BASKET-BALL : L’ESBVA PRESERVE SES CHANCES EN EUROCOUPE

ASVEL ESBVA
Kamiah Smalls a été la meilleure joueuse du match (photo FIBA Europe)

L’ESBVA s’incline à Lyon contre l’ASVEL 84-80 lors du match aller des demi-finales de l’Eurocoupe féminine. Cette courte défaite permet aux Guerrières de Villeneuve-d’Ascq de conserver toutes leurs chances de qualification pour la finale, avant le match retour qui aura lieu dans une semaine au Palacium, certainement en ébullition.

Une semaine après la défaite à domicile en Coupe de France, l’ESBVA Lille Métropole retrouvait l’ASVEL. Mais cette fois à Lyon, et dans un cadre européen. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Villeneuvoises avaient un vrai désir de revanche. Surtout après la belle victoire acquise à Bourges en championnat Elite. De quoi redonner de la confiance.

Effectivement, les Nordistes vont faire souffrir les Lyonnaises dans leur antre de Mado-Bonnet, un gymnase transformé en chaudron pour ce choc entre les deux meilleures équipes françaises actuelles. Un duel fratricide aux allures de « classico ».

Smalls et Burke au top

Chaque équipe aura ses périodes. La première est à l’avantage des Rhodaniennes. Bien emmenée par la franco-américaine Gaby Williams, l’ASVEL gagne ainsi le premier quart-temps 24-19. Mais l’ESBVA manifeste sa domination dans le suivant. Les deux Américaines Kamiah Smalls et Kennedy Burke sont au top ensemble dans ce match au sommet. Grâce à leur efficacité, les Guerrières remontent leur retard pour finalement atteindre le repos avec un petit point d’avance (43-44).

L’adresse insolente de Kennedy Burke

Rassurées par leur première mi-temps, les équipières de Caroline Hériaud vont poursuivre sur leur lancée dans le 3ème quart-temps, qu’elles dominent (18-22) pour mener ainsi 61-66 à 10 minutes de la fin.
Mais contre une équipe comme l’ASVEL et ses nombreuses internationales (Gruda, Williams, Ciak, Johannés, Chartereau, Quevedo, Allemand), rien n’est jamais gagné. Les Lyonnaises vont ainsi revenir à 77 partout, le moment où le match va basculer.

Une fin de match mal contrôlée

Les locales placent en effet un 7-0 assassin. Elles ne seront pas rejointes, malgré un dernier tir à 3 points de Kennedy Burke. La défense villeneuvoise a craqué dans le money time cher à Georges Eddy. L’ESBVA s’incline finalement 84-80 face à l’ASVEL, à l’issue d’un match aux multiples rebondissements. C’est la 4ème victoire consécutive, toutes compétitions confondues, pour les Lyonnaises. Mais on retiendra les performances énormes de Kennedy Burke (28 points) et Kamiah Smalls (21 pts, 7 rebonds, 9 passes décisives et 2 interceptions).

Rachid Méziane était relativement satisfait du résultat. « Il faut relativiser, aujourd’hui repartir de Lyon avec une petite défaite de 4 points, c’est un bon résultat, pas le meilleur résultat. Quatre points c’est surmontable, il faudra faire un bon match. J’ai envie d’être optimiste, pas satisfait, l’addition aurait pu être plus lourde. On reste en vie. Ce genre de match, nous l’aurions perdu par un plus gros écart en début d’année. On a encore une marge de progression. »

ASVEL ESBVA
Kennedy Burke efficaces sous le panneau et dans les tirs (photo FIBA Europe)

Nul doute que les Villeneuvoises ont des regrets après cette fin de match ratée. Mais leur prestation confirme pleinement leur victoire à Bourges. L’ESBVA a les armes pour mettre fin à la série de l’ASVEL. L’écart réduit (-4) leur permet de rêver à une qualification pour la finale de l’Eurocoupe féminine, 8 ans après celle remportée face aux Castors de Braine.

La feuille de match

Demi-finale aller de l’Eurocoupe féminine

LDLC ASVEL/ESBVA Lille Métropole: 84-80 (24-19, 19-25, 18-22, 23-14)

Gymnase Mado-Bonnet à Lyon

Arbitres: Ariane Chueca Moreno (Espagne), Jan Baloun (Rép.Tchèque) et Lukasz Jankowski (Pologne)

LDLC ASVEL féminin: Williams (19 pts), Jocyte (2), Gruda (4), Quevedo (8), Diérick (13), Chatereau (10), Ciak (4), Allemand (7), Johannés (17) Entraîneur: David Gautier

ESB Villeneuve-d’Ascq LM: Smalls (21), Hériaud (cap), Djekoundade (3), Hirsch (2), Diaby (6), Ben Abdelkader (8), Burke (28), Diallo (8), Salaun (4) Entraîneur: Rachid Méziane

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1507 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Eurocoupe ESBVA ASVEL 69-71

Les commentaires sont fermés.