COUPE DE FRANCE: FEIGNIES-AULNOYE S’INCLINE SANS DEMERITER FACE A PARIS SAINT-GERMAIN (0-3)

Feignies PSG
Les joueurs de Feignies entrent sur le terrain

Pas de miracle dimanche soir à Valenciennes. Paris SG a logiquement éliminé Feignies en 1/32ème de finale de la Coupe de France. Les amateurs de Sambre-Avesnois s’inclinent 0-3 malgré un match courageux. La fête était belle à Valenciennes.

Avec un peu plus de 23 000 spectateurs, le record de fréquentation a peut-être été battu dimanche soir au stade du Hainaut. Un record qui remonte au match Valenciennes-Paris SG en ligue 1 le 11 décembre 2012. Avec la descente du VAFC en ligue 2, les tribunes se sont bien dégarnies. Et les dernières rencontres à guichets fermés remontent à la Coupe du Monde féminine en juin 2019.

Cette fois encore, Paris Saint-Germain a contribué à ce nouveau record. Mais c’est bien grâce à un club amateur, l’Entente Feignies-Aulnoye FC que le stade a de nouveau fait le plein. Le club de Nationale 3 faisait figure de petit poucet face à l’ogre parisien. L’éternelle histoire de la Coupe de France, qui marche toujours aussi bien.

Le message de Christophe Delmotte

Les spectateurs venus de tout le Sambre-Avesnois devait être un peu déçu de ne pas voir Lionel Messi. Le septuble Ballon d’Or était laissé au repos, tout comme le capitaine Marquinhos. Pas de Neymar non plus toujours blessé. Néanmoins, Mauricio Pochettino alignait quelques stars aux côtés de jeunes formés au club. Navas, Kimpembe, Sergio Ramos, Verratti et Mbappé encadraient ainsi les inconnus Dina Ebimbe et Xavi Simons.

Une demi-heure avant le coup d’envoi, Christophe Delmotte, l’entraîneur du VAFC, avait publié sur les réseaux sociaux un message d’encouragement sympathique pour les amateurs de Feignies-Aulnoye opposé à Paris SG.

Le message de Christophe Delmotte.

Comme lors du Mondial féminin, les autorités ont mis en place un plan de circulation incohérent, dans le but d’éviter les bouchons autour du stade. Les spectateurs devaient donc se garer loin et terminer à pied, ce qui explique que les tribunes ont mis du temps à se remplir. Avec en plus les contrôles de pass sanitaire qui ont ralenti l’accès.

L’ambiance des grands soirs pour Feignies Paris SG

Au moment de l’échauffement, on a plus entendu les supporters du PSG, présents en nombre dans le parcage visiteurs, que ceux de Feignies. Keylor Navas, le premier à entrer sur la pelouse, est d’ailleurs allé directement salué ses supporters. Mais les joueurs de Feignies sont ovationnés par leur public sur l’air de Rocky. Le décor était planté pour une ambiance des grandes soirées.

Vidéo. L’entrée des équipes de Feignies et PSG.

Les amateurs nordistes attaquent le match sans complexe face aux stars parisiennes. Thomas De Parmentier se crée même une occasion. Mais ils encaissent d’abord un but de Mauro Icardi, refusé pour hors-jeu dès la 12ème minute. Quatre minutes plus tard, Kylian Mbappé slalome dans la défense de Feignies. Mais il est stoppé irrégulièrement. Il se fait justice lui-même et ouvre le score. 1-0 pour le PSG à la 16ème minute.

Le festival Mbappé

Le PSG presse alors sur le but de Yann Le Meur qui se met en valeur à plusieurs occasions. Icardi, déjà frustré d’un but refusé. trouve cette fois le poteau à la 22ème minute. L’avant-centre argentin se venge à la demi-heure de jeu en transformant un nouveau penalty suite à une faute de Gary Marigard sur Mbappé. 2-0 pour PSG à la 31ème minute. On regrettera que les deux attaquants parisiens aient été gênés par un laser durant leur tir. Pas malin comme réaction…

Le match est plaisant, animé. Et Malick Sambou croit même obtenir un penalty que M.Batta ne valide pas. On notera aussi une spectaculaire « bicyclette » du revenant espagnol Sergio Ramos. Paris multiplie les occasions. Mais la 1ère mi-temps se termine sur ce score de 2-0. Durant ces 45 minutes, on a découvert le talent… et la chevelure du jeune Néerlandais Xavi Simons (18 ans). Comme l’avait promis Pochettino, Paris SG a pris Feignies au sérieux.

