CYCLISME : ET DE DEUX POUR PAUL MAGNIER AU TOUR D’OMAN

Tour d'Oman Paul Magnier
Paul Magnier félicité par Bryan Coquard après sa victoire (photo ASO/Thomas Martin)

La 3ème étape du Tour d’Oman a été raccourcie pour des raisons climatiques; et elle voit la victoire de Paul Magnier. La course s’est donc disputée au sprint. Et c’est le jeune Français de Soudal Quick Step (19 ans), déjà vainqueur à Majorque, qui l’emporte devant son équipier américain Luke Lampert, le nouveau leader au général. Le sprinter de Cofidis Bryan Coquard monte à nouveau sur le podium. La formation nordiste attend toujours son premier bouquet de la saison.

Paul Magnier et Luke Lamperti ont imposé leur fraîcheur et leur classe sur le Tour d’Oman en dominant l’arrivée en montée de la 3e étape, à Al Bustan. Le jeune sprinteur français (19 ans) a fait parler son explosivité pour s’imposer devant son partenaire américain (21 ans) de la Soudal Quick-Step. Il signe ainsi son deuxième succès professionnel, après le Trophée Ses Salines – Felanitx, à Majorque. 

« C’est incroyable de remporter une autre victoire. Le plan était de faire sortir Luke, mais cela s’est avéré différent. Je suis allé très loin dans la montée, à plein régime jusqu’à l’arrivée, et c’est bien maintenant de célébrer une victoire avec l’équipe, quelque chose que nous avons mérité après avoir été si proches ces derniers jours. Nous ne nous arrêterons pas là, car nous sommes toujours motivés pour obtenir de beaux résultats avant la fin de la course », a déclaré le jeune Français. C’est le premier coureur du peloton professionnel à remporter deux victoires cette année avant d’avoir 20 ans.

Coquard sur le podium

Le ticket jeune de la Soudal Quick Step précède le « vieux » Bryan Coquard (30 ans), qui obtient son 3è podium de la saison. Mais « le Coq » coure toujours, comme toute l’équipe Cofidis, après son premier bouqueten 2024.

Lamperti en profite également pour prendre le maillot de leader, qui appartenait à un autre tout jeune coureur, Finn Fisher-Black (UAE Team Emirates, 22 ans). Magnier et Lamperti étaient coéquipiers l’an dernier au sein de l’équipe Continentale UCI Trinity Racing… Leur association fait déjà des merveilles chez les professionnels ! L’étape, qui devait initialement prendre la direction d’Eastern Mountain, a dû être adaptée pour prendre en compte les conditions météo exceptionnelles dans le Sultanat d’Oman.

Un véritable déluge était en effet tombé la veille, d’où cette mesure exceptionnelle prise par les organisateurs. Cette courte étape de 76 km a pu donc se disputer sous le soleil. Mais pour les mêmes raisons, la 4è étape demain entre Al Rustaq Fort et Yitti Hills sera également raccourcie, et ne fera que 104 km. Paul Magnier aidera certainement Luke Lamperti à gagner ce Tour d’Oman, qui se termine mercredi.

Le grand numéro de Remco Evenepoel

Ce doublé complète parfaitement le retour gagnant du leader la Soudal Quick Step Remco Evenepoel. Le champion de Belgique a remporté samedi la Figueira Champions Classic. C’était sa course de rentrée au Portugal, et il s’impose après un impressionnant numéro en solo dont il a le secret.

La victoire en solo de Remco Evenepoel au Portugal

« Je suis content d’avoir pu commencer la saison avec une victoire comme je le souhaitais« , confiait le phénomène à l’arrivée.  » C’est bon pour ma confiance et pour ma prochaine course. J’ai apprécié le parcours ici et j’ai aimé le parcourir seul pendant plus de 50 kilomètres. Le plan initial n’était pas d’attaquer à deux tours de l’arrivée, mais plutôt d’attendre les dernières montées de la course. Par contre, quand j’ai remarqué que le peloton était réduit à environ 25 coureurs et que beaucoup avaient du mal avec le rythme de mes coéquipiers, j’ai juste décidé d’aller voir ce qui allait se passer. » On a vu le résultat…Rappelons que le prodige belge disputera cet été son premier Tour de France. Cela promet.

Si La Soudal Quick Step enchaîne les victoires (on peut aussi citer celles de Tim Merlier à l’AlUla Tour), ce n’est pas le cas de Cofidis. L’équipe nordiste semble abonnée aux 2èmes places avec celles de Coquard, mais aussi Axel Zingle. Le puncheur alsacien en récolte également deux au Tour de La Provence, derrière l’imprenable Mads Pedersen. Plus la 2è place au classement général final, toujours derrière Pedersen.

Premier maillot pour Kevin Avoine

Sur ce Tour de La Provence, Van Rysel Roubaix Lille Métropole a connu deux péripéties opposées. La chute de Samuel Leroux, lors de la 1è étape, côté mauvaise nouvelle. Quelques jours après sa première grande victoire pro, le Boulonnais souffre d’une double fracture, à la pommette droite et à la main gauche. Il est « out » pour quelques semaines.
La bonne nouvelle vient de l’autre Nordiste, Kevin Avoine. Le néo-pro de l’équipe termine le Tour de La Provence avec le maillot de meilleur grimpeur sur les épaules. Le Sambrien a récolté pas mal de points sur la 2è étape. Ce qui lui permet de remporter ce classement de la montagne. La saison démarre donc bien pour la seconde formation nordiste.

Tour de La Provence Kevin Avoine
Kevin Avoine sur le podium du Tour de La Provence (photo Xavier Pereyron/LNC)

Cette saison 2024 atteint désormais son rythme de croisière. Cette semaine ainsi ont lieu la Ruta del Sol (Tour d’Andalousie) et le Tour d’Algarve. Sans oublier le Tour d’Oman qui se termine mardi, avec Paul Magnier. Et ce week-end, retour en France avec la Classic Var et Tour des Alpes-Maritimes, du 16 au 18 février 2024. Cofidis et Roubaix y seront.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1627 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.