CYCLISME : DEUX POLES POUR LES MONDIAUX DE CYCLOCROSS 2025 A LIEVIN

Mondiaux cyclocross Liévin 2025
L'affiche officielle des championnats du Monde de cyclocross 2025 @FFC

On en sait un peu plus sur les championnats du Monde de cyclocross 2025; des Mondiaux qui auront lieu du 31 janvier au 2 février à Liévin. Ceux-ci ont été présentés avec l’affiche officielle ce mercredi 18 octobre au Vivalley Center de Liévin. Ils auront bien lieu sur le site minier du Val de Souchez. Avec le Stade Couvert Régional comme centre névralgique.

Trois ans après les championnats de France organisés en janvier 2022, le Val de Souchez va donc retrouver une grande compétition de cyclocross, la seule qui lui manque, la plus importante: les championnats du Monde. Il y a trois ans en effet, la Fédération française de cyclisme (FFC) obtenait de l’Union cycliste Internationale (UCI) l’organisation des Mondiaux 2025.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. Michel Callot lors de la présentation officielle à Liévin

La FFC n’a pas hésité ensuite sur le choix du site. « Le premier atout de la candidature de Liévin, c’était la détermination qu’on a senti ici de la part du maire et de toute l’équipe », explique ainsi le président de la FFC Michel Callot.  » Ensuite le parcours. Toutes les grandes compétitions ont déjà été organisées ici. Il ne manquait que les championnats du Monde. C’est comme si on ajoutait la dernière marche à l’escalier. Le 3è point, c’est la situation géographique de Liévin. Dans une région qu’on sait de culture cycliste, on sait qu’il y a un public ici. Sans oublier la proximité de la Belgique et des Pays-Bas où le cyclocross est extrêmement populaire. Donc une attractivité qu’on pense pouvoir garantir pour ces championnats du Monde. »

Liévin ville de sport

Le maire Laurent Duporge confirme l’engagement de sa commune dans le projet. « C’est une très belle opportunité, une chance pour les Liévinois que d’accueillir un tel spectacle, ici, au Val de Souchez. Nous savons que Liévin est une terre de vélo et lorsque la FFC a obtenu l’organisation de ce championnat au niveau international, nous avons de suite postulé ». 

Mondiaux cyclocross Liévin 2025
Laurent Duporge, Michel Callot et Pascal Sergent lors de la présentation des Mondiaux de cyclocross 2025 à Liévin (photo JMD/Sports 5962)

Un comité d’organisation s’est ainsi mis au travail rapidement. Aujourd’hui le contenu principal de ces Mondiaux est connu. Reste surtout le parcours à tracer au Val de Souchez. Un site idéal pour le cyclocross, qui a accueilli de multiples compétitions nationales et internationales (voir ci-dessous). Ce sera fait début février où ce tracé sera présenté lors des Mondiaux 2024 à Tabor en République Tchèque, juste un an avant l’évènement. On sait pour le moment que la ligne de départ du championnat de France sera déplacée. Et qu’il y aura trois passerelles sur le parcours pour notamment faciliter la circulation des spectateurs.

Le recrutement des bénévoles commence

Mais le travail va déjà démarrer à Liévin. La priorité c’est le recrutement des bénévoles. Il en faudra environ 250 à 300. Une plateforme de recrutement vient ainsi déjà d’être ouverte, avec les missions possibles. Il y aura trois phases de travail, et donc, 3 phases de disponibilité:

– montage du Lundi 13 janvier au Mercredi 29 janvier 2025

  – compétition du Lundi 27 janvier au dimanche 2 février 2025

  – démontage du lundi 3 février au jeudi 6 février 2025.

Ce qu’on sait aussi, c’est qu’il y aura deux pôles de travail et de vie sur l’évènement. Les courses auront bien sûr lieu sur le site du Val de Souchez. Un autre site, plus proche de l’Arena, était aussi à l’étude. Mais trop problématique, d’où ce retour au plan A. Le stade couvert régional sera lui le point névralgique en amont de la compétition : base logistique, centre des accréditations, confirmation des coureurs, ​réunion des chefs de nations… Pendant la compétition, elle accueillera le centre de presse, où 300 journalistes venus du Monde travailleront sur ces Mondiaux de cyclocross 2025 à Liévin.

Mondiaux cyclocross Liévin 2025
Le parcours du Val de Souchez était très boueux lors des championnats de France 2022 (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Monter une équipe de France performante

La réussite de ces Mondiaux de cyclocross à Liévin dépendra aussi en partie des résultats de l’équipe de France. Le sélectionneur national François Trarieux pense avoir une équipe performante, notamment au niveau des jeunes. Mais aussi en Elite avec Pauline Ferrand-Prévot, championne du Monde 2015 chez les femmes. Ainsi que Joshua Dubau, champion de France 2022 ici-même à Liévin, et le routier Clément Venturini.

« L’idée clairement c’est de travailler avec des coureurs qui ont déjà montré tout leur potentiel dans les catégories jeunes comme Léo Bisiaux qui va passer chez les Espoirs ou Line Burquier qui va elle disputer sa dernière saison en Espoirs dans un an et demi. Il faut aussi préparer la génération actuelle qui sera junior l’année prochaine. » C’est pourquoi un premier stage aura lieu juste avant Noël sur le site de Liévin, avec des juniors première année et des cadets.

La billetterie ouvrira aussi un an avant, lors des Mondiaux de Tabor. Ce sera un poste de financement important dans un budget d’organisation estimé à 1,5 million d’euros.

Retrouvez l’interview intégrale de François Trarieux sur Dailymotion SPORTS 59/62

Les précédents évènements au Val de Souchez

  • 4 Coupes du Monde UCI (2003 – 2006 – 2008 – 2012)
  • Championnats d’Europe UEC (2008)
  • 3 Championnats de France FFC (2005 – 2010 – 2022)
  • 3 Coupes de France FFC (2000 – 2001 – 2003)

Les chiffres-clés des Mondiaux de cyclocross 2025

  • 3 jours de compétition
  • 7 titres officiels décernés
  • 270 athlètes
  • 30 Nations représentées
  • 35 000 spectateurs sur les 3 jours
  • 250 à 300 bénévoles
  • 1 700 personnes accréditées
  • 300 media accrédités (20 nationalités)

Media

  • 440 heures TV en diffusion mondiale
  • 33 millions de téléspectateurs dans 51 pays
  • 1 million de vues sur les pages du site internet
  • 134 K utilisateurs sur le site
A propos de JEAN-MARC DEVRED 1642 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.