CYCLISME : L’OR POUR BENJAMIN THOMAS ET DONAVAN GRONDIN AUX MONDIAUX SUR PISTE

Benjamin Thomas Donavan Grondin
Un nouveau maillot arc-en-ciel pour Donavan Grondin et Benjamin Thomas (photo FFCyclisme)

L’équipe de France termine en beauté les Mondiaux sur piste avec l’or pour Benjamin Thomas et Donavan Grondin, vainqueurs de la madison (l’américaine) dans une ambiance de folie. Après sa médaille d’argent la veille dans l’omnium, le coureur de Cofidis déchaîné s’offre un 5ème titre de champion du Monde sur piste.

Médaillés de bronze aux JO de Tokyo, Thomas et Grondin faisaient partie des favoris dans cette américaine qui sourit souvent aux Français. Même si l’un comme l’autre semblaient un peu émoussés après une longue saison où le rouleur de Cofidis, et le sprinter de Arkéa Samsic ont alterné la route et la piste depuis le début de l’année.

Mais visiblement, Benjamin Thomas était relancé par sa 2ème place dans l’omnium, tandis que le Réunionnais Donavan Grondin a trouvé les ressources pour épauler au mieux le Tarnais de Cofidis.

Benjamin Thomas Donavan Grondin
Benjamin Thomas et Donavan Grondin ont réalisé la course parfaite (photo Patrick Pichon/FFC)

La course parfaite de Thomas et Grondin

Dino et Benji raflent un maximum de points en début de course avant de jouer la victoire dans le dernier quart de cette madison. Les Français attaquent, marquent à nouveau sur les sprints intermédiaires, avant de prendre un tour aux Néerlandais et aux Australiens. Ils assurent le titre avec une avance de 30 points à quelques tours de la fin. Ils ont conserveront 18 sur le duo britannique Hayter-Wood et 21 sur les Belges Van den Bossche-De Wylder.

On espérait de l’or aussi sur le keirin féminin avec Mathilde Gros ou Marie-Divine Kouamé. Mais les deux championnes du Monde manquaient un peu de jus sur le plan nerveux après leurs titres en vitesse et sur le 500m. Néanmoins, la native de Sainte-Catherine-les-Arras, Mathilde Gros, rate le podium pour quelques centimètres après s’être fait enfermer dans le groupe.

Vidéo Cyclism’Actu. Mathilde Gros après le keirin tire le bilan de ses Mondiaux.

Victoire Berteau et Thomas Boudat pour terminer

La Nordiste Victoire Berteau participait aussi à cette dernière journée. La coureuse de Cofidis doit se contenter de la 8ème place de la course aux points remportée par l’Ecossaise Neah Evans.

Le sprinter de Go Sport Roubaix Thomas Boudat lui concluait ces Mondiaux sur piste 2022 avec l’élimination Hommes. Mais le Roubaisien se fait surprendre sur un moment d’inattention. Il terminera 11ème d’une épreuve remportée comme l’an passé à Roubaix par l’Italien Elia Viviani, qui a porté durant deux ans le maillot de Cofidis.

Avec un total de 7 médailles dont 3 en or, la France termine 3ème au classement des médailles. Mieux qu’à Roubaix l’an dernier, même si on espérait encore plus avec notamment les sprinters qui sont passés à côté de ces championnats, à l’exception de Melvyn Landerneau.

Les meilleurs pistards français se retrouveront maintenant début janvier au Stab de Roubaix pour les championnats de France Elite 2023, avancés au début de l’année.

Mathilde Gros termine 4ème du keirin (photo Patrick Pichon/FFC)

Les podiums de la dernière journée

Américaine Hommes

  1. France (Thomas-Grondin)
  2. Grande-Bretagne
  3. Belgique

Course aux points Femmes

  1. Neah Evans (GB)
  2. Julie Leth (Danemark)
  3. Jennifer Valente (USA)

Vitesse Hommes

  1. Harrie Lavreysen (Pays-Bas)
  2. Matthew Richardson (Australie)
  3. Matthew Glaetzer (Australie)

Keirin Femmes

  1. Léa Sophie Friedrich (Allemagne)
  2. Mina Sato (Japon)
  3. Steffie van der Peet (Pays-Bas)

Elimination Hommes

  1. Elia Viviani (Italie)
  2. Corbin Strong (N-Zélande)
  3. Ethan Vernon (GB)
A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.