BOXE : DJAMILI ABOUDOU DÉCROCHE SON BILLET POUR LES JO DE PARIS !

TQO Djamili Aboudou qualifié
Djamili Aboudou, en rouge, remporte son combat décisif contre Alexis Barrière (photo FFB)

Le boxeur du Coudekerque Ring Djamili-Dini Aboudou Moindze se qualifie pour les Jeux Olympiques grâce à sa victoire aux points contre le Québécois Alexis Barrière au Tournoi de Qualification Olympique (TQO). Cela se passait ce lundi à Busto Arsizio, dans la banlieur de Milan. C’est le premier Nordiste à assurer sa place pour Paris 2024 avant le dernier tournoi de qualification Olympique (TQO) en Thaïlande.

La tâche s’annonçait pourtant difficile face au solide Canadien Alexis Barrière, le super-lourd qui monte. C’est en effet le partenaire d’entrainement de Tyson Fury. Mais Djamili Aboudou a parfaitement mené son combat en 1/4 de finale du TQO . Déterminé et appliqué, le Français a réalisé un quasi sans faute face à un gaucher. Il a tourné sur la droite d’Alexis Barrière pour éviter de s’exposer sur le direct du gauche de son adversaire. Djamili-Dini Aboudou Moindze a esquivé puis remisé avec son direct du bras arrière, c’est lui qui a pris les initiatives pendant ces trois premières minutes de combat. Le boxeur Canadien a placé deux gauches qui sont arrivés en bout de course. Il remporte donc le 1er round 3/2.

Les échanges se sont intensifiés à la seconde reprise où les deux hommes ont décoché leur crochet gauche. Le champion Français a augmenté son activité et ses enchainements des deux mains ont trouvé leur cible. Il a surpris plusieurs fois Alexis Barrière avec sa rapidité d’exécution. Son crochet droit en contre et son direct du gauche lui valent le gain de la reprise 3/2. Le 3e et dernier round est décisif, trois minutes qui vont décider d’une participation au plus grand évènement sportif de la planète.

Un TQO parfait pour Djamili Aboudou

Djamili-Dini Aboudou Moindze n’a pas tremblé, son adversaire a utilisé son direct du bras avant pour le maintenir à distance. Mais le Français est parvenu à placer son bras arrière et sa droite. Ses frappes nettes ont fait pencher le résultat final en sa faveur pour le plus grand bonheur de tout le team tricolore. 4 juges sur 5 le désignent en effet vainqueur aux points.

Le tournoi s’arrête cependant là pour Aboudou, et les autres. Il n’y a en effet pas de demi-finales ni de finale pour ce TQO qui est seulement qualificatif pour les prochains JO. Les vainqueurs des 1/4 de finale obtiennent directement leur quota. C’est le cas pour le Dunkerquois. Pas pour Soheb Bouafia.

Le boxeur roubaisien a été éliminé au tour précédent chez les poids lourds. Il lui reste cependant une chance de voir Paris. Ce sera au dernier TQO qui sera disputé fin avril début mai à Bangkok.

Infos FFB

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1643 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.