CYCLISME : L’ARGENT POUR BENJAMIN THOMAS ET VALENTINE FORTIN AUX MONDIAUX SUR PISTE

Mondiaux piste Benjamin Thomas
Benjamin Thomas avec sa compagne, la coureuse italienne de Cofidis Martina Alzini (photo FFCyclisme)

Comme on l’espérait, l’équipe de France a complété sa moisson de médailles lors de la 4ème journée des championnats du Monde à Saint-Quentin-en-Yvelines. Trois nouvelles médailles sont tombées dans son escarcelle: l’or pour Marie-Divine Kouamé sur le 500m lancé; l’argent pour le duo Clara Copponi et Valentine Fortin sur l’américaine. L’argent aussi pour Benjamin Thomas sur l’omnium de ces Mondiaux sur piste. Les Cofidis ont donc connu une bonne journée, contrairement au Lillois Tom Derache sorti rapidement en vitesse individuelle.

Le jeune Nordiste Tom Derache retrouvait la compétition internationale avec le tournoi de vitesse individuelle aux Mondiaux sur piste à Saint-Quentin-en-Yvelines (4ème journée). Malheureusement, le sprinter de Go Sport Roubaix Lille Métropole n’aura fait que deux brèves apparitions lors de l’épreuve reine du cyclisme sur piste.

Après plusieurs mois de galère qui ont suivi une grave blessure au genou, suivie d’une longue rééducation à Cap-Breton, Tom Derache a repris la compétition cet été. 3ème au dernier championnat de France, le Lillois a bénéficié d’un quota supplémentaire attribué à la France pour participer à ces Mondiaux. Mais avec un gros point d’interrogation concernant sa condition du moment.

L’espoir, puis la déception pour Derache

Tom Derache a pourtant bien démarré dans l’épreuve de qualification au temps. Il réalise le 7ème chrono en couvrant les 200m lancés en 9 secondes 543 (75,448 kmh !). Juste devant les autres Français Sébastien Vigier (8è) et Rayan Hellal (11è). De quoi forger de beaux espoirs.

Hélas, ces espoirs s’envolent dès les 1/16è de finale. Derache perd son duel face au Polonais Rafal Sarnecki. Pas de 2ème manche ni de repêchages. Le Nordiste, vice-champion d’Europe du keirin en 2021, quitte rapidement le tournoi de vitesse après avoir fait illusion.

Tom Derache va se faire remonter par le Polonais Sarnecki (photo FFCyclisme)

Heureusement, la journée s’est avérée meilleure par la suite pour les coureurs originaires ou licenciés dans les Hauts-de-France. C’est le cas pour Benjamin Thomas, revanchard après son échec avec la sélection tricolore dans la poursuite par équipes dans ces Mondiaux sur piste.

La folle remontée de Benjamin Thomas

Champion du Monde de la course aux points à Roubaix l’an passé, le coureur de Cofidis s’alignait cette fois sur l’omnium. Le décathlon cycliste avec ses quatre épreuves disputées sur une seule journée. Benjamin Thomas arrache la médaille d’argent. Une épreuve complète que le Tarnais a déjà gagné deux fois au niveau mondial, en 2017 et 2020.

Cette fois, pas de troisième maillot arc-en-ciel. Mais quand même une belle médaille d’argent arrachée lors de la dernière épreuve, la course aux points. Après avoir essayé de distancer Ethan Hayter pour la médaille d’or, il s’est allié avec le Britannique d’Ineos pour s’échapper. C’est dans les derniers mètres de cette dernière épreuve qu’il a assuré la médaille d’argent, quand le duo a repris un tour au peloton.

Auparavant, Thomas avait remporté l’élimination de en battant au sprint Elia Viviani et Hayter. Cela après deux performances moyennes dans les deux premières épreuves: 6è du scratch et 8è de la course tempo. « Des médailles d’argent comme ça font plus plaisir que certains titres. Je ne m’y m’attendais vraiment pas, a-t-il réagi après la course. Ça faisait un an et demi que je ne faisais quasiment plus d’omnium, que je ne prenais plus de plaisir sur cette discipline après Tokyo. J’avais un peu la boule au ventre ce matin. »

Benjamin Thomas en pleine action sur la piste de Saint-Quentin-en-Yvelines (photo Patrick Pichon/FFCyclisme)

L’argent aussi pour Valentine Fortin

L’équipe nordiste Cofidis, bien représentée à ces Mondiaux, obtient une autre médaille d’argent lors de cette 4ème journée des Mondiaux sur piste. Celle de l’américaine, encore appelée madison, avec le duo composé de Clara Copponi (FDJ Suez Futuroscope), et Valentine Fortin, qui obtiennent la médaille d’argent. La Toulousaine de Cofidis décroche une nouvelle médaille après le bronze de la poursuite par équipes jeudi.

Mais cette 2ème place avait sur le coup un goût un peu amer à cause d’un scénario rocambolesque. Deuxièmes du dernier sprint, les deux Françaises ont d’abord été annoncées championnes du monde, passant sur le fil devant la Belgique aux points. Mais après quelques tergiversations, le titre est finalement revenu aux Belges Lotte Kopecky et Shari Bossuyt, avec 32 points contre… 31. Une fin cruelle, mais la France est donc vice-championne du monde de la discipline pour la 3e année de suite. Cela après l’argent de la doublette Marie Le Net et Clara Copponi en 2020 et 2021. La Belge Lotte Kopecky obtient elle son 2ème titre après celui de l’élimination jeudi.

Valentine Fortin et Clara Copponi , avec leur entraîneur Samuel Monnerais après leur course (photo FFCyclisme)

L’équipe de France s’est consolée avec la victoire inattendue de Marie-Divine Kouamé sur le 500m lancé. Un sacre survenu à 20 ans seulement pour ses premiers championnats du Monde en Elite. Au bout de 4 journées, les Bleus comptent 6 médailles (2 en or, 3 en argent et une en bronze).

Les podiums de la 4ème journée

500m Femmes

  1. Marie-Divine Kouamé (France)
  2. Emma Hinze (Allemagne)
  3. Guo Yufang (Chine)
Marie Divine Kouamé aux côtés de l’entraîneur du sprint Grégory Baugé (photo Patrick Pichon/FFCyclisme)

Américaine Femmes

  1. Belgique (Kopecky-Bossuyt)
  2. France (Copponi-Fortin)
  3. Danemark

Omnium Hommes

  1. Ethan Hayter (GB)
  2. Benjamin Thomas (France)
  3. Aaron Gate (Nouvelle-Zélande)

Poursuite individuelle Femmes

  1. Franziska Brausse (Allemagne)
  2. Bryoni Botha (Nouvelle-Zélande)
  3. Josie Knight (GB)
A propos de JEAN-MARC DEVRED 917 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Benjamin Thomas Donavan Grondin champions du Monde

Les commentaires sont fermés.