Feignies PSG
Kylian Mbappé a marqué deux buts

Au retour des vestiaires, on se serait cru au stade Bollaert-Delelis avec la diffusion des corons par la sono du stade. A ce moment, l’Artésien Colin Dagba remplace Sergio Ramos du côté parisien. Il va offrir quelques minutes après la reprise une passe décisive à Kylian Mbappé qui triple ainsi la mise (3-0, 51è).

Il n’y a plus de suspense. Les deux entraîneurs font donc tourner leur effectif. Krszytof Ziecik permet à ses remplaçants de participer à ce match « historique », même si tous ne peuvent entrer. Mauricio Pochettino aussi entrer ses jeunes. Les deux équipes jouent alors pour le plaisir, même si Sambou obtient une occasion.

Finalement, Feignies s’incline, sans démériter, 0-3 face au Paris SG qui a respecté son adversaire, et l’esprit de la Coupe de France. Tandis que les parisiens vont saluer leurs supporters, les verts entament un tour d’honneur bien mérité, pour prolonger au maximum ce moment inoubliable de leur existence.

Le bonheur de Romain Courtin

Au vestiaire, il y aura des signatures d’autographes, des selfies entre joueurs et même des échanges de maillot. Le Francilien de l’Entente Romain Courtin était tout heureux de récupérer celui de Kylian Mbappé, qu’il a croisé à l’INF Clairefontaine.

Vidéo. Romain Courtin explique comment il a récupéré le maillot de Kylian Mbappé.

Alors que les stars du PSG quittaient les vestiaires sans répondre aux media (comme souvent…), les Sambriens terminaient leur heure de gloire en répondant spontanément aux journalistes.

Le gardien Yann Le Meur, venu cette saison de Valenciennes, confie avoir vécu « une soirée inoubliable car ce n’est pas tous les jours que l’on joue le PSG. C’est là où on voit le top-niveau. Que c’est une équipe de classe mondiale. C’est un super moment pour tout le monde. Un moment inoubliable qui restera marqué à vie. »

Les Parisiens ont respecté Feignies et fait le spectacle.

Les deux entraîneurs Jean Antunés et Krzsytof Ziecik étaient satisfaits du comportement de leurs joueurs et ont apprécié à juste titre la classe de leurs adversaires, à commencer par Kylian Mbappé. Un seul: regret:  » celui de ne pas avoir pu faire jouer tout le monde« , conclue Jean Antunés, qui a utilisé ses 5 remplacements.

Krzsytof Ziecik et Jean Antunés en conférence de presse (photo JMD/Sports 59/62)

L’entraîneur du PSG Mauricio Pochettino rendra ensuite un bel hommage à ses adversaires d’un soir.  » J’ai félicité les coaches de Feignies. C’est une très belle nuit pour tout le monde. » Effectivement, bien après minuit, il y avait encore du monde au stade du Hainaut pour prolonger cette soirée chargée d’émotions.

LENS RECEVRA LE LOSC EN 16èmes DE FINALE !

Le tirage au sort des 1/16èmes de finale a eu lieu sur Eurosport dix minutes avant le coup d’envoi de Feignies – PSG. Le vainqueur de ce match connaissait donc son futur adversaire. Ce sera Vannes OC (N2), large vainqueur à Wasquehal (0-4) l’après-midi.

Mais la sensation de ce tirage, c’est le derby RC Lens – LOSC. Ce sont les deux derniers clubs nordistes qualifiés à l’issue de ce tour, après les éliminations de Feignies et Wasquehal. La rencontre, qui sent déjà le souffre, se déroulera le 2 ou le 3 janvier au stade Bollaert-Delelis. Le début d’année sera chaud à Lens… En espérant qu’il y aura bien du public pour cette affiche à sensations.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 677 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.