CYCLISME : LA VICTOIRE EMOUVANTE DE JAN BAKELANTS AU TOUR DE WALLONIE

Tour de Wallonie Bakelants
Jan Bakelants vainqueur en force ici à la Chapelle-lez-Herlaimont (photo Martine Lainé/ TRW 2022)

La 5ème étape du Tour de Wallonie s’annonçait redoutable pour cette finale. Huit secteurs pavés marquaient en effet cette ultime épisode de la course par étapes wallonne. Cet épisode flandrien inhabituel a provoqué des dégâts avec des chutes et des abandons notamment de Casper Pedersen, Biniam Girmay ou encore Arnaud De Lie. Au final, le Belge Jan Bakelants gagne la dernière étape du Tour de Wallonie. Et l’Australien de Monaco Robert Stannard s’impose au général.

C’était l’étape la plus longue de ce Tour de Wallonie 2022. 214,8 km entre Le Roeulx et Chapelle-lez-Herlaimont, dans la province de Hainaut. Heureusement, le temps était favorable, sans pluie, ce qui aurait rendu la course encore plus dangereuse.

Les pavés ont fait du dégât dans cette 5ème étape du Tour de Wallonie (photo Martine Lainé/TRW 2022)

Une échappée au long cours

12 hommes s’échappent en début de course. Dans ce groupe figurent Paul Lapeira (AG2R Citroën Team), Patrick Gamper (Bora – Hansgrohe), Ben Turner (Ineos Grenadiers), Davide Ballerini (Quick-Step Alpha Vinyl Team), Joel Suter (UAE Team Emirates), Matteo Trentin (UAE Team Emirates), Luc Wirtgen (Bingoal Pauwels Sauces WB), Aaron Van Poucke (Sport Vlaanderen – Baloise), Allessandro Verre (Team Arkéa Samsic), Chris Lawless (TotalEnergie),et Dries Van Gestel (TotalEnergie). Ils sont rejoints peu après par Edward Theuns (Trek – Segafredo) et Dimitri Peyskens (Bingoal Pauwels Sauces WB).

Ils ne sont plus que cinq à 40 km de l’arrivée: Theuns, Turner, Trentin, Van Gestel et Ballerini, déjà vainqueur la veille. Ce groupe éclate dans les derniers kilomètres. Sepp Van Marcke et Davide Ballerini, encore lui, tentent une dernière attaque mais ils sont repris à un kilomètre de l’arrivée. Jan Bakelants (Intermarché Wanty Gobert) contre.

L’Anversois conserve une petite avance sur le peloton qui revient à toute vitesse. Robert Stannard (Alpecin Deceuninck) prend la 2ème place et assure définitivement la victoire au classement général. Cet Australien de 23 ans qui vit à Monaco remporte un joli succès après avoir porté le maillot orange de leader depuis 4 jours. Le jeune Français Axel Laurance (B&B Hôtels prend à nouveau la 3ème place.

L’émotion de Jan Bakelants

Jan Bakelants était très ému après cette 5ème et dernière étape du Tour de Wallonie. Il n’avait plus gagné depuis le 14 février 2016, sur le Circuit Méditerranéen. Cette victoire met fin à 6 années de galère. En octobre 2017 en effet, il chute dans un ravin au Tour de Lombardie. Blessé très gravement, il est opéré d’urgence. Il mettra plusieurs mois à revenir. Mais il ne sera conservé ni par AG2R- la Mondiale, son équipe au moment de l’accident. Ni par Sunweb, qui ne le conserve qu’une année en 2019.

Dans un français excellent, le vainqueur de l’étape du jour rappelle à SPORTS 59/62 ce passé douloureux.

Vidéo SPORTS 59/62. Jan Bakelants après sa victoire au Tour de Wallonie.

Cette étape des pavés a été impitoyable. Casper Pedersen, Biniam Girmay et Arnaud De Lie notamment ont chuté et ont abandonné. Autre victime, moins grave: Guillaume Martin. Le leader de Cofidis, 5ème au départ ce matin perd du temps sur ses principaux concurrents dans cette dernière étape et termine finalement 10ème du général, à 51 secondes de la première place.

L’Australien Robert Stannard (Alpecin-Deceuninck), conserve son maillot rouge à l’arrivée et remporte donc le classement général de cette édition 2022. Le top 3 du général reste inchangé avec Loïc Vliegen (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) à la deuxième place, et Mattias Skjelmose Jensen (Trek – Segafredo) à la troisième place.

