VOLLEY-BALL : TOURCOING COMMENCE VICTORIEUSEMENT SA MIGRATION A HARNES

Volley Tourcoing Chaumont
La rage de vaincre des Tourquennois (photo LNV)

Troisième match et troisième victoire pour le TLM ! A l’occasion de la 3ème journée de Ligue A masculine, Tourcoing Volley bat Chaumont 3-2 à l’issue d’une incroyable remontada. La nouvelle équipe tourquennoise a montré des ressources mentales que n’avaient pas les précédentes. Et surtout, elle commence de la meilleure des façons sa campagne de matches délocalisés qui durera deux ans.

Après deux déplacements victorieux, le Tourcoing Lille Métropole Volley jouait son premier match à domicile samedi soir contre Chaumont. A domicile si on veut car le match se passait dans le Pas-de-Calais, à Harnes. Durant deux ans en effet, le complexe Léo-Lagrange à Tourcoing sera en pleins travaux. Le TLM est donc contraint à migrer durant deux saisons.

Cette année, trois points de chute ont été trouvés. La Pévèle Arena d’Orchies pour les deux matches les plus importants; le vélodrome de Roubaix pour 9 rencontres. Et enfin la salle Maréchal à Harnes pour 4 rencontres. Et c’est dans le fief artésien du volley-ball que le TLM commençait sa migration perpétuelle. Pour cette « première », la salle régionale Maréchal était loin d’être remplie. La pénurie de carburant a sans doute dissuadé une partie des supporters de faire le déplacement dans la région lensoise.

Un visage nouveau au TLM

Ce premier match « à la maison » constituait une vraie découverte pour le public néanmoins très chaud. A l’inter-saison, l’effectif a été chamboulé. Exit les latino-américains. Bonjour les Canadiens. Mauricio Paes a dû reconstruire une équipe durant l’été. Un nouveau groupe qui a bien réussi ses débuts en s’imposant deux fois en Occitanie, à Sète puis à Narbonne, sur le même score: 2-3.

Cette fois, la barre était plus haute. Les « Broutteux » affrontaient leur meilleur ennemi: Chaumont, vainqueur de la Coupe de France 2022, et leader de la Ligue A masculine (LAM). Les Haut-Marnais confirment leur statut de favori en prenant d’emblée les devants dans le premier set. Pour ce choc contre Chaumont, Tourcoing Volley était privé des services de Daryl Bultor. Le champion olympique s’échauffait à part, pas encore totalement rétabli de sa blessure.

Pourtant, le TLM s’accroche et d’égaliser 16-16 dans une première manche serrée. Mais à 18-18, les Nordistes perdent trois points d’affilée (18-21). Grâce à leur block dominé par le géant brésilien Renan Buiatti (2m17!), Tourcoing recolle à nouveau et sauve deux balles de set (24-24) ! Mais la 4è est la bonne pour Chaumont qui arrache ce premier set serré et spectaculaire, 25-27 en 30 minutes.

Riley Barnes et Renan Buiatti ont été les joueurs-clés de Tourcoing Volley contre Chaumont (photo LNV)

La 2ème manche voit un meilleur démarrage des verts. D’un côté, le jeu rapide, le service et les attaques percutantes des visiteurs. De l’autre le block solide des locaux. Jusqu’à mi-set où le TLM commence à céder. Logiquement, Chaumont remporte le set 20-25 en 27 minutes après un service dehors du passeur canadien Jay Blankenau sur la 2ème balle de set.

La remontada de Tourcoing dans la 3è manche

Le rythme reste intense dans la 3ème manche, avec un scénario presque identique à la première. Longtemps menés, les Tourquennois parviennent à égaliser 16-16. Et même à prendre l’avantage sur le point suivant après un service adverse dehors (17-16). Le match est relancé et le coach chaumontais Silvano Prandi va prendre un temps mort. Un challenge vidéo important inverse un point en faveur du TLM, qui de 19-16 passe à 18-17.

Qu’à cela ne tienne. Les Nordistes euphoriques creusent à nouveau un écart de 3 points (20-17). L’ambiance monte d’un cran dans la salle Maréchal. Le suspense est maximum car Chaumont ne lâche pas. Mais Tourcoing obtient quand même trois balles de set (24-21). La 2ème est validée après un challenge vidéo. 25-27 pour le TLM vainqueur de ce 3ème set en 34 minutes.

L’équipe de Mauricio Paes poursuit sur sa lancée victorieuse et va faire pour la première fois la course en tête. Mais les deux équipes en reviennent à nouveau à cette fatidique égalité 16-16. C’est le début d’un nouveau bras-de-fer dans ce « classico » du volley français. Les joueurs se rendent coup pour coup dans une partie de haut-niveau. Un nouveau challenge vidéo donne l’avantage au TLM (23-22), qui perd ensuite une balle de set cruciale. Les deux entraîneurs se livrent à leur tour à une bataille de temps morts.

