BOXE : MATHIEU BAUDERLIQUE EN ROUTE POUR PARIS 2024

Mathieu Bauderlique Paris 2024
Mathieu Bauderlique a gagné ses deux combats à Saint-Quentin (photo FFB)

Le palais des sports Pierre-Ratte de Saint-Quentin accueillait le week-end dernier le tournoi de pré-sélection olympique avant Paris 2024. Cette compétition permettait de sélectionner les athlètes qui participeront aux Jeux Européens au mois de juin prochain à Cracovie, première épreuve qualificative pour les tournois olympiques de boxe. L’Héninois Mathieu Bauderlique, revenu à la boxe amateur en vue de Paris 2024, se qualifie dans la douleur.

A 33 ans, le médaillé olympique de Rio a décidé de revenir à la boxe amateur, afin de disputer les Jeux Paris 2024, chez les moins de 80 kilos. Malgré un parcours honorable durant sept ans, et des titres internationaux de second plan, le Nordiste s’avoue déçu de sa carrière professionnelle. Le marasme actuel permet difficilement de vivre de ce sport en France.

Mais revenir à un style de boxe différent, avec des formats plus courts (4 reprises de 2 minutes) n’est pas évident. Mathieu l’a constaté à Saint-Quentin, non loin de chez lui. Ce tournoi de pré-sélection suivait les championnats de France déjà qualificatifs.

Un duel fratricide pour commencer

Premier objectif sur la route de Paris: se qualifier pour les Jeux Européens qui auront lieu en juin à Cracovie. Pour cela, il fallait gagner les deux combats programmés sur 3 jours. Le premier était un duel fratricide avec Gaëtan N’Tambwe, comme lui du BC Héninois. Le match s’est avéré serré entre deux boxeurs se connaissant parfaitement bien. A tel point qu’on semblait assister à une séance d’entraînement très intense. N’Twambé était plus offensif, tandis que Bauderlique jouait le contre. Le médaillé de bronze des Jeux de Rio se révélait cependant plus précis. Et malgré son manque de souffle, l’aîné était désigné vainqueur aux points.

Mathieu Bauderlique Paris 2024
Mathieu Bauderlique s’impose face à Raphaël Monny (photo FFB)

Devant Raphael Monny (Brain Boxing Academy), Mathieu Bauderlique devait hausser le rythme. Ce qu’il fait dès le premier gong. L’Aubois imprimait une cadence élevée, même si la puissance était du côté du Nordiste. Bauderlique alternait entre les esquives et les attaques précises. Un mix entre offensive et prudence. Ses accélérations et un jeu plus varié font la différence face à un Monny toujours dangereux. Mathieu Bauderlique remporte finalement ce 2è combat au bout de l’effort et se qualifie pour les Jeux Européens. Objectif atteint.

Maintenant, il lui faudra retrouver le rythme intense de la boxe olympique, et travailler sa condition physique dans les trois prochains mois, avant de partir en Pologne. Gaëtan N’Tambwe lui gagnait son 2è combat face au même Raphaël Monny. Il reste ainsi en réserve de Bauderlique dans la catégorie des -80 kilos.

Mona Maestien échoue de peu

Une troisième sociétaire du BC Héninois participait à ce tournoi de pré-sélection. C’est Mona Maestien, de retour de maternité, après sa non-sélection pour les JO de Tokyo. Vainqueur de Mayssa Belkhadra (Échirolles Boxe), l’Artésienne perdait le duel suivant face à la Havraise Amina Zidani (Don’t Panik Team) dans ce qui ressemblait à une finale avant la lettre de la catégorie des -57 kg. Zidani, plus précise et plus tonique, s’impose logiquement. La Nordiste est provisoirement écartée de la course olympique. Mais elle aura peut-être une seconde chance si Zidani ne s’imposait pas dans la suite de ce long processus de sélection.

Mona Maestien gagne son premier combat contre l’Iséroise Belkhadra (photo FFB)

Mathieu Bauderlique lui, sur la route encore longue de Paris 2024, rejoindra les deux autres Nordistes qualifiés pour les Jeux Européens: le Roubaisien Soheb Bouafia en -92 kilos, et le Coudekerquois Djamili Aboudou, en -92 kilos. Une qualification obtenue aux championnats de France en décembre.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1574 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.