NATATION : LE RÊVE OLYMPIQUE EN VUE POUR LES BETHUNOISES

Natation meeting de Béthune
Cyrielle Duhamel souriante au meeting de natation de Béthune (photo JMD/Sports5962)

Le Stade Béthunois Pélican Club organisait ce week-end son 16ème meeting national de natation de Béthune. C’était l’occasion de voir en action notamment les internationales du club artésien. Bertille Colson, Lison Nowaczyk, Océane Carnez et Cyrielle Duhamel ont chacune participé à plusieurs courses. Ces deux dernières rentraient du Qatar. Les deux Béthunoises ont atteint leurs objectifs aux championnats du Monde disputés à Doha. Et elles prennent une sérieuse option pour les Jeux Olympiques de Paris l’été prochain.

Durant trois jours, le Centre aquatique Cité d’O, à Béthune, accueillait le 16è meeting national de natation. Tous les clubs régionaux étaient là, avec quelques clubs extérieurs renommés comme les Vikings de Rouen. Pour les nombreux nageurs présents, c’était l’occasion d’un test en grand bassin à la sortie de l’hiver.

La compétition était bien sûr organisée par le Stade Béthunois Pélican Club. Et elle bénéficiait de la présence de ses deux nageuses présentes aux récents championnats du Monde à Doha (Qatar), Océane Carnez et Cyrielle Duhamel.

Première finale mondiale pour Cyrielle Duhamel

Cette dernière disputait le 100m dos samedi, et le 800m nage libre samedi. Deux distances inhabituelles pour la spécialiste du 4 nages.Mais qui lui permettent de varier son entraînement. Elle vient ainsi de terminer 6è du 400m 4 nages aux Mondiaux de Doha. Une performance encourageante pour la suite de la saison.

 » Le 400m 4 nages, c’est ma course de prédilection. Il y a encore plein de détails techniques à corriger. Et il reste du temps pour travailler ces points là avant les échéances. » Des échéances qui sont les championnats de France, qualificatifs pour les JO de Paris. Puis les Jeux, qui seront les seconds déjà pour Cyrielle.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. L’interview de Cyrielle Duhamel au meeting de Béthune.

La policière native de Lens s’entraîne depuis un an et demi à Martigues, avec Philippe Lucas. Sa décision à l’époque avait surpris ses entraîneurs béthunois. Elle est restée licenciée au Pélican Club. Mais elle progresse régulièrement sous la férule de Lucas. Au Qatar, elle entrait ainsi pour la première fois en finale d’un grand championnat international.  » J’ai changé du tout au tout. C’est intéressant de voir d’autres techniques d’entraînement. Cela se passe très bien avec Philippe Lucas. C’est quelqu’un de très gentil, on ne dirait pas. Il est très à l’écoute et très présent pour moi. »

Après sa place de finaliste aux Mondiaux, Cyrielle Duhamel est en pole-position pour Paris 2024. Mais il lui faudra comme tous les nageurs français, passer par le cursus habituel de qualification. C’est-à-dire réaliser les minima aux championnats de France, tout en terminant dans les deux premières.

Océane Carnez obtient le quota en relais

Le processus de qualification est plus compliqué pour Océane Carnez, présente à Doha comme Cyrielle Duhamel. Son espoir de sélection repose en effet sur le relais 4x200m nage libre. Mais la sprinteuse Béthunoise a rempli l’objectif avec le relais tricolore: réaliser les minima. Les Françaises ratent certes la finale de peu. Mais leur temps leur rapporte la 9è place finale et atteint le minimum olympique.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. L’interview de Océane Carnez au meeting de Béthune.

 » Cela s’est bien passé, déclare l’étudiante en Sport. Je fais mon meilleur temps pour la période le matin. Nous avions pour mission d’obtenir le quota. Nous sommes frustrées de ne pas avoir atteint la finale. Mais l’essentiel est rempli. Il fallait en effet figurer dans les 16 meilleurs temps sur les championnats du monde de Fukuoka et Doha. Et nous sommes finalement 12èmes. »

Cela dit, la sélection n’est pas encore dans la poche car la Fédération française de natation a durci les critères. Il faudra, avec les 4 meilleurs temps individuels additionnés, figurer dans le top 8 mondial. Et bien sûr, terminer dans les 4 premières nageuses sur 200m nage libre aux championnats de France.

Lison Nowaczyk également dans le coup

Une troisième Béthunoise, Lison Nowaczyk, vise aussi la qualification olympique, sur le relais 4x100m nage libre. Elle n’était pas aux Mondiaux de Doha car la France avait déjà le quota sur cette épreuve. Mais il lui faudra, comme Océane, figurer dans les 4 meilleures Françaises sur la distance, à Chartres, du 16 au 21 juin.

Natation Cyrielle Duhamel et Océane Carnez à Béthune
Lison Nowaczyk (à gauche) et Océane Carnez (au centre) au meeting de Béthune (photo JMD/Sports 5962)

Cyrielle Duhamel comme Océane Carnez se consacrent totalement à la natation en cette année olympique. La première est ainsi détachée par la Police Nationale pour sa préparation. La seconde met un peu de côté ses études en UFR Staps grâce à un aménagement des examens avec l’Université.

Dès cette semaine les Béthunoises reprennent la compétition avec le meeting international de Nice (17 au 20 mars). Il sera suivi du Giant Open à Saint-Germain-en-Laye (23-24 mars), où elles retrouveront les meilleurs nageurs mondiaux. Le meeting de Béthune leur aura donc servi de dernier test avant ce double rendez-vous avec le haut-niveau.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1572 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.