CYCLISME : PARIS-TOURS RAJOUTE DES VIGNES SUR SON PARCOURS

Paris-Tours 2022
De nouveaux chemins de vignes figurent sur le parcours (photo Gautier Demouveaux/ASO)

Après les championnats du Monde disputés actuellement en Australie, la fin de saison va vite arriver avec les dernières classiques automnales. L’une des plus prisées reste Paris-Tours. » La classique des feuilles mortes », le 9 octobre, sera la dernière course en ligne de l’année 2022 en France. La classique française autrefois destinée aux sprinters poursuit sa mue vers un parcours environné de gravel. Les organisateurs présentent une 116ème édition avec une fin de parcours modifiée. La victoire dans Paris-Tours 2022 reviendra t’elle quand même à un sprinter comme Arnaud Démare, lauréat de la course l’an passé ? Réponse le 9 octobre sur l’avenue de Grammont.

La 116e édition de Paris-Tours, qui se disputera le 9 octobre prochain sur une distance totale de 213,5 kilomètres, connaît cette année un léger changement d’itinéraire, avec l’ajout de deux chemins de vignes. Si le kilométrage des portions non bitumées reste quasi-identique (10 km vs 9,5 km en 2021), la bataille entre les prétendants pour succéder au palmarès au Picard Arnaud Démare pourrait débuter un peu plus tôt.

Les vendanges pour la 5ème fois

Le septième départ de Paris-Tours donné de Chartres coïncide également avec le cinquième acte d’une classique renouvelée par l’introduction dans le parcours de chemins de vignes et de nouvelles côtes, offrant des opportunités de mouvements à des attaquants en confiance. Il faut par exemple une sérieuse détermination pour se lancer comme Jelle Wallays en 2019 dans un raid solitaire à 50 kilomètres de l’hôtel de ville de Tours, ou un sacré ressort dans les jambes pour garder le contact avec les meilleurs à travers vignes, puis surgir et s’imposer en force sur l’avenue de Grammont comme Arnaud Démare à l’automne 2021.

Paris-Tours 2022
Qui succèdera à Arnaud Démare, vainqueur l’an passé ? (photo Gautier Demouveaux/ASO)

À condition de savoir rester en forme jusqu’au bout de la saison, tous les costauds qui aiment naviguer sur les classiques sont invités à saisir leur chance. Ils auront cette année de nombreuses possibilités de bousculer la course, pourquoi pas en lançant des bordures dans le vent qui balaie les plaines de Beauce, ou encore après avoir traversé Vendôme (km 97,3).

Paris-Tours 2022 bataillera plus tôt

 Il est surtout prévisible que les hostilités soient réellement déclenchées à l’entrée dans Limeray (km 144,6), où se présenteront à la fois la première côte et un chemin de vignes d’un petit kilomètre une fois arrivés au sommet. Les conditions seront réunies pour une sélection précoce, amenée à se poursuivre rapidement sur le chemin de Pocé-sur-Cisse (km 151,9), deuxième nouveauté au programme de la classique des feuilles mortes. De nombreuses empoignades et une cinquantaine de kilomètres plus loin, l’explication entre les derniers prétendants pourrait se jouer de façon décisive dans le chemin et/ou dans la côte de Rochecorbon, franchie à 10,5 km de la ligne d’arrivée. On commencera déjà à faire les comptes.

La fin de parcours de Paris-Tours 2022 (document ASO)

Auparavant, la scène sera mise à disposition des coureurs de Paris-Tours Espoirs, qui entreront pour leur part en action à Bonneval pour une route de 178,4 kilomètres. Les jeunes de moins de 23 ans seront comme leurs aînés appelés à se départager sur les 8 côtes et 10 chemins de vignes au programme… Autant d’occasions de se distinguer.

Infos ASO

Les équipes engagées

24 équipes participeront à Paris-Tours 2022. Parmi les 10 formations françaises figurent les deux équipes nordistes Cofidis et Go Sport Roubaix Lille Métropole. Ce sera aussi la dernière course de Philippe Gilbert.

World Teams (14)

AG2R CITROËN TEAM (FRA)

BORA-hansgrohe (GER)

Cofidis (FRA)

EF Education-EasyPost (USA)

Groupama-FDJ (FRA)

INEOS Grenadiers (GBR)

Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux (BEL)

Israël-Premier Tech (ISR)

Jumbo-Visma (NED)

Lotto Soudal (BEL)

Team BikeExchange-Jayco (AUS)

Team DSM (NED)

Trek-Segafredo (USA)

UAE Team Emirates (UAE)

Pro Teams (6)

Alpecin-Deceuninck (BEL)

B&B Hotels – KTM (FRA)

Bingoal Pauwels Sauces WB (BEL)

Team Arkea-Samsic (FRA)

TotalEnergies (FRA)

Uno-X Pro Cycling Team (NOR)

Continentales (4)

Go Sport – Roubaix Lille Métropole (FRA)

St Michel-Auber 93 (FRA)

Nice Métropole Côte d’Azur (FRA)

Team U Nantes Atlantique (FRA)

A propos de JEAN-MARC DEVRED 826 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.