CYCLISME : WOUT VAN AERT OFFRE GAND-WEVELGEM A CHRISTOPHE LAPORTE

Gand-Wevelgem Laporte
Laporte et Van Aert franchissent la ligne d'arrivée presque ensemble (photo Pierre Willemetz/Sports5962)

Le Français Christophe Laporte (Jumbo Visma) remporte Gand-Wevelgem 2023 devant un grand Wout van Aert, qui lui offre la victoire. L’ancien coureur de Cofidis remporte sa première classique, à l’issue d’une course rendue très dure par les conditions météo. Et que le phénomène belge a éclaboussé de toute sa classe en partant à 50 km de l’arrivée avec Laporte.

Un vrai temps de « flahutes » ce matin à Ypres, pour le départ de ce 85ème Gand-Wevelgem. De la pluie, du vent et du froid. Des conditions qui n’incitaient pas à faire du vélo. Les coureurs n’ont pas traîné après le podium, soucieux de se mettre au chaud dans leur car. Face aux media, les leaders ont fait le minimum, à l’image de Arnaud Démare, qui avait déjà souffert de ce type de temps à la Classic Bruges-La Panne.

« On sait que ça va être une journée très difficile. C’était déjà le cas mercredi. Mais j’ai l’impression qu’ici ça va être pire. Il y a moins de vent. Mais il fait plus froid, et il y a plus d’eau. » Christophe Laporte corroborait au départ de Gand-Wevelgem l’avis du Beauvaisien. L’ancien coureur de Cofidis s’attendait à une course par élimination.

Vidéo SPORTS 59/62 – Cyclism’Actu. Christophe Laporte avant le départ à Ypres.

Même le public était moins nombreux sur la grand’place de Ypres, pour assister à la présentation des équipes devant la splendide Halle aux Draps. Face à eux, 261 km dans le plat pays exposé au vent. Plus trois montées du Kemmelberg (dont l’ossuaire pour finir) et un final avec les trois plugstreets (chemins empierrés) situés à quelques kilomètres d’Armentières.

Une course impitoyable avec de nombreuses chutes

La course sera effectivement impitoyable, avec de nombreuses chutes tout au long du parcours. La principale, celle de Biniam Girmay (Intermarché Circus Wanty), vainqueur l’an passé. Mais l’Erythréen se relève et repart à 113 km de l’arrivée. Ce ne sera pas le cas de l’ancien champion du Monde polonais Michal Kwiatkowski (Inéos Grenadiers), tombé juste avant Girmay. L’Italien Filippo Ganna et l’Irlandais Sam Bennett (Bora – Hansgrohe) abandonnent aussi après leur chute. Jasper Philipsen (Alpecin Deceuninck) lui est victime d’une crevaison à 100 km du but.

Gand Wevelgem Laporte
Florian Sénéchal et son équipe ont souffert (photo Pierre Willemetz/Sports5962)

Devant, 14 coureurs sont partis durant le trajet vers la côte belge. Parmi eux, un Français, Sandy Dujardin (TotalEnergies), plus le Belge de Cofidis Jelle Wallays. L’échappée ne comptera pas plus de 2’30 sur un peloton qui roule vite, à l’approche du mont Kemmel. Un peloton emmené par Jumbo Visma et Soudal Quick Step.

Le groupe ne compte plus que 45 secondes d’avance en haut de la première montée du Kemmelberg. Le célèbre mont fait exploser le peloton qui se réduit à une quarantaine d’unités. La course change de physionomie avec le passage des plugstreets. Un regroupement de 19 coureurs se produit devant avec notamment Christophe Laporte et Anthony Turgis. Mais le peloton fait la jonction à 55 km de l’arrivée.

L’attaque de Van Aert et Laporte dans le Kemmel

Van Aert et Laporte attaquent alors violemment dans le 2ème passage du Belvédère et font exploser le peloton de Gand-Wevelgem. Les deux leaders de Jumbo Visma commencent un joli numéro. Ils creusent peu à peu l’écart sur un groupe d’une trentaine de coureurs.

Le duo franco-belge compte une bonne minute d’avance au sommet de l’ossuaire, lors du 3ème et dernier passage du mont Kemmel. Wout van Aert attend son équipier qui souffre un peu sur la montée pavée. Il reste alors 33 km à couvrir jusqu’à Wevelgem.

