CYCLISME : ARMIRAIL, CORDON-RAGOT ET DEVANNE CHAMPIONS DE FRANCE DU CONTRE-LA-MONTRE

contre-la-montre Cholet
Cavagna, Armirail et Thomas sur le podium Elite (photo Groupama-FDJ)

Audrey Cordon-Ragot (Trek Segafredo) et Bruno Armirail sont sacrés champions de France 2022 de la course contre-la-montre qui avaient lieu ce jeudi à Cholet (Maine-et-Loire). Les coureurs des Hauts-de-France Benjamin Thomas et Corentin Ermenault déçoivent un peu mais montent quand même sur le podium. Le titre amateurs revient au coureur loval Antoine Devanne.

La lutte pour le titre professionnel s’annonçait entre trois coureurs: le tenant du titre Benjamin Thomas (Cofidis); le champion de France en ligne Rémi Cavagna (Quick Step Alpha Vynil); et Bruno Armirail (Groupama FDJ), le rouleur français le plus régulier actuellement. Le scénario a été respecté.

Au premier chrono intermédiaire (km 9,1), Thomas précède Cavagna de 3 secondes et Armirail de 4 secondes. Armirail passe en tête avec 2 secondes sur Thomas et 7 sur Cavagna au point n°2. Au 3ème intermédiaire (km 38,7), le rouleur de Cofidis cède du terrain et passe à 24 secondes de Armirail et 12 secondes de l’Auvergnat.

contre-la-montre Cholet
Benjamin Thomas en plein effort (photo Bruno Bade/LNC)

La revanche de Bruno Armirail

Le Pyrénéen creuse l’écart jusqu’à la fin, avant que l’orage ne s’abatte sur Cholet. Armirail boucle les 44,3 km en 50’50, à la moyenne de 52,3 kmh. Il se console de sa non-sélection pour le Tour de France en devenant champion de France du contre-la-montre à Cholet. Bruno Armirail précède Rémi Cavagna de 24 secondes et Benjamin Thomas, un peu court, de 30 secondes.

«  C’est une immense journée pour moi », déclare à Eurosport le nouveau champion de France. » J’étais venu pour le titre. J’ai fait 3è en 2020, 2è et premier cette fois. L’ordre a suivi… Le fait de ne pas aller au Tour a peut-être joué un peu. J’étais arrivé malade au Dauphiné. Je réponds là de la meilleure des manières. »

Bruno Armirail obtient son premier titre (photo Bruno Bade/LNC)

Benjamin Thomas, lui, n’était pas trop déçu par cette 3ème place. » J’ai moins bien préparé cette compétition. Bruno a fait un super chrono. Moi, je n’ai rien à me reprocher. J’ai réalisé une course très linéaire. Je suis content pour lui car c’est un coureur qui travaille beaucoup pour ses leaders. C’était un très beau parcours. J’ai pris beaucoup de plaisir même si la victoire n’est pas au bout. »

Le retour de Audrey Cordon-Ragot

Chez les dames, le podium 2022 est le même que celui de 2021. Audrey Cordon-Ragot s’impose dans ce contre-la-montre de Cholet avec 27 secondes d’avance sur Juliette Labous (team DSM) et 36 sur Céline Kerbaol (Cofidis). La championne de France sortante a survolé cette course de 25,3 km en 33’50 et semblait très émue à l’arrivée. Elle a effectivement connu un début de saison compliqué à cause du covid et a mis du temps à retrouver son niveau. A 32 ans, la Bretonne récolte ainsi son 6ème titre sur la spécialité (après 2015, 2016, 2017, 2018 et 2021).

Derrière, Juliette Labous reconnaît sportivement la supériorité sportive de Cordon-Ragot sur le chrono et donne rendez-vous à la course en ligne dimanche. La Bretonne du team nordiste Cofidis était également radieuse après sa 3ème place. » Je suis totalement satisfaite de ma performance, car j’étais là pour me faire plaisir », confie t’-elle au micro d’Eurosport. » Pour moi, c’est mission accomplie. C’est du bonus. Le contre-la-montre, c’est une épreuve un peu spéciale où il faut plus se battre contre soi que contre les autres. J’ai donné tout ce que j’ai pu. Et je suis d’autant plus que satisfaite que je me suis rapproché de Juliette (Labous), qui m’avait pris 50 secondes l’an passé. »

Céline Kerbaol termine 3ème, comme l’an passé (photo team Cofidis)

A 21 ans seulement, Céline Kerbaol a tout l’avenir devant elle. Elle participera la semaine prochaine aux Jeux Méditerranéens à Oran, avant de disputer probablement le Tour de France féminin.

