CYCLISME : LE BLACK FRIDAY DE MATHILDE GROS ET CORENTIN ERMENAULT AUX CHAMPIONNATS D’EUROPE

Granges : Gros et Ermenault
Mathilde Gros lors de son duel perdu face à Paula Grabosch (photo Patrick Pichon/FFC)

Cette 3ème journée des championnats d’Europe de cyclisme sur piste 2023 est celle de la déception pour les Nordistes. Alors que l’on espérait fort le titre pour Mathilde Gros en vitesse individuelle, celle-ci est éliminée en demi-finale par l’Allemande Pauline Grabosch. Avant d’échouer pour le bronze face à la Britannique Capewell. Le Picard Corentin Ermenault lui, échoue comme Mathilde Gros en finale pour la 3ème place de la poursuite individuelle, sur la piste de Granges.

Imbattable en vitesse depuis les Mondiaux de Saint-Quentin-en-Yvelines, Mathilde Gros est tombée de haut ce vendredi à Granges; et plus encore que Corentin Ermenault. Elle avait survolé la première journée du tournoi de vitesse jeudi. Mais visiblement, elle n’avait plus la même explosivité ce vendredi.

Pourtant, l’Artésienne avait bien commencé en remportant aisément la première manche de sa demi-finale face à Pauline Grabosch. Fausse impression car l’Allemande va prendre sa revanche dans la suivante. Grabosch récidive dans la belle où Gros ne parvient pas à passer sa rivale.

Conséquence: Mathilde va disputer la petite finale avec un temps de récupération très réduit par rapport à Sophie Capewell. La Britannique était pourtant marquée par sa chute en demi-finale contre l’autre Allemande Léa Sophie Friedrich.

Mathilde Gros craque dans la petite finale

Pourtant, l’Anglaise va gagner les deux manches face à la championne du Monde, usée physiquement. Mais qui a aussi semblé craquer mentalement en ne parvenant pas à remonter Capewell. Cette 4ème place constitue clairement une grosse déception pour Mathilde et ses proches, présents dans les tribunes du vélodrome de Granges.

Il lui reste maintenant le keirin pour obtenir quand même une médaille. Mais on ne sait pas dans quel état d’esprit Mathilde Gros disputera cette épreuve dimanche.

Corentin Ermenault a mené les 3/4 de la poursuite, avant de céder sur la fin (photo Patrick Pichon/FFC)

Contrairement à Mathilde Gros, Corentin Ermenault retrouvait les championnats d’Europe à Granges après une longue coupure routière. Après des championnats de France moyens (battu par Benjamin Thomas en poursuite), le Picard se qualifiait pour la finale pour la 3ème place en laissant une belle impression.

Face à lui, l’Allemand Tobias Buck-Gramco. Celui-ci prend un meilleur départ. Mais après les deux premiers tours, Ermenault prend l’avantage. Un avantage qui tiendra trois kilomètres sur les quatre de la course. Mais l’Allemand accèlère à deux tours de l’arrivée et repasse devant le Picard, qui n’a pas su résister à son retour.

C’est donc une nouvelle « médaille en chocolat » pour le clan français. Seul le Réunionnais Donavan Grondin sauve l’honneur en obtenant la médaille de bronze du scratch. Mais pour les Nordistes Gros et Ermenault, ce vendredi à Granges restera un « black Friday ».

Les podiums du 3ème jour

Scratch Hommes

  1. Oliver Wood (Grande-Bretagne)
  2. Roy Eefting (Pays-Bas)
  3. Donavan Grondin (France)

Omnium Femmes

  1. Katie Archibald (Grande-Bretagne)
  2. Daria Pikulik (Pologne)
  3. Lotte Kopecky (Belgique)

Poursuite individuelle Hommes

  1. Jonathan Milan (Italie)
  2. Daniel Bingham (Grande-Bretagne)
  3. Tobias Buck-Gramco (Allemagne)
  4. Corentin Ermenault (France)

Vitesse individuelle Femmes

  1. Léa-Sophie Friedrich (Allemagne)
  2. Pauline Sophie Grabosch (Allemagne)
  3. Sophie Capewell (Grande-Bretagne)
  4. Mathilde Gros (France)
A propos de JEAN-MARC DEVRED 1518 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.