CYCLISME : COQUARD 2ème A LA VUELTA AVANT UN WEEK-END DECISIF POUR EVENEPOEL

Vuelta Pedersen
Mads Pedersen s'impose devant Bryan Coquard à la Montilla (photo Unipublic/Sprint Cycling Agency)

 Après trois places de 2e en début de La Vuelta 22, Mads Pedersen (Trek-Segafredo) a imposé sa puissance au 13e jour de course. Le champion du monde 2019 a profité du sprint en montée de Montilla pour dominer Bryan Coquard (Cofidis) et Pascal Ackermann (UAE Team Emirates), au bout d’une étape au cours de laquelle le peloton a contrôlé l’échappée sur les routes andalouses.

Le Danois signe sa première victoire sur le Grand Tour espagnol, un mois et demi après avoir ouvert son compteur sur les épreuves de trois semaines à l’occasion du Tour de France.

Pour Bryan Coquard, cette 2ème place constitue une demi-déception. L’arrivée en montée lui convenait parfaitement. Tout comme à Pedersen qui était tout simplement plus fort sur cette 13è étape de la Vuelta. Le sprinter de Cofidis a tenu à annoncer qu’il poursuivait la Vuelta, pour mettre fin à une polémique sur un abandon programmé. Mais dans ce cas, sera-t’il au Grand Prix de Fourmies où il est bien inscrit ? D’autant qu’il ne reste plus guère d’occasions pour les sprinters. » Nous sommes venus ici pour une victoire d’étape », déclarait le Danois après sa victoire. » Et maintenant nous avons gagné. Je vais continuer à me battre pour en avoir un de plus. C’est super sympa d’avoir une avance confortable pour le maillot vert mais j’aurais aimé que Sam [Bennett] soit toujours là. Nous continuerons à nous battre pour les victoires d’étape et nous verrons comment ça se passe. »

Remco Evenepoel en danger ?

Au lendemain de sa chute en direction de Peñas Blancas, Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl Team) a traversé la journée sans encombre. Ce samedi, il devra défendre La Roja sur les pentes de Sierra de la Pandera.

La Vuelta a gravi la Sierra de la Pandera pour la première fois il y a une vingtaine d’années. En 2002, cette montée a constitué une arrivée d’étape inédite pour le tour d’Espagne et, depuis ce triomphe de Roberto Heras, elle a conquis le statut d’icône de l’épreuve. Près de 12 km d’ascension, avec une pente moyenne à plus de 7 % et de longs tronçons avec un dénivelé à deux chiffres. Un rendez-vous incontournable pour les têtes d’affiche et la première des deux arrivées au sommet andalouses que nous réserve La Vuelta 2022.

Grand patron de la course jusqu’à présent, le prodige belge saura s’il passe bien la haute montagne avant d’attaquer une troisième semaine, qu’il n’a encore jamais atteint dans un grand Tour.

Classement de la 13è étape de la Vuelta

1 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) les 168,4 km en 3:46:01 (44,7 km/h)
2 – COQUARD Bryan (Cofidis) m.t
3 – ACKERMANN Pascal (UAE Team Emirates) m.t
4 – WRIGHT Fred (Bahrain – Victorious) m.t
5 – VAN POPPEL Danny (BORA – Hansgrohe) m.t
6 – PACHER Quentin (Groupama – FDJ) m.t
7 – EZQUERRA Jesús (Burgos-BH) m.t
8 – VAN GILS Maxim (Lotto Soudal) m.t
9 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) m.t
10 – BERRADE Urko (Equipo Kern Pharma) m.t

Classement général de la Vuelta 2022

1 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) en 48:11:10
2 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) + 2:41
3 – MAS Enric (Movistar Team) + 3:03
4 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) + 4:06
5 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) + 4:53
6 – KELDERMAN Wilco (BORA – Hansgrohe) + 6:28
7 – LÓPEZ Miguel Ángel (Astana Qazaqstan Team) + 6:56
8 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 7:18
9 – POLANC Jan (UAE Team Emirates) + 8:00
10 – GEOGHEGAN HART Tao (INEOS Grenadiers) + 8:05

Aujourd’hui, 14è étape: Montoro/Sierra de La Pandera (160,3km)

A propos de JEAN-MARC DEVRED 817 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Vuelta 17ème étape Uran vainqueur, Roglic out

Les commentaires sont fermés.