CYCLISME : POGACAR VAINQUEUR DU TOUR DES FLANDRES LE PLUS RAPIDE DE L’HISTOIRE

Tour des Flandres Pogacar
Tadej Pogacar grand vainqueur à Audenarde (photo DR UAE Team Emirates)

Tadej Pogacar remporte le Tour des Flandres 2023 pour sa 2ème participation à ce monument du cyclisme. Le surdoué slovène a dominé ses deux rivaux Wout van Aert, lâché dans le Kruisberg, et Mathieu van der Poel, battu dans la dernière ascension du Vieux Quaremont. Très actif tout au long de la journée, Mads Pedersen prend la troisième place. Le Danois prive Wout van Aert (4ème) du podium. Cette 107ème édition a été marquée par de nombreuses chutes. C’est aussi la plus rapide de l’Histoire avec une moyenne supérieure à 44 km/h !

Ce 107ème Tour des Flandres s’annonçait exceptionnel, et le public ne s’y est pas trompé. Un million se spectateurs se sont ainsi placés le long des 270 km du parcours, entre Bruges et Audenarde. La bagarre attendue entre « les trois fantastiques » (Van der Poel, Van Aert, Pogacar) a bien eu lieu. Mais la course, disputée pourtant dans des conditions météo clémentes, a vu de nombreuses chutes, parfois graves, tout au long du parcours.

On retiendra ainsi la plus spectaculaire, à 140 km de l’arrivée. Le peloton déjà nerveux va aborder la première des trois montées du Vieux Quaremont. Le Polonais Filip Maciejuk (Bahrain Victorious) fait un écart et provoque un « strike » spectaculaire dans lequel sont pris notamment Julian Alaphilippe, Wout van Aert, Peter Sagan, Alexis Renard, Tim Wellens et Neilson Powless. Le Français et le Belge repartiront. Pas Sagan ni Wellens. Mais le maladroit coureur polonais lui sera immédiatement mis hors course par le jury de course.

Le Polonais s’est excusé sur son compte Twitter. « Je suis vraiment désolé pour mon erreur et pour avoir causé cette chute d’aujourd’hui. J’espère que toutes les personnes impliquées sont en bonne santé et en sécurité », a regretté le coureur de la formation Bahrain Victorius.

Un festival de chutes

Une autre chute spectaculaire survient à 71 km du but. Binam Girmay, Matej Mohoric et Alexander Kristoff notamment tombent lourdement sur la chaussée. Ces trois outsiders sérieux sont éliminés de la course au podium. L’Erythréen doit même abandonner le jour de ses 23 ans.

Ce festival de chutes ira jusqu’aux derniers mêtres, lorsque Davide Ballerini (Soudal-Quick Step) tombe dans un sprint en petit comité bien après l’arrivée de Pogacar. L’Italien franchit ainsi la ligne d’arrivée à pied, aux côtés d’un assistant qui porte son vélo. L’équipe Soudal Quick Step connaît une nouvelle journée galère.

Tour des Flandres Pogacar
Les coureurs dans le Vieux-Quaremont (photo Fred VdB)

Malgré toutes ces péripéties, les trois galactiques (Van Aert, Van der Poel, Pogacar) vont bien livrer bataille dans l’enchaînement des monts des Ardennes Flamandes. Pogacar fait ainsi rouler son équipe dans le Vieux Quaremont et attaque immédiatement à 56 km de l’arrivée, derrière l’échappée du jour composée de 19 coureurs.

Après une attaque de van der Poel qui a fait craquer Van Aert à 28 km de l’arrivée, Tadej Pogacar prend définitivement son envol à moins de vingt kilomètres de la ligne. Le Vieux Quaremont lui permet de décrocher van der Poel, de rattraper Mads Pedersen, alors seul en tête, puis de s’envoler pour une victoire digne des plus grands Flandriens.

Pogacar vainqueur en Flandrien

Tadej Pogacar s’impose donc en solitaire à Audenarde, terme de ce Tour des Flandres. Il devance Mathieu van der Poel de 12 secondes, et un groupe de six coureurs réglé au sprint par le Danois Mads Pedersen devant Wout van Aert, le grand perdant de la journée. On appréciera la belle accolade entre les deux premiers juste après leur arrivée.