L’entraîneur du TLM Mauricio Paez avec le Canadien Lucas Vanberkel (photo JMD/Sports 5962)

Longtemps menés, les Haut-Marnais obtiennent une première balle de match que Riley Barnes sauve. La 2ème balle de match fait l’objet d’un nouveau challenge vidéo en faveur de Tourcoing (28-28). Cette 4ème manche est irrespirable pour les supporters des deux camps. Finalement, le TLM gagne ce set acharné 30-28 en 40 minutes, après un nouveau challenge vidéo à son avantage.

La furia tourquennoise dans le tie-break

La victoire va donc se jouer dans le tie-break. Mais le moral a changé de camp. Menés 0 sets à 2, les Nordistes sont revenus à deux sets partout grâce à un mental de fer.

Totalement libérés, ils mettent la pression d’entrée pour mener 8-5. Malgré tous leurs efforts, les Chaumontais ne reviendront pas. Renan Buiatti et Riley Barnes, tous deux auteurs de 21 points, punissent des visiteurs dépassés en fin de match par la furia adverse. Le TLM gagne le tie-break 15-11 en 18 minutes. Et le classico 3 sets à 2 en 2h30. Le public en a eu pour son argent.

Toujours perfectionniste, Mauricio Paes analyse ainsi cette victoire renversante, aux allures de remontada.  » Chaumont nous a mis une énorme pression au service. On a eu un peu de mal à avoir de la régularité. Mais petit à petit, on a réussi à mieux servir, à les faire sortir du match. Cela se joue à rien du tout. Chaumont est une très très bonne équipe. Aujourd’hui elle a été surprise qu’on ne lâche pas… On a encore des choses à améliorer. Mais on ne lâche rien, on construit, on est ensemble. Pourtant, il y a des joueurs qui peuvent faire encore beaucoup mieux dans certains secteurs.« 

Encore une marge de progression

Le central du TLM volley Simon Roehrig allait dans le même sens que son coach.

Vidéo SPORTS 59/62. La réaction de Simon Roehrig après la victoire contre Chaumont.

Le Canadien Riley Barnes est désigné MVP (meilleur joueur du match). Cette première « délocalisée » a été une réussite et Tourcoing reste invaincu. Seul petit bémol: l’assistante réduite (650 spectateurs). Mais comme le soulignait Mauricio Paes avec malice: » ce soir, il y avait de la concurrence avec Lens-Montpellier et aussi l’élection de Miss Nord-Pas-de-Calais à Liévin. Ce ne sera pas tous les week-end comme cela… » Effectivement.

Le prochain match « à domicile » de Tourcoing aura lieu le 22 octobre (dans une semaine donc)… au Stab de Roubaix, où le parquet vient d’être posé.

La feuille de match

Tourcoing LM Volley – Chaumont : 3-2 (25-27, 20-25, 25-22, 30-28, 15-11)

3ème journée de Ligue A masculine, salle Maréchal à Harnes. 650 spectateurs.

Arbitres: Sylvain Gilbert, Patrick Raguet

Tourcoing: Buiatti (21 points), Loubeyre, Blankenau (4), Reichert (16), Roehrig (6), Vanberkel (12), Barnes (21), Gempin (1). Entraîneur: Mauricio Paes

Chaumont: Galabov (8), Marshman (3), Corre (4), Plak (9), Toledo (24), Aciobanitei (4), Gasman (19), Wounenbaina (11). Entraîneur: Silvano Prandi

BRILLANTE VICTOIRE DE CAMBRAI CONTRE PARIS

Les Cambrésiens en blanc dominent les Parisiens à la salle Vanpoulle (photo LNV)

Cambrai Volley jouait aussi lors de cette 3ème journée de LAM. Les supporters Cambrésiens, venus nombreux à la salle Vanpoulle, ont également passé une bonne soirée. Leur équipe s’impose en effet largement face à Paris 3-0 (25-22, 25-22, 25-20), en 1h33.

Privé de Paul Villard, le CVEC avait cependant récupéré son nouveau capitaine Baptiste Geiler.

Sous l’impulsion de Hermans Egleskans (13 pts), et de Ivan Jecminica (12 pts), désigné MVP, Cambrai remporte sa 2ème victoire de la saison et reste invaincu dans son fief.

Avec un total de 6 points, Cambrai pointe à la 5ème place au classement de la LAM, dominée par les surprenants promus de Saint-Nazaire (9 pts, devant Chaumont (7 pts) et Tourcoing, 3ème également avec 6 points.

La saison démarre donc bien pour les clubs nordistes.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Volley Paris Tourcoing 2-3 en LAM

Les commentaires sont fermés.