FOOTBALL : LENS CHATIE MARSEILLE ET PREND SA PLACE

Lens Marseille
La tribune Delacourt avait déployé un tifo géant (photo JMD/Sports5962)

Le RC Lens bat l’Olympique de Marseille (2-1) lors de la 34ème journée de la Ligue 1 de football. Les Sang et Or reprennent ainsi la 2ème place au classement, à l’issue de ce match THT (très haute intensité). Et surtout, ils assurent mathématiquement une place en Coupe d’Europe après la défaite du LOSC à Reims. Mais maintenant, ils peuvent plus que jamais penser à la Ligue des Champions.

Lens-Marseille, c’était non seulement l’affiche de cette 34ème journée de Ligue 1 de football. Mais c’était surtout LE CHOC de cette fin de saison. Le 2ème contre le 3ème; avec un enjeu majeur: une qualification pour la prochaine Ligue des Champions; et si possible directe par la 2ème place. Ceci expliquait peut-être la tension d’avant-match. Une tension inhabituelle car auparavant, les supporters des deux clubs s’entendaient bien.

Mais cette fois, le stade Bollaert-Delelis était entouré de CRS sur les dents. Une « fight » s’est en effet produite deux heures avant le match sur le parking principal. Mais les forces de l’ordre ont rapidement dispersé les belligérants. Une heure plus tard, les supporters marseillais lançaient un feu d’artifice depuis la tribune visiteurs. Une réponse certainement à celui du kop lensois contre Monaco. En tous cas, les mille Marseillais qui avaient fait le déplacement étaient bien encadrés; et pas du tout sûrs de se faire entendre dans un Bollaert à nouveau en ébullition.

« Peu importe la Coupe, pourvu qu’on ait l’ivresse »: on pouvait ainsi ce slogan dans la tribune Delacourt où les spectateurs ont déployé un tifo géant. Pas de cadeau aux Marseillais. Même l’ancien Sang et Or Jonathan Clauss est sifflé lors de la « compo ».

Le public lensois chante la Marseillaise avant le match contre… Marseille

La bévue de Danso, la frappe de Fofana

Pourtant, les Lensois obtiennent un avertissement sans frais à la 7è minute. Kevin Danso glisse lors de son duel avec Alexis Sanchez. L’attaquant marseillais en profite pour récupérer le ballon et tromper Brice Samba d’un tir au premier poteau. Mais le Chilien a poussé Danso, et Clément Turpin annule logiquement le but après consultation de la VAR. Ouf ! Le match cette fois est bien différent de celui contre Monaco, dominé dès le début par les Lensois.

Les Sang et Or vont se réveiller après ce coup de froid. Après avoir subi durant ce début de match, Lens met enfin la pression sur le but de Pau Lopez. Seko Fofana trouve même le poteau à la 22è minute. Sur le banc de touche, les esprits s’échauffent aussi. Si bien que l’arbitre sort un carton rouge pour Yannick Cahuzac et un membre du staff marseillais. L’ambiance est électrique sur le terrain et tout autour.

Football Lens-Marseille
Youssouf Fofana (ici à La Gaillette) a ouvert le score (photo archives JMD/Sports 5962)

La délivrance survient à 3 minutes du repos. Le sauveur s’appelle Seko Fofana. Le capitaine lensois réussit une frappe du droit des 20m dont il a le secret. Pau Lopez se détend pour rien. Lens mène 1-0 contre Marseille dans un duel aux allures de match de boxe. Ainsi, Brice Samba sauve son but en repoussant un tir de Jordan Veretout grâce à un arrêt réflexe. Le gardien international permet à son équipe de conserver cet avantage à l’issue d’une première période très intense.

Sanchez out, Openda décisif

Surprise à la reprise: Alexis Sanchez, touché aux ischio-jambiers, est remplacé par le Portugais Vitinha. L’OM perd ainsi son meilleur élément. Cela n’empêche pas les Marseillais de prendre l’initiative et de bousculer la défense lensoise, toujours aussi solide.

Mais là encore, le RCL laisse passer l’orage. Et après le premier quart d’heure, Loïs Openda, intenable, trompe Lopez en reprenant de la tête un centre de Przemyslaw Frankowski .L’international belge réussit son 19è but de la saison et permet à Lens de mener 2-0 contre Marseille dans cette belle soirée de football.

A un quart d’heure de la fin, Igor Tudor joue son va-tout en effectuant un triple changement. Dimitri Payet, Mattéo Guendouzi et Issa Kaboré remplacent respectivement Malinowskyi, Mbemba et Clauss. Le Réunionnais apporte un peu de vivacité à ses équipiers qui commencent à sentir la fatigue. Et presque logiquement, Dimitri Payet redonne l’espoir à l’OM en trompant une défense lensoise un peu passive à la 88è minute, après une percée de Guendouzi.

Les dernières minutes sont à nouveau très tendues sur le terrain. Les fautes se multiplient. Mais M.Turpin tient bien le match. Son coup de sifflet final après 4 minutes de temps supplémentaire libère le public. Lens s’impose finalement 2-1 face à Marseille dans un choc au sommet qui a tenu toutes ses promesses.

Lens est désormais le dauphin de Paris après cette victoire méritée jouée devant 38 220 spectateurs. Mais surtout, il assure mathématiquement le top et donc, une qualification européenne pour la saison prochaine.

Les réactions

  • Franck Haise, entraîneur-manager du RC Lens, en conférence de presse. « On savait qu’il y aurait beaucoup d’intensité… »
Vidéo Dailymotion Sports 59/62. La réaction de Franck Haise après la victoire contre Marseille
  • Loïs Openda, attaquant du RC Lens. « Maintenant, nous sommes assurés d’être européens. A nous de travailler pour arriver en Ligue des Champions. Il nous reste pour cela quatre matches à jouer à fond. »
  • Seko Fofana, capitaine du RC Lens: « cette semaine n’était pas facile…« 
  • Mattéo Guendouzi, milieu de l’Olympique de Marseille. « On a été très présents dans les duels. Mais nous étions face à une très belle équipe de Lens, avec de très belles individualités. Mais nous avons marqué notre but trop tard en fin de match. »

Voir les interviews intégrales de Franck Haise, Loïs Openda, Seko Fofana et Mattéo Guendouzi sur Dailymotion SPORTS 59/62.

La feuille de match

RC Lens – Olympique de Marseille: 2-1 (1-0)

34ème journée de Ligue 1. Stade Bollaert-Delelis. 38 220 spectateurs. Temps doux. Pelouse en bon état

Arbitre: M.Turpin

Les buts: Fofana (42’), Openda (60’) pour le RC Lens : Payet (88’) pour l’Olympique de Marseille.

RC Lens :  Samba – Gradit, Danso, Medina – Frankowski, Onana (Poreba, 89’), Fofana (c), Machado (Haïdara, 57’) – Sotoca, Fulgini (Thomasson, 57’) – Openda (Buksa, 89’). Entraîneur: Franck Haise

Olympique de Marseille : Lopez – Mbemba (Guendouzi, 76’), Gigot (Balerdi, 29’), Kolasinac – Tavares, Rongier (c), Veretout, Clauss (Kaboré, 76’) – Malinovskyi (Payet, 76’), Ünder, Sanchez (Vitinha, 46’). Entraîneur: Igor Tudor

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1569 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Football Lens Reims : l'incroyable 2-1

Les commentaires sont fermés.