Les premiers Français terminent loin, à 5’16 du vainqueur, 14ème pour Christophe Laporte (Jumbo Visma), et16ème pour Benoît Cosnefroy (AG2R Citroën), très présent tout au long de la journée.

Ce Tour des Flandres 2023 devient aussi le plus rapide de l’histoire (44,083km/h sur 273,4km), battant l’édition 2001 (43,576km/h sur 269km). Les coureurs n’ont pratiquement jamais débranché, avec une échappée de 19 coureurs qui a mis longtemps à se dessiner.

Interrogé à l’arrivée, Tadej Pogacar a exprimé son soulagement d’avoir accroché le Tour des Flandres à son palmarès. « C’est un jour que je n’oublierai jamais (…) Je pourrais presque annoncer la fin de ma carrière après une telle journée », confie le Slovène devant la TV.

Après sa formidable victoire en solo ce dimanche à Audenarde, Tadej Pogacar est devenu le troisième coureur de l’histoire à remporter le Tour de France et le Tour des Flandres, après Louison Bobet et Eddy Merckx. Pogacar est aussi le 7e coureur de l’histoire à remporter le Tour des Flandres, Liège-Bastogne-Liège et le Tour de Lombardie dans sa carrière, après Roger de Vlaeminck, Rik van Looy, Eddy Merckx, Moreno Argentin, Michele Bartoli et Philippe Gilbert. Excusez du peu…

Tour des Flandres Pogacar
Tadej Pogacar impressionnant dans les monts (photo Fred VdB)

La revanche aura lieu dès dimanche prochain, dans les Hauts-de-France, avec Paris-Roubaix, la reine des classiques.

Classement du Tour des Flandres 2023

1 – POGACAR Tadej (UAE Team Emirates) les 273,4 km en 6:12:07
2 – VAN DER POEL Mathieu (Alpecin-Deceuninck) +0:16
3 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) +01:12

4 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) m.t
5 – POWLESS Neilson (EF Education-EasyPost) m.t
6 – KÜNG Stefan (Groupama – FDJ) m.t
7 – ASGREEN Kasper (Soudal – Quick Step) m.t
8 – WRIGHT Fred (Bahrain – Victorious) m.t
9 – JORGENSON Matteo (Movistar Team) + 1:19
10 – TRENTIN Matteo (UAE Team Emirates) + 2:49

ION IZAGIRRE REMPORTE LE GRAND PRIX INDURAIN

GP Indurain Cofidis
Ion Izagirre s’impose dans la montée finale (photo Getty Images/Team Cofidis)

Tandis que Axel Zingle se montrait à son avantage sur le Tour des Flandres, un autre coureur de Cofidis s’imposait lui en Espagne. Ion Izagirre remportait en effet le Grand Prix Miguel Indurain. A l’issue d’une course palpitante, le grimpeur basque a placé une attaque décisive dans la courte montée finale de l’Alto Ibarra,. Il fallait ensuite tenir jusqu’au bout et le coureur espagnol l’a fait, sans trembler. 

« Aujourd’hui, c’était vraiment une super journée. J’avais de très bonnes sensations tout au long de la course. Je suis aussi très reconnaissant envers mes coéquipiers qui m’ont protégé une grande partie du parcours. Je les remercie vraiment parce que cette course, avec le Tour du Pays Basque, faisaient partie de mes objectifs de la saison. Je savais que j’étais en bonne forme donc c’est génial que le résultat soit au rendez-vous. Et j’espère que ce succès va nous donner la motivation pour réaliser un bon classement général au Tour du Pays Basque ! » 

Ion Izagirre s’était déjà imposé, lors de la même course, il y a 7 ans. Le Basque a ainsi remporté la 17e victoire de sa carrière. Et il permet d’augmenter un peu plus le total de victoires de la saison pour l’équipe Cofidis. Désormais, le compteur est à 6 succès et l’équipe est surmotivée pour l’accroitre à l’issue des futures échéances. 

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1506 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Boucle de l'Artois 2023 : Pierre Thierry vainqueur

Les commentaires sont fermés.