Le maigre peloton renonce assez vite, faute de s’entendre, derrière un impressionnant Wout van Aert qui emmène dans son sillage Christophe Laporte, qui a du mal à le relayer. Pourtant, le tandem jaune et noir arrive entier à Wevelgem, mais pas pour se disputer la victoire. Grand seigneur, Van Aert, pourtant au-dessus du lot, laisse son équipier français gagner, et le pousse même vers la ligne.

« C’est un rêve de gamin de gagner »

Christophe Laporte, vainqueur de Gand-Wevelgem

Laporte franchit donc en premier la ligne d’arrivée de Gand-Wevelgem, avec les larmes aux yeux. L’ancien coureur de Cofidis s’offre une belle revanche après sa 2ème place frustrante l’année passée derrière Girmay.

Laporte 4ème Français vainqueur de Gand-Wevelgem

« C’est un rêve de gamin de gagner ici« , confie ému le Vauclusien à l’arrivée. « On fait beaucoup de sacrifices pour en arriver là. J’ai souffert pour suivre Wout. Il était vraiment incroyable aujourd’hui. C’est vraiment un grand champion. Et je suis très fier d’accomplir des choses comme cela avec lui. »

Vidéo SPORTS 59/62 – Cyclism’Actu. La conférence de presse de Christophe Laporte à Wevelgem

Le Courtraisien Sep Van Marcke (Israël-Premier Tech) monte sur la 3ème marche du podium. On notera aussi la belle performance de Alexis Renard. Le coureur de Cofidis termine 7ème d’une édition qui restera certainement dans les annales. Grâce à la victoire d’un Français qui succède au palmarès à Jacques Anquetil (1964), Bernard Hinault (1977) et Philippe Gaumont (1997). Mais surtout par le geste de grande classe de Wout van Aert, un seigneur de la route lui-même vainqueur de Gand-Wevelgem en 2021.

La « Quinzaine Sainte » se poursuit la semaine en Belgique avec deux courses: A Travers la Flandre mercredi, et surtout, le Tour des Flandres dimanche. On salive déjà sur les retrouvailles de Wout van Aert avec Mathieu van der Poel et Tadej Pogacar, dix jours après l’E3 à Harelbeke.

Gand Wevelgem Laporte
Van Aert, Laporte et Van Marcke sur le podium de Grand-Wevelgem (photo Pierre Willemetz/Sports5962)

Le classement de Gand-Wevelgem 2023

1 – LAPORTE Christophe (Jumbo-Visma) les 260,9 km en 5:49:39 (4’,7 km/h)
2 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) m.t
3 – VANMARCKE Sep (Israel – Premier Tech ) + 1:56
4 – FRISON Frederik (Lotto Dstny) m.t
5 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) m.t
6 – BJERG Mikkel (UAE Team Emirates) m.t
7 – RENARD Alexis (Cofidis) + 2:04
8 – KOOIJ Olav (Jumbo-Visma) m.t
9 – VAN POPPEL Danny (BORA – hansgrohe) m.t
10 – MCLAY Daniel (Team Arkéa Samsic) m.t

RORY TOWNSEND VAINQUEUR INATTENDU DE LA ROUE TOURANGELLE

Roue tourangelle
L’Irlandais Rory Townsend s’impose au sprint à Tours (photo LNC/Bruno Bade)

La victoire de Christophe Laporte à Gand Wevelgem après un scénario incroyable a éclipsé le reste de l’actualité cycliste du week-end. D’abord la fin du Tour de Catalogne. Remco Evenepoel gagne la dernière étape et Primoz Roglic le général.

Et en France, l’Irlandais Rory Townsend, de la modeste équipe Bolton, remporte la 21ème Roue Tourangelle, après 202 km de course et un sprint massif. Il succède ainsi à Nacer Bouhanni, vainqueur de cette épreuve de la Coupe de France l’an dernier, et que la maladie a contraint au forfait.

Le Belge Gerben Thijssen (Intermarché-Circus-Wanty) prend la 2e place. Juste devant le Picard Pierre Barbier (CIC U Nantes Atlantique) qui termine 3e. Cofidis place deux coureurs dans le top 10 avec Anthony Pérez, 5ème, et Eddy Finé, 8ème.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1621 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

3 Trackbacks / Pingbacks

  1. Waregem Laporte vainqueur de A Travers la Flandre 2023
  2. Tour des Flandres 2023 : Alaphilippe et Sénéchal présents
  3. Tour des Flandres Pogacar vainqueur de la 107è édition

Les commentaires sont fermés.