TENNIS : TROIS FRANCAIS EN 1/4 DE FINALE AU TOURNOI D’ANVERS

Tournoi d'Anvers Gaston
Arthur Fils poursuit sa série victorieuse à Anvers (photo European Championship/ Belga Laurie Dieffembacq)

Les Français Arthur Fils, Hugo Gaston et le surprenant Giovanni Mpetshi Perricard se sont qualifiés ce jeudi pour les 1/4 de finale de l’European Open, le tournoi de tennis d’Anvers. Un tournoi ATP 250 particulièrement relevé cette année, avec la présence notamment de Stefanos Tsitsipas, Dominic Thiem, Richard Gasquet ou encore David Goffin. Hugo Gaston réalise l’exploit du jour en sortant la tête de série n°2, l’Allemand Jan-Lennard Struff (23è mondial) en trois sets, après avoir sauvé 3 balles de match.

A 1h30 de route de Lille, la Lotto Arena, proche du Palais des Sports d’Anvers, accueille chaque année, au début de l’automne, un important tournoi de tennis. On est certes loin de l’ancienne Raquette de Diamant qui rassemblait les meilleurs joueurs mondiaux dans un tournoi richement doté non reconnu par l’ATP. John McEnroe, Yvan Lendl et Pete Sampras notamment figurent au palmarès.

Depuis 2016, après plusieurs années d’interruption, Anvers est devenu un simple tournoi ATP Challenger 250. Mais le plateau cette année encore est intéressant. Les anciennes gloires Dominic Thiem, David Goffin et Richard Gasquet; les top 30 Jan Lennard Struff et Alexandre Bublik et surtout le Grec Stefanos Tsisipas, n°5 mondial, figurent en tête d’affiche. Avec aussi un gros contingent français à ce tournoi d’Anvers avec Arthur Fils, Grégoire Barrère, Arthur Rinderknecht, Benjamin Bonzi, Quentin Halys et Hugo Gaston, tous classés dans le top 100 mondial.

La belle performance de Gaston

Depuis lundi, plusieurs sont passés à la trappe. Comme Richard Gasquet, demi-finaliste ici même l’an passé; mais battu cette fois au 2è tour par l’Allemand Marterer (3-6, 4-6). Ou encore Grégoire Barrère logiquement éliminé par Bublik (4-6, 2-6).

Mais après cet écrémage, trois Bleus restent en lice pour les 1/4 de finale. L’exploit du jour est à mettre à l’actif du revenant Hugo Gaston. Le Toulousain a sorti la tête de série n°2, Jan-Lennard Struff après un combat de presque trois heures. Après deux tie-breaks et en sauvant notamment trois balles de match au finish. Score final : 5-7, 7-6(5), 7-6 (11). Même s’il lui en a fallu 4 pour s’imposer.

La balle de match victorieuse de Hugo Gaston

En 1/4 de finale vendredi, Gaston affrontera un adversaire parfaitement à sa portée. Il s’agit d’un autre Allemand, Maximilian Marterer, 127è joueur mondial. Mais qui l’a battu deux fois sur le circuit Challenger.

Arthur Fils, révélé au Challenger de Lille 2022, s’est lui qualifié plus facilement la veille face à l’Estonien Mark Lajal, sorti des qualifications, après deux tie-breaks bien maitrisés (7-6, 7-6). Le Français partira favori vendredi en quarts face au Péruvien Juan Pablo Varillas, tête de série n°8 au tournoi d’Anvers.

La révélation Mpetshi Péricard

Mais on notera surtout le beau parcours du jeune Giovanni Mpetshi Perricard (20 ans). Sorti des qualifications (où il a battu son compatriote Escoffier), il a ensuite battu successivement le Belge Oncin (6-4, 6-2); l’Espagnol Carballes Baella (0-6, 6-3, 7-6); puis mercredi David Goffin (7-6, 6-3). Le Liégeois ne semble plus capable de retrouver son niveau d’antan.

Giovanni Mpetshi Perricard tombera vendredi sur un gros morceau: le Kazakh Alexander Bublik, 36è joueur mondial. Mais quoiqu’il arrive, le jeune Français restera la révélation de l’European Championship 2023.

Le grand favori Stefanos Tsisipas, lui, a battu de façon expéditive le Néerlandais du TC Loon-Plage Botic van de Zandschulp (7-5, 6-3).

On retrouvera donc les trois espoirs français ce vendredi pour des 1/4 de finale du tournoi d’Anvers qui s’annoncent passionnants.

Programme des 1/4 de finale

  • 14h: Alexander Bublik (n°3, Kazakhstan) – Giovanni Mpetshi Perricard (qualifié, France)
  • 16h: Maximilian Marterer (qualifié, Allemagne) – Hugo Gaston (France)
  • 19: Stefanos Tsisipas (n°1, Grèce) – Yannick Hanfmann (n°5, Allemagne) ou Dominic Thiem (Autriche)
  • 21h: Arthur Fils, n°4, France) – Juan Pablo Varillas (n°8, Pérou)
A propos de JEAN-MARC DEVRED 1520 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.