Réactions

Robert Stannard, vainqueur final du Tour de Wallonie. « J’ai travaillé depuis ces 5 derniers jours pour avoir ce maillot et remporter cette course, donc je ne suis pas surpris aujourd’hui. On a beaucoup travaillé et je suis très content. Maintenant, je vais préparer la Vuelta où j’espère gagner une étape. »

Quentin Jaurégui (B&B Hôtels). » Ce tour de Wallonie est un peu dur pour tout le monde. En reprise, c’est un chantier tous les jours. C’est un concentré de classiques sur cinq jours. Il faut être concentré tous les jours et avoir la forme.« 

Lorenzo Manzin (TotalEnergies).  » Le parcours est très exigeant. Pour les sprinters, c’est une mauvaise année. Maintenant, je vais faire le Grand Prix de Louvain (Mémorial Jef Scherens), l’Artic Race of Norway, la Hambourg Classics et le Tour de Poitou-Charente. Je serai aussi au départ des Grand Prix de Fourmies et d’Isbergues. »

Anthony Roux (FDJ – Groupama.  » Pour l’équipe, ce Tour de Wallonie n’a pas été super. On n’a pas eu de résultats. Moi personnellement, j’étais en reprise après une grosse chute en mai. Les sensations sont bonnes. En roulant ici, avec le dénivelé et de longs kilomètres, cela sera pas mal pour finir la saison. »

Jan Bakelants était au bord des larmes après sa victoire (photo JMD/Sports 5962)

Classement de la 5ème étape

1 – BAKELANTS Jan (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) les 214,8 km en 4:41:25
2 – STANNARD Robert (Alpecin-Deceuninck) m.t
3 – LAURANCE Axel (B&B Hotels – KTM) m.t
4 – NYS Thibau (Baloise – Trek Lions) m.t
5 – TRENTIN Matteo (UAE Team Emirates) m.t
6 – MENTEN Milan (Bingoal Pauwels Sauces WB) m.t
7 – VLIEGEN (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
8 – SKJELMOSE JENSEN Mattias (Trek – Segafredo) m.t
9 – VAN DEN BERG Marijn (EF Education-EasyPost) m.t
10 – BARONCINI Filippo (Trek – Segafredo) m.t

Robert Stannard succède à Quinn Simons au palmarès du Tour de Wallonie (photo Martine Lainé/TRW 2022)

Classement général final

1 – STANNARD Robert (Alpecin-Deceuninck) en 22:49:54
2 – VLIEGEN Loïc (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 0:10
3 – SKJELMOSE JENSEN Mattias (Trek – Segafredo) + 0:12
4 – ROTA Lorenzo (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 0:14
5 – VAN AVERMAET Greg (AG2R Citroën Team) + 0:26
6 – SHAW James (EF Education-EasyPost) + 0:34
7 – VAN GILS Maxim (Lotto Soudal) + 0:38
8 – WANDAHL Frederik (BORA – Hansgrohe) + 0:43
9 – GOLDSTEIN Omer (Israel – Premier Tech) + 0:46
10 – MARTIN Guillaume (Cofidis) + 0:51

VICTOIRE SUISSE AU TOUR DE FRANCE FEMMES

Marlen Reusser s’impose dans la poussière (photo Thomas Mahieux/ASO)

Il y avait des pavés au Tour de Wallonie. Il y avait des « chemins blancs » dans la 4ème étape du Tour de France Femmes. Durant toute la journée, les concurrentes affrontaient ainsi la poussière digne des Paris-Roubaix secs de ces dernières années.

La formation Team SD Worx tient sa première victoire sur le Tour de France Femmes avec Zwift. Frustrée lors des trois premières étapes malgré l’amas de stars qui la composent, la formation néerlandaise a pu compter sur sa Suissesse Marlen Reusser pour débloquer son compteur ce mercredi. Sortie à 23 km de l’arrivée, la championne d’Europe du contre-la-montre n’a cessé de creuser l’écart sur ses poursuivantes, sur le dernier chemin blanc comme dans les dernières bosses, pour remporter à Bar-sur-Aube une impériale victoire en solitaire.

Evita Muzic (FDJ Suez Futuroscope) signe le meilleur résultat du Tour pour une Française en prenant la 2e place à 1’24” devant Alena Amialiusik (Canyon SRAM Racing), encore à l’attaque au lendemain de son prix de la combativité. Sortie indemne de cette journée redoutée de toutes, Marianne Vos (Team Jumbo Visma) conserve son Maillot Jaune. La Néerlandaise a pris la 5e place du jour, à 1’42”, en réglant un peloton réduit à une vingtaine d’unités.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 747 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.