CYCLISME: MCNULTY ET ROGLIC, LES BENEFICIAIRES DE LA 5EME ETAPE DE PARIS-NICE

Paris-Nice 5è étape
Brandon McNulty s'impose en solitaire à Saint-Sauveur-de-Montagut (photo ASO/Alex Broadway)

La 5è étape de Paris-Nice, entre Saint-Just-Saint-Rambert et Saint-Sauveur-De-Montagut offrait aux grimpeurs une première occasion de prendre le pouvoir, après quelques jours offerts aux sprinters et aux rouleurs. L’Américain Brandon McNulty remporte cette étape ardéchoise de moyenne montagne. Wout Van Aert craque et laisse le maillot jaune à son équiper Primoz Roglic.

En se présentant sur Paris-Nice, c’est plutôt parmi les prétendants au classement général que se positionnait Brandon McNulty. Mais les déboires subis dans les premiers jours l’ont contraint à se concentrer sur une victoire d’étape.

Les routes ardéchoises lui avaient déjà souri il y a deux semaines sur la Faun-Ardèche Classic. L’Américain s’est glissé dans l’échappée du jour, puis a déposé ses neuf compagnons de route, Ruben Fernandez (Cofidis), Laurent Pichon, Valentin Madouas, Michael Morkov, Matteo Jorgenson, Harm Vanhoucke, Owain Doull, Anthony Turgis et Franck Bonnamour, dans les redoutables pentes menant au col de la Mure. Le leader d’UAE Emirates n’a pas été inquiété durant les 39 kilomètres qu’il a parcouru en solitaire pour aller chercher sa troisième victoire de la saison 2022.

La défaillance de Van Aert

Derrière lui, Wout Van Aert a lâché prise dans la dernière ascension classée du jour, cédant le maillot de leader à son coéquipier Primoz Roglic. « C’était vraiment une journée difficile » a ainsi déclaré le champion de Belgique. « Ça a été très dur pour contrôler l’échappée avec l’équipe. Ensuite, Arkea a accéléré dans la dernière ascension, mes jambes ont accusé le coup et mon cerveau a pris la décision de terminer un peu plus tranquillement. Ce sera sûrement un avantage lorsqu’il faudra que j’aide Primoz pendant le week-end, et puis j’ai aussi les classiques dans un coin de mon esprit ».

Guillaume Martin a tenté sa chance en fin d’étape (photo ASO/Alex Broadway)

Les autres bénéficiaires de la journée sont Simon Yates et Pierre Latour, qui accèdent au podium. Ainsi que Valentin Madouas, qui endosse le maillot à pois. Pas de réussite en revanche pour Guillaume Martin qui a tenté sa chance dans le final. L’équipe Cofidis peut se consoler avec la belle 5è place de Laurent Pichon, qui est parti dans l’échappée du jour. Au général, Ion Izaguirre pointe à la 10è place à 2’01 de Roglic et Guillaume Martin à la 19è à 3’16.

Mais la course est loin d’être jouée. Et Primoz Roglic en sait quelque chose après sa mésaventure de l’an passé lors de la dernière étape.

Classements de la 5è étape de Paris-Nice

RÉSULTAT DE L’ÉTAPE

1.     Brandon McNulty (UAE Team Emirates) en 4h53’30’’

2.     Franck Bonnamour (B&B Hotels-KTM) à 1’58’’

3.     Matteo Jorgenson (Movistar Team) m.t.

Primoz Roglic prend le maillot jaune à son équipier Wout Van Aert (photo Alex Broadway/ASO)

CLASSEMENT GÉNÉRAL

1.     Primoz Roglic (Jumbo-Visma) en 16h50’28’’

2.     Simon Philip Yates (Team BikeExchange-Jayco) à 39’’

3.     Pierre Latour (TotalEnergies) à 41’’

La 6è étape de Paris-Nice, Courthezon-Aubagne (213,6 km)

La 6ème étape, vendredi, entre Courthézon et Aubagne est également accidentée. Mais les difficultés sont moins dures. Le parcours pourrait bénéficier plus aux baroudeurs qu’aux purs grimpeurs.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 922 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Paris-Nice Burgaudeau gagne la 6è étape

Les commentaires sont fermés.