CYCLISME : LA PREMIÈRE GRANDE VICTOIRE DE SAMUEL LEROUX ET VAN RYSEL ROUBAIX

Etoile de Bessèges Samuel Leroux
Samuel Leroux s'impose devant ses compagnons d'échappée et le peloton (photo LNC/Xavier Pereyron)

Samuel Leroux (Van Rysel Roubaix Lille Métropole) remporte avec panache l’étape reine de l’Etoile de Bessèges, au sommet de la côte de Tharaux. Le rouleur de l’équipe continentale nordiste obtient ainsi le plus beau succès de sa carrière qui a débuté il y a 7 ans, avec Roubaix. Le Boulonnais voit ses efforts enfin récompensés et son équipe décroche un succès de prestige dans une course renommée au plateau relevé.

Comme la victoire est belle, quand elle provient d’une échappée au long cours, qui a résisté au retour du peloton dans les derniers mètres. Ce qui arrive de moins en moins souvent, dans le cyclisme actuel. Celle-ci est partie en effet au début de cette 4è étape de l’Etoile de Bessèges, avec Stefan Bissegger (EF Education – EasyPost), Dries De Bondt (Decathlon AG2R La Mondiale), Jonas Iversby Hvideberg (Uno-X Mobility), Samuel Leroux (Van Rysel – Roubaix) et Léo Danès (CIC U Nantes Atlantique).

En combinant bien leurs efforts, ceux-ci vont ainsi résister au retour du peloton dans les derniers kilomètres. Les fuyards ne comptaient plus en effet que 30 secondes d’avance au pied de la côte de Tharaux (4,4 km à 4,7%). Mais ils conserveront quand même quelques mètres pour se disputer la victoire. Et à la surprise générale, le routier nordiste, réputé pour ses longues échappées jamais récompensées, souffle finalement la victoire aux deux costauds que sont Dries De Bondt et Stefan Bissiger.

Les larmes de joie de Samuel Leroux à Bessèges

Après cette magnifique victoire et cet énorme effort, Samuel était en larmes. Des images très émouvantes en direct sur l’antenne de la Chaîne l’Equipe.

Les larmes de joie de Samuel Leroux après l’arrivée

 » Putin, enfin… tout ce temps », lâche-t’il ainsi devant la caméra, dans ce moment chargé d’émotion.A 29 ans, Samuel Leroux remporte en effet son premier vrai succès professionnel. Les premiers, c’étaient dans des courses du calendrier National, ou dans des kermesses en Belgique. On se souvient aussi qu’il avait porté le maillot rose de leader une journée l’an passé aux 4 Jours de Dunkerque.

4 Jours Leroux
Samuel Leroux avec le maillot rose aux 4 Jours de Dunkerque (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Cette fois, le Boulonnais gagne donc dans une course Pro Séries renommée. La première course par étapes de la saison en France, diffusée en clair par la Chaîne l’Equipe. Cette victoire fait plaisir à beaucoup de monde tant Leroux a fait preuve d’abnégation lors de ses 7 années dans le peloton professionnel.

L’équipe roubaisienne décroche aussi une victoire de prestige. Celle tant espérée depuis que Van Rysel est devenu le partenaire principal, en mai 2023, juste avant les 4 Jours de Dunkerque.

Au classement général, pas de changement. Le Danois Mads Pedersen (Lidl Trek) conserve le maillot de leader, avant le contre-la-montre de 10 km qui concluera la course demain dans les rues d’Alès.

Classement de la 4ème étape de l’Etoile de Bessèges

1 – LEROUX Samuel (Van Rysel – Roubaix) les 158,5 km en 3:28:32 (45,6 km/h)
2 – DE BONDT Dries (Decathlon AG2R La Mondiale Team) m.t
3 – BISSEGGER Stefan (EF Education – EasyPost) m.t
4 – HVIDEBERG Jonas Iversby (Uno-X Mobility) + 0:02
5 – CORT Magnus (Uno-X Mobility) m.t
6 – BETTIOL Alberto (EF Education – EasyPost ) m.t
7 – BERCKMOES Jenno (Lotto Dstny) m.t
8 – TILLER Rasmus (Uno-X Mobility) m.t
9 – KIELICH Timo (Alpecin – Deceuninck) m.t
10 – MIFSUD Andrea (Nice Métropole Côte d’Azur) m.t

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1627 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Tour d'Oman Paul Magnier gagne la 3è étape

Les commentaires sont fermés.