Une autre coureuse de Cofidis, Bretonne elle aussi, se classe dans le top 10. Il s’agit de l’expérimentée Sandra Lévénez, 8ème de ce championnat de France contre-la-montre à Cholet.

Un Choletais vainqueur chez lui

Chez les amateurs, le titre revient à Antoine Chavanne (Vendée U Pays de la Loire) premier en 53’46 devant le Picard Corentin Ermenault (AVC Aix en Provence) à 36 secondes et Pierre Thierry (WB Fybelia Morbihan). Le Nordiste du CC Nogent/Oise Romain Bacon est 5ème à 1’40.

Chavanne s’impose dans sa ville natale de Cholet. » Cela s’est super bien passé« , déclare le jeune Vendéen à l’arrivée. » Ces trois dernières semaines, les sensations n’étaient pas là. Je n’en reviens pas. Aujourd’hui, toutes les planètes étaient alignées. » Ermenault lui ne pouvait pas cacher son désarroi et confie simplement: » c’est décevant car je venais pour le titre. J’avais pourtant bien préparé le truc. Je ne sais pas ce qui m’a manqué. »

Plusieurs coureurs de Go Sport Roubaix Lille Métropole participaient aussi à ce contre-la-montre de Cholet. Le meilleur, Clément Carisey, se classe 16ème au scratch. Thomas Denis est 26ème et Samuel Leroux 27ème.

Rendez-vous maintenant dimanche pour la course en ligne, pour la succession de Rémi Cavagna.

Les podiums du contre-la-montre

Elite pros

  1. Bruno Armirail (Groupama-FDJ)
  2. Rémi Cavagna (Quick Step Alpha Vynil)
  3. Benjamin Thomas (Cofidis)

Dames

  1. Audrey Cordon-Ragot (Trek Segafredo)
  2. Juliette Labous (team DSM)
  3. Céline Kerbaol (team Cofidis)

Amateurs

  1. Antoine Devanne (Vendée U Pays de la Loire)
  2. Corentin Ermenault (AVC Aix-en-Provence)
  3. PierreThierry (WB Fybelia Morbihan)

ALEXYS BRUNEL STOPPE SA CARRIERE !

Alexys Brunel au départ du Grand Prix de Denain en mars dernier (photo JMD/Sports 5962)

Un garçon était attendu pour un temps lors de ce championnat de France du chrono. C’est Alexys Brunel. Le Boulonnais est un adepte de la spécialité. Il a notamment été champion d’Europe junior du contre-la-montre.

Mais Brunel n’a pas pris le départ à Cholet. La veille au soir, son équipe UAE Team Emirates annonçait sur les réseaux sociaux qu’il mettait fin à sa carrière! Une annonce surprenante puisque le rouleur nordiste n’a que 23 ans… Le communiqué officiel annonce seulement:« Alexys Brunel mettra un terme prématuré à sa carrière de cycliste professionnel pour se consacrer à d’autres activités, le Français de 23 ans demandant la résiliation de son contrat avec UAE Team Emirates. »

Pas d’explication sur ce choix. Alexys Brunel déclare simplement: « J’aimerais remercier tout le monde chez UAE Team Emirates pour les opportunités et le soutien qu’ils m’ont donné. Ce fut un plaisir de faire partie de cette formidable équipe, mais il est maintenant temps pour moi de tourner une nouvelle page et de me concentrer sur de nouveaux défis et expériences dans ma vie . »

Le Boulonnais, réputé pour avoir un caractère pas facile, ne précise rien sur ces projets. Mais cela faisait plusieurs semaines qu’il ne courrait plus. Après avoir notamment participé au Grand Prix de Denain et à Paris-Roubaix. On se souvient aussi que Brunel n’avait pas vu son contrat prolongé l’an passé à Groupama-FDJ. Aussi était-on déjà étonné de la voir repris dans l’équipe de Tadej Pogacar.

On espère en savoir plus dans les prochains jours sur cette décision surprenante, si Alexys Brunel veut bien s’exprimer.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 667 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Cholet Cordon-Ragot championne de France de course en ligne

Les commentaires sont fermés.