CYCLISME : TRIPLE BELGE AU PARIS-ROUBAIX ESPOIRS

Paris-Roubaix Espoirs 2023
Tijl De Decker succède à Tom Pidcock (photo JMD/Sports 5962)

Le Belge Tijl De Decker (Lotto Dsnty Development) remporte Paris-Roubaix Espoirs 2023 devant ses compatriotes Gil Gelders (Soudal Quick Step Devo Team) et Robin Orins (Lotto Dsnty Dev). Cela dans une course menée à vive allure, malgré des conditions difficiles avec des secteurs pavés très boueux, sur les 164,8 km du parcours totalement dans le Nord entre Le Cateau-Cambrésis et Roubaix. De Decker succède ainsi à Tom Pidcock, dernier vainqueur U23 en … 2019.

Il « drachait fort » ce dimanche matin au Cateau-Cambrésis. Une commune rendue célèbre par le peintre Henri Matisse, qui a aujourd’hui son musée. Pour la première fois, Paris-Roubaix Espoirs partait de là. Et la pluie de dimanche ajoutée à celle des jours précédents avait rendu les secteurs pavés extrêmement gras, avec des flaques d’eau par endroits. Il fallait voir les vélos maculés de boue sur le vélodrome de Roubaix, tout comme les coureurs, qui ont vécu un vrai Enfer du Nord version jeunes.

Pourtant, la course va être menée à une allure record. Les premiers arriveront avec presque 20 minutes d’avance sur le meilleur horaire prévu. Il n’y a pas eu de temps mort avec de nombreuses attaques. Une échappée de13 coureurs notamment va animer ce Paris-Roubaix Espoirs. Parmi eux, les Français Eddy Le Huitouze (Groupama FDJ Continental) et Nolan Mahoudo (CIC U Nantes Atlantique), vainqueur récent de la 4è étape du Tour de Bretagne.

Un Paris-Roubaix Espoirs 2023 très rapide

Le groupe va éclater au fil des secteurs. A 30 km du but, ils ne sont plus que 5, avec toujours Eddy Le Huitouze et son équipier britannique Ben Askie. Mais ils ne parviennent pas à creuser l’écart. Ils sont rejoints sous l’impulsion de l’équipe Lotto Dsnty Devo, comme le relate le jeune Breton.

« Nous étions 7 ou 8. Malheureusement, on ne s’est pas entendu. Quand le Lotto (NDLR: Tijl De Decker) est parti, on n’a pas pu suivre. Nous étions tous morts… » Effectivement, la course très intense va être menée à près de 45 kmh de moyenne !

Bien protégé par son équipe supérieure en nombre, Tijl De Decker va effectuer un beau numéro sur les derniers secteurs pavés. Il passe seul en tête au carrefour de l’Arbre avant de terminer en solo sur le vélodrome André-Pétilleux de Roubaix. Le jeune Flamand remporte Paris-Roubaix Espoirs 2023 précède de six secondes ses compatriotes Gil Gelders (Soudal Quic Step Devo Team) et Robin Orins, qui arrivent en ordre dispersé sur la piste de Roubaix. C’est un triomphe pour les Espoirs d’outre-Quiévrain.

Paris-Roubaix Espoirs 2023
Tijl De Decker s’impose en solitaire au vélodrome de Roubaix (photo JMD/Sports5962)

Les Nordistes dans le coup

Tijl De Decker succède au palmarès de Paris-Roubaix Espoirs à un certain Tom Pidcock, dernier vainqueur en… 2019 ! Depuis, la classique U23 organisée par le VC Roubaix avait en effet été annulée deux fois à cause du covid (2020, 2021), et l’année dernière à cause du manque de signaleurs et du coup trop élevé de la sécurité.

Le meilleur Français, Eddy Le Huitouze termine 7ème, dans le même temps que Gelders. Le premier régional, Axel Huens (Circus ReUz Technord), prend la 15ème place, également à 6 secondes du vainqueur.

On notera aussi le bon comportement des Nordistes Benjamin Labbe et Ugo Ananie. Les deux espoirs du Comité des Hauts-de-France terminent respectivement 30è et 31è, à 3’15 du vainqueur. Pourtant, Ugo Ananie n’a pas été épargné par la malchance durant la course.

Le classement de Paris-Roubaix Espoirs 2023

1. DE DECKER Tijl LOTTO-DSTNY DEVO TEAM les 164,8 km en 3h43’00 » (moy. 44,341 lkm/h)
2. GELDERS Gil SOUDAL-QUICK STEP DEVO TEAM à 00:06
3. ORINS Robin LOTTO-DSTNY DEVO TEAM mt
4. BOVEN Lars JUMBO-VISMA DEVELOPMENT TEAM mt
5. MURN Boštjan EQUIPE NATIONALE DE SLOVÉNIE mt
6. VAN DER MEULEN Max DEVELOPMENT TEAM DSM mt
7. LE HUITOUZE Eddy GROUPAMA-FDJ CONTINENTALE mt
8. POLLEFLIET Gianluca LOTTO-DSTNY DEVO TEAM mt
9. SIMMONS Colby JUMBO-VISMA DEVELOPMENT TEAM mt
10. VAN BELLE Loe JUMBO-VISMA DEVELOPMENT TEAM mt
11. ASKEY Ben GROUPAMA-FDJ CONTINENTALE mt
12. VAN SINTMAARTENSDIJK Roel CIRCUS-RE-UZ-TECHNORD mt
13. TENE Rotem ISRAEL-PREMIER TECH ACADEMY mt
14. HARTEEL Jelle LOTTO-DSTNY DEVO TEAM mt
15. HUENS Axel CIRCUS-RE-UZ-TECHNORD mt

NIZZOLO MET EN ECHEC DE LIE DANS LE « PARIS-ROUBAIX BRETON »

Tro Bro Léon 2023
Giacomo Nizzolo précède Arnaud De Lie sur le Tro Bro Léon (photo LNC/Bruno Bade)

Le Tro Bro Leon a consacré dimanche un nouveau maître des ribinoù, Giacomo Nizzolo (Israel-Premier Tech), qui met fin à la suprématie de l’équipe Arkéa-Samsic, vainqueure les deux dernières années. Un coup d’essai en forme de coup de maître : il s’agissait de sa première participation à l’épreuve finistérienne. D’abord marquée par l’échappée de 150 kilomètres de Maël Guégan, Damien Girard et Morne Van Niekerk, cette 39e édition s’est jouée dans les 50 dernières bornes, comme pronostiqué par l’organisateur Jean-Paul Mellouët.

Après les tentatives des Bretons Laurent Pichon et Olivier Le Gac, un quintet s’est détaché dans le secteur de la ferme, à 10 km du but, avant d’être rejoint par deux hommes, dont Nizzolo, qui a ensuite fait valoir ses qualités de sprinteur pour devenir le deuxième vainqueur italien de l’Enfer de l’Ouest, quatre ans après Andrea Vendrame. Il s’impose sur le fil devant le favori Arnaud de Lie (Lotto Dstny), vainqueur la veille du Grand Prix du Morbihan, et Nils Eekhoff (Team DSM). Premier Français, l’Isérois Eddy Finé (Cofidis) termine 4e (infos ASO).

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1612 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.