VOILE : MALIZIA GAGNE L’ETAPE MARATHON DE THE OCEAN RACE A ITAJAI

The Ocean Race Malizia
L'équipage de Malizia arrive le premier au Brésil (photo Sailing Energy/The Ocean Race)

À 05:20:28 UTC / 02:20:28 heure locale au Brésil, Team Malizia, du skipper allemand Boris Hermann, a franchi la ligne d’arrivée au large de l’Ocean Live Park d’Itajai pour remporter la troisième étape de The Ocean Race, inscrivant 5 points au classement général. Malizia signe sa première victoire d’étape après 35 jours de course et 14 714 milles nautiques d’une manche intense et surtout très serrée.

« Nous sommes encore pleins d’énergie », a ainsi déclaré le skipper Boris Herrmann à son arrivée au ponton avec son équipe. « La course a été serrée et c’est ce qui nous a gardé motivés. C’est une victoire d’équipe et je suis très fier de ce que nous avons accompli. »

Suite aux premiers jours de cette étape, il était peu probable de voir Team Malizia aux avant-postes de la flotte à l’arrivée. Quelques jours après le départ du Cap, l’équipe a en effet découvert que le haut de son mât était gravement endommagé et a dû consacrer près de deux jours entiers à effectuer des réparations difficiles en pleine mer, avec un résultat incertain.

« Quand je repense à ce jour-là, nous venions de commencer, nous avions perdu une voile et endommagé le mât, nous avons vraiment pensé à rentrer au Cap », a déclaré Will Harris, évoquant la situation difficile du début d’étape.

Le suspense jusqu’au bout

Pendant ce temps, Team Holcim – PRB a réussi à accrocher une dépression pour s’échapper du reste de la flotte et s’offrir près de 600 milles d’avance.

The Ocean Race Malizia
Malizia franchit la ligne d’arrivée dans la nuit (photo Sailing Energy/The Ocean Race)

L’avant-dernière nuit – vendredi soir – a été marquée par une nouvelle tempête violente, avec des rafales à 50 nœuds au large des côtes. Boris Herrmann et son équipage de Team Malizia ont géré ces conditions avec aplomb, et ont émergé au lever du jour avec une avance de 60 milles après que Holcim-PRB ait empanné en catastrophe pendant la nuit et subi des dommages.

« Nous attendions de voir si Holcim-PRB allait commettre une erreur », a déclaré Harris. « Ils ont été sur nos talons depuis le cap Horn. Mais ils ont fini par commettre une petite erreur et c’est à ce moment-là que nous avons pu saisir notre chance et prendre de l’avance pour arriver à Itajaí avec une victoire. »

Le dernier jour de l’étape et la dernière nuit en mer, Team Malizia a navigué rapidement et avec confiance vers la ligne d’arrivée, augmentant son avance à plus de 80 milles et remportant une victoire historique. « C’est très agréable de gagner« , a déclaré le français Nico Lunven. « Nous étions très proches de retourner au Cap. Mais Will et Rosie ont fait un travail extraordinaire en grimpant dans le mât pour effectuer la réparation, ce qui nous a permis de revenir dans le match et de finalement gagner. »

Cette 3è étape entre Le Cap et Itajai était la plus longue de l’histoire de The Ocean Race, le tour du Monde en équipages et avec escales. Une victoire historique donc pour Boris Hermann et son équipage à forte consonance française.

Infos The Ocean Race

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1609 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.