CYCLISME : MAURO SCHMID VAINQUEUR DU TOUR DE BELGIQUE APRES UN WEEK-END RICHE EN PERIPETIES

Tour de Belgique Schmid
Le podium du Tour de Belgique 2022 (photo Mats Palinckx (Golazo)

Le 91ème Tour de Belgique a été passionnant jusqu’au bout et s’est terminé sur la victoire de Mauro Schmid. Le Suisse de l’équipe Quick Step Alpha Vynil s’est emparé du maillot bleu de leader à Durbuy avant de le conserver à Beringen à la suite d’un duel de sprints avec Tim Wellens (Lotto Soudal). Quinten Hermans (Intermarché Wanty Gobert) et Fabio Jakobsen (Quick Step) remportent les deux dernières étapes.

A l’image des 4 Jours de Dunkerque, le Tour de Belgique est une course par étapes qui se joue souvent à la seconde près. Cela a été le cas encore plus cette année puisque les deux premiers, Mauro Schmid et Tim Wellens terminent dans la même seconde. Les places aux arrivées font la différence.

Hermans et Schmid vainqueurs de la bataille des Ardennes

Leader encore samedi matin, le Danois Mads Pedersen a perdu son maillot dans la bataille des Ardennes samedi autour de Durbuy. Cette quatrième étape du Tour de Belgique est revenue à Quinten Hermans. Au terme d’un parcours vallonné, taillé pour les puncheurs, avec notamment les trois passages de la côte de Petite Somme (2,2 km à 5,8%), le coureur d’Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux, qui décroche la deuxième victoire de sa carrière, a fait la différence dans l’ultime difficulté de la journée, le mur de Durbuy.

Le Belge devançait Mauro Schmid (Quick-Step Alpha Vinyl Team) dans cette 4ème étape du Tour de Belgique. Le puncheur suisse s’emparait ainsi de la tunique de leader. Tandis que Tim Wellens (Lotto-Soudal) a pris la 3e place à quatre secondes du vainqueur. Au général, Schmid et Wellens se retrouvaient classés dans la même seconde.

Quinten Hermans remporte l’étape reine à Durbuy (photo Mats Palin/Golazo)

C’est pourquoi la dernière étape ce dimanche entre Gingelom et Beringen (182,1 km) dans le Limbourg s’annonçait passionnante. Wellens espérait s’imposer en prenant dans bonifications dans le « kilomètre en or ». Une exclusivité belge qui consiste à enchaîner trois sprints en un kilomètre ! A chacun sont distribués 3, 2 et 1 seconde de bonification. D’où un aspect tactique indéniable.

Yves Lampaert déclassé

C’est pourquoi son équipe Lotto Soudal a roulé pour rattraper l’échappée matinale. Ensuite, ce kilomètre s’avèrera très mouvementé avec des coups bas entre les deux formations belges Lotto et Quick Step. Au début, bien aidé par Arnaud De Lie, Tim Wellens manoeuvre bien en remportant le 1è sprint et les 3 secondes qui lui permettent de devenir le vainqueur virtuel du Tour de Belgique.

Mais la suite est plus confuse. Le Nordiste Florian Sénéchal gagne le 2ème sprint tandis que ses équipiers Mauro Schmid et Tim Lampaert coincent plus ou moins Wellens qui se retrouve isolé. Le Suisse prend deux puis une seconde et revient à égalité au temps avec Wellens.

« Oui, ce sprint aux bonifications m’a coûté la victoire du Tour de Belgique », a regretté le Belge au micro d’Eurosport. « Je suis déçu, nous avions tout bien fait. Nous avons roulé toute la journée, le sprint a été bien préparé, j’ai pris trois secondes sur la première ligne. Ensuite, il y a eu des mots avec Yves Lampaert. Et finalement, je perds. C’est douloureux de perdre comme ça. Peut-être que je n’ai pas été assez rapide sur le contre-la-montre… Si Yves Lampaert doit être disqualifié ? Ce n’est pas à moi de le demander, je n’ai pas de décision à prendre, mais il le mériterait. De toute façon, ça ne changerait rien au résultat final ».

Après une longue réunion, le jury a décidé de déclasser Yves Lampaert. Effectivement, son comportement anti-sportif durant ces sprints houleux n’a rien changé. D’autant que dans la foulée, son équipier Fabio Jakobsen remporte cette 5ème et dernière étape au sprint devant Jasper Philipsen (Alpecin Fenix) et Gerben Thijssen (Intermarché Wanty Gobert).

Vidéo Cyclism’Actu. Fabio Jakobsen gagne au sprint la dernière étape du Tour de Belgique

Le maillot jaune pour Kevin Vauquelin

Au classement général Mauro Schmid succède donc à Remco Evenepoel vainqueur des deux précédentes éditions du Tour de Belgique. Au même moment d’ailleurs, on apprenait que Evenepoel venait de gagner la dernière étape du Tour de Suisse, disputée contre-la-montre à Vaduz. La journée parfaite donc pour la Quick Step qui engrange de nouveau les victoires après un printemps raté.

Le premier Français, Kevin Vauquelin (Arkéa Samsic), termine 12ème et meilleur jeune. Le néo-pro remporte son premier maillot distinctif.

Le Lignysien Florian Sénéchal (Quick Step) se classe lui 18ème et 2ème Français de ce Tour de Belgique 2022. Le Lensois Quentin Jaurégui termine 57ème au classement général, après s’être distingué dans l’étape de Durbuy. 125 coureurs ont terminé la course.

Fabio Jakobsen, le vainqueur de la dernière étape du Tour de Belgique (photo Pierre Willemetz/Sports 5962)

Classement de la 5ème et dernière étape

1 – JAKOBSEN Fabio (Quick-Step Alpha Vinyl Team) en 3:47:03
2 – PHILIPSEN Jasper (Alpecin-Fenix) m.t
3 – THIJSSEN Gerben (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
4 – BENNETT Sam (BORA – hansgrohe) m.t
5 – WALSCHEID Max (Cofidis) m.t
6 – CAPIOT Amaury (Team Arkéa Samsic) m.t
7 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) m.t
8 – DAINESE Alberto (Team DSM) m.t
9 – WEEMAES Sasha (Sport Vlaanderen – Baloise) m.t
10 – VAN ASBROECK Tom (Israel – Premier Tech) m.t

Kevin Vauquelin premier jeune du Tour de Belgique 2022 (photo Mats Palinckx/Golazo)

Classement général final

1. SCHMID Mauro QUICK-STEP ALPHA VINYL TEAM en 15h58’40 »
2. WELLENS Tim LOTTO SOUDAL 00:00
3. HERMANS Quinten INTERMARCHÉ-WANTY-GOBERT MATÉR 00:12
4. ROTA Lorenzo INTERMARCHÉ-WANTY-GOBERT MATÉR 00:45
5. CAMPENAERTS Victor LOTTO SOUDAL 01:09
6. DE BONDT Dries ALPECIN FENIX 01:54
7. PEDERSEN Mads TREK-SEGAFREDO 02:12
8. PHILIPSEN Jasper ALPECIN FENIX 02:34
9. RIESEBEEK Oscar ALPECIN FENIX 02:37
10. GATE Aaron BOLTON EQUITIES BLACK SPOKE PRO CY 03:03

A propos de JEAN-MARC DEVRED 667 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.