CYCLISME: MAX WALSCHEID REMPORTE LE 63è GRAND PRIX DE DENAIN

GP Denain 2022
Max Walscheid s'impose au sprint à Denain (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

L’Allemand de l’équipe nordiste Cofidis Max Walscheid gagne le Grand Prix de Denain 2022 devant le Belge Dries De Bondt et l’Arrageois Adrien Petit. La 63ème édition de la classique nordiste a été passionnante, notamment grâce au panache de Primoz Roglic, arrivé tout droit de Paris-Nice.

Le Grand Prix de Denain avait cette année un parfum de Tour de France. Primoz Roglic et Jonas Vingegaard, deux candidats au maillot jaune, étaient présents au départ dans la cité nordiste avec une très forte équipe Jumbo Visma. Le dernier vainqueur de Paris-Nice et le second du Tour de France 2022 certes, n’étaient pas venus pour « jouer la gagne ». Mais ils voulaient repérer des pavés avant la 5è étape du Tour de France, Lille-Arenberg, qui empruntera des secteurs pavés. Mais pas ceux du Grand Prix de Denain 2022. Adam Yates en revanche s’est désisté.

C’est pourquoi le public était nombreux au départ pour la présentation des équipes, tout comme sur le parcours urbain autour de Denain, et bien sûr, sur les 6 tronçons pavés couverts deux fois en fin de course.

Le Grand Prix de Denain 2022 sous le signe du Tour

Pourtant, on a assisté au scénario habituel. Une longue échappée partie dès les premiers kilomètres dans l’agglomération denaisienne. Cinq courageux tentent leur chance: les Belges Floris De Tier (Alpecin Fenix), Milan Fretin (Sport Vlaanderen-Baloise) et Emiel Vermeulen (Go Sport Roubaix Lille Métropole), le Français Yoann Paillot (Saint-Michel Auber 93), et le Néerlandais Niki Terpstra (TotalEnergies). L’ ancien vainqueur de Paris-Roubaix et du Tour des Flandres semblait retrouver les jambes de ses années de gloire.

Cette échappée matinale comptera au maximum 6’50 d’avance. Mais sous l’impulsion des Jumbo Visma de Roglic et Vingegaard, le peloton réduit rapidement son retard. D’autant que le Roubaisien Emiel Vermeulen et son compatriote Floris De Tier décrochent à 80 km de l’arrivée. Leurs trois compagnons seront rejoints dans la première des deux boucles des pavés.

Niki Terpstra a animé l’échappée du jour (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Roglic attaque

C’est le moment où Primoz Roglic découvre les pavés du Nord. Le champion slovène un peu attardé, va attaquer à son tour dans la dernière boucle. Avec lui, l’Equatorien Jhonatan Narvaez, l’Américain Magnus Sheffield et l’Anglais Ben Turner (Inéos-Grenadiers), et le Français Damien Touzé (AG2R Citroën).

Les cinq fuyards collaborent parfaitement malgré la supériorité numérique de l’équipe Inéos Grenadiers. Roglic en particulier effectue des relais impressionnants. Mais le peloton grignote son retard sous l’impulsion des équipes Groupama-FDJ et Cofidis.

Et comme souvent dans les courses UCI, l’échappée échoue à la flamme rouge, malgré une ultime tentative de Narvaez. La victoire se joue donc avec un peloton réduit par les 12 passages pavés. Adrien Petit lance le sprint à 300m de l’arrivée. Trop loin. Le bison arrageois est coiffé par le Belge Dries De Bondt et surtout, Max Walscheid.

Vidéo Sports 59/62. La frustration d’Adrien Petit à l’arrivée du Grand Prix de Denain 2022

 » J’ai pris la roue de Max », explique de son côté Dries De Bondt. » Je savais que c’était la bonne. J’ai essayé de le remonter mais j’aurais dû attendre plus longtemps car c’était vent de face. Et à 100m de l’arrivée, j’ai coincé. »

La forme de Walscheid

Second la veille à la Nokere Koerse, le sprinter allemand apporte à son équipe Cofidis le 5ème bouquet de la saison, après ceux de Bryan Coquard et Benjamin Thomas. Derrière Adrien Petit, 3ème, tir groupé des Français avec le Picard Pierre Barbier (B&B Hôtels) 4ème, Marc Sarreau (Groupama-FDJ) 5ème et Sandy Dujardin (Team Total Energies) 6ème. Un troisième coureur des Hauts-de-France, le Boulonnais Samuel Leroux (Go Sport Roubaix LM) entre dans le top 10 avec la 8ème place.

Max Walscheid succède donc au palmarès du Grand Prix de Denain au Belge Jasper Philipsen vainqueur en septembre dernier. En deux jours, il apporte des points précieux à Cofidis. La course a été très animée. Le podium est sympa. Les organisateurs denaisiens peuvent se réjouir notamment grâce au panache de Primoz Roglic, qui n’est pas venu à Denain en touriste.

Dries De Bondt, Max Walscheid et Adrien Petit sur le podium du Grand Prix de Denain 2022 (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Le classement du Grand Prix de Denain 2022

1 – WALSCHEID Max – GER (Cofidis) les 200,3 km en 4:42:24
2 – DE BONDT Dries – BEL (Alpecin-Fenix) m.t
3 – PETIT Adrien– FRA (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
4 – BARBIER Pierre- FRA (B&B Hotels – KTM) m.t
5 – SARREAU Marc – FRA (AG2R Citroën Team) m.t
6 – DUJARDIN Sandy- FRA (TotalEnergies) m.t
7 – CAPIOT Amaury – BEL (Team Arkéa Samsic) m.t
8 – LEROUX Samuel- FRA (Go Sport – Roubaix Lille Métropole) m.t
9 – GHYS Robbe – BEL (Sport Vlaanderen – Baloise) m.t
10 – WELTEN Bram – NED (Groupama – FDJ) m.t

A propos de JEAN-MARC DEVRED 908 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Classic Loire Atlantique Pérez vainqueur
  2. Bruges La Panne 2022

Les commentaires sont fermés.