quevedo (2), Dietrick (7), Chartereau (cap, 9), Ciak, Allemand (6), Johannés (17) Entraîneur: David Gautier

Les réactions

Vidéo SPORTS 5962/SportBuzz. Myriam Djekoundadé, ailière de l’ESBVA Lille Métropole

David Gautier, entraîneur de LDC ASVEL. « C’était un gros combat. Villeneuve nous a obligé à jouer à un rythme élevé avec une intensité très importante. Les filles ont fait preuve de solidarité et d’un coeur énorme. La qualité de basket n’était pas tout le temps là. Mais la qualité humaine si. »

Sandrine Gruda, intérieure de l’ASVEL. « Ce n’était pas simple face à une équipe qui est forte, qui est dure. Je suis contente d’avoir été là pour l’équipe. Nous avons finalement gagné grâce à un ensemble de choses: le physique, le mental et l’expérience notamment. »

Retrouvez les interviews intégrales de Sandrine Gruda et David Gautier sur Dailymotion Sport Buzz

https://www.dailymotion.com/sportbuzz

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1570 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.