CYCLISME : VALENTIN FERRON VAINQUEUR INATTENDU DE LA 6ème ETAPE DU DAUPHINE

Dauphiné Valentin Ferron
Valentin Ferron souffle la victoire à ses compagnons d'échappée (photo Aurélien Vialatte/ASO)

Le coureur de TotalEnergies Valentin Ferron s’impose à Gap, terme de la 6ème étape du Critérium du Dauphiné 2022. Le jeune Français a trompé ses 5 compagnons d’échappée dans la dernière ligne droite. Il remporte sa première victoire en World Tour. C’est aussi le 3ème succès tricolore sur ce Dauphiné après ceux de Alexis Vuillermoz lundi et David Gaudu mardi. Wout Van Aert conserve le maillot jaune avant le terrible week-end en altitude qui attend les coureurs.

Les baroudeurs ont eu raison du peloton, vendredi à Gap, où Valentin Ferron a émergé en vainqueur de la 6e étape du Critérium du Dauphiné 2022. Le jeune Isérois avait flairé le bon coup en prenant l’échappée, après une grosse bataille sur les routes de son département, qui accueillait le départ à Rives.

Cette échappée était très bleu-blanc-rouge avec 6 Français sur 7 coureurs: Geoffrey Bouchard (AG2R Citroën), Bruno Armirail (Groupama-FDJ), Victor Lafay (Cofidis), Valentin Ferron (TotalEnergies), Warren Barguil (Arkea Samsic) et Pierre Rolland (B&B Hotels-KTM). Seul étranger: l’Italien Andrea Bagioli (Quick-Step Alpha Vinyl). Ce groupe est sorti dans l’ascension de la côte des Grands Goulets (cat.3, km 50,2). Armirail cédera à 40 km de l’arrivée.

Ferron le plus malin

Après avoir résisté au peloton avec ses compagnons d’échappée, il a placé une accélération décisive juste après la flamme rouge pour offrir à l’équipe TotalEnergies une deuxième victoire cette semaine, après le succès d’Alexis Vuillermoz à Brives-Charensac. Il a notamment profité du marquage des deux favoris, Baggioli et Barguil, alors que Bouchard avait tenté sa chance à 5 km de l’arrivée à Gap.

Pierre Rolland (B&B Hotels-KTM) et Warren Barguil (Team Arkea-Samsic) complètent le podium du jour. Le coureur de Cofidis Victor Lafay termine 6ème.

Place aux grimpeurs

Valentin Ferron avait du mal à réaliser lors de son interview juste après l’arrivée. « Tous les jours on espère gagner des courses, mais sur une épreuve World Tour, c’est exceptionnel. Il faut savourer. Dans une carrière, il n’y en aura pas beaucoup. C’est une grosse satisfaction. C’était une belle échappée, avec des gars solides devant. Je savais que je n’étais pas le meilleur au sprint. J’ai vu un petit moment de temporisation, j’ai giclé et j’ai tout mis jusqu’à la ligne. Et ça l’a fait. C’est génial. C’est vraiment une sensation particulière de gagner ici. Ce soir à l’hôtel on va fêter et on va se rendre de cette victoire. Cette année, on sent que l’équipe est sur une nouvelle dynamique, tous les coureurs sont impliqués et ont de bons résultats. Deux victoires sur une World Tour, c’est énorme. »

Wout van Aert (Jumbo-Visma) a surmonté les pièges du jour pour conserver le maillot jaune avant d’affronter les grands défis alpins du week-end. Dès demain, les coureurs affronteront notamment le col du Galibier et celui de la Croix-de-Fer, qui seront au menu du prochain Tour de France.

Le parcours de la 7è étape du Dauphiné @ASO

Le classement de la 6è étape

1 – FERRON Valentin (TotalEnergies) les 196,5 km en 4:22:17
2 – ROLLAND Pierre (B&B Hotels – KTM) + 0:03
3 – BARGUIL Warren (Team Arkéa Samsic) m.t
4 – BAGIOLI Andrea (Quick-Step Alpha Vinyl Team) