CYCLISME : JOURNEE NOIRE POUR LES FRANCAIS A LA VUELTA

Vuelta 11è étape
Kaden Groves s'impose au sprint à Alicante (photo Unipublic/Sprint Cycling)

Kaden Groves (BikeExchange-Jayco) a remporté mercredi sa première victoire d’étape sur un Grand Tour à l’arrivée de la 11è étape de La Vuelta. Quelques heures après le retrait de son leader pour le général Simon Yates, le jeune sprinteur australien s’est montré le plus rapide lors d’un emballage final ébouriffant sur les rives de la Méditerranée. À Cabo de Gata, il a pris le meilleur sur Danny van Poppel (BORA-hansgrohe) et Tim Merlier (Alpecin-Deceuninck) pour signer la plus grande victoire de sa carrière. Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl Team) a conservé La Roja mais il a perdu un équipier précieux : le champion du monde Julian Alaphilippe a quitté la course sur chute.

Ce dernier jour du mois d’août restera marqué d’une pierre noire pour le cyclisme français. Avant même le départ de ElPozo Alimentacion (Alhama de Murcia), on apprenait le forfait de Pavel Sivakov, testé positif au covid tout comme le Britannique Simon Yates (BikeExchange-Jayco), et trois coureurs de l’équipe espagnole Kern Pharma. 9ème au classement général, le Franco-Russe avait réalisé un excellent chrono la veille (5è temps), et représentait clairement la meilleure chance tricolore au classement général de la Vuelta. Rageant, d’autant que Sivakov était totalement asymptomatique.

Luxation de l’épaule pour Alaphilippe

Mais le plus grave surviendra plusieurs heures après. Alors que cette étape plate de 192,7 km faisait office de lente procession, une chute inattendue se produit à environ 65km de l’arrivée. Celle de Julian Alaphilippe, qui tombe tout seul dans un virage. Le champion du Monde, touché à l’épaule (clavicule ou omoplate ?), ne se relève pas. Les secours lui posent une attelle au bars, avant de l’évacuer vers l’hôpital pour faire des radios. On apprendra que Alaphilippe était victime d’une luxation, mais pas de fracture. C’est une saison pourrie pour l’Auvergnat qui a peut-être pris fin lors de cette 11è étape de la Vuelta.

La chute de Julian Alaphilippe qui va abandonner (photo Charly Lopez/Unipublic)

Auparavant, cette étape ennuyeuse avait simplement vu l’échappée de trois coureurs.: Jetse Bol (Burgos-BH), Vojtech Repa (Kern Pharma) et Joan Bou (Euskaltel-Euskadi). Le Néerlandais lâche ses compagnons à 52km de l’arrivée. Bou et Repa sont rapidement repris par le peloton, au sein duquel Bora-Hansgrohe a rejoint la poursuite entamée par les équipes de sprinters. Bol est finalement repris à 26km de l’arrivée.

Groves le plus rapide au sprint

La victoire se joue donc comme prévu au sprint à Alicante. La BikeExchange-Jayco lance Kaden Groves. L’Australien fait parler la vitesse qu’il a développée sur la piste pour s’imposer devant Danny van Poppel et Tim Merlier. Bryan Coquard (Cofidis), se contente de la 12è place.

Le sprint final de la 11è étape de la Vuelta à Alicante (Vidéo Vuelta/Cyclism’actu TV)

Remco Evenepoel (Quick Step Alpha Vynil) conserve le maillot rouge de leader sans aucune inquiétude dans cette étape menée à un train de sénateur. Mais le prodige belge perd en route son meilleur équipier, Julian Alaphilippe. Cela pourrait compter pour la suite du Tour d’Espagne, qui entre dans sa 2ème moitié.

C’est ce que laissait entendre Evenepoel à l’arrivée de cette 11è étape de la Vuelta. »C’est absolument une grosse perte pour notre équipe, surtout sur une étape tranquille. C’est dommage. J’espère qu’il va bien et qu’il ne souffre pas trop. Je souhaite tout le meilleur pour Loulou. Julian a fait de très bonnes choses dans beaucoup d’étapes mais je pense que nous ne sommes pas la seule équipe à perdre des gars. C’est dommage qu’on perde le champion du monde car il était vraiment en forme. J’ai aussi confiance en mes autres coéquipiers et je suis sûr qu’ils se débrouilleront très bien dans les étapes à venir. »

Classement de la 11è étape de la Vuelta

1 – GROVES Kaden (Team BikeExchange – Jayco) les 191,2 km en 5:03:14 (37,8 km/h)
2 – VAN POPPEL Danny (BORA – hansgrohe) m.t
3 – MERLIER Tim (Alpecin-Deceuninck) m.t
4 – MOLANO Juan Sebastián (UAE Team Emirates) m.t
5 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) m.t
6 – MCLAY Daniel (Team Arkéa Samsic) m.t
7 – DEGENKOLB John (Team DSM) m.t
8 – WRIGHT Fred (Bahrain – Victorious) m.t
9 – BEULLENS Cedric (Lotto Soudal v
10 – VAN POPPEL Boy (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t

Remco Evenepoel conserve le maillot rouge (photo Unipublic/ Cxcling)

Le classement général

1 – EVENEPOEL Remco (Quick-Step Alpha Vinyl Team) en 39:39:04
2 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) + 2:41
3 – MAS Enric (Movistar Team) + 3:03
4 – RODRÍGUEZ Carlos (INEOS Grenadiers) + 3:55
5 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) + 4:53
6 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) + 6:45
7 – LÓPEZ Miguel Ángel (Astana Qazaqstan Team) + 6:50
8 – GEOGHEGAN HART Tao (INEOS Grenadiers) + 7:37
9 – O’CONNOR Ben (AG2R Citroën Team) + 7:46
10 – ARENSMAN Thymen (Team DSM) + 8:44

A propos de JEAN-MARC DEVRED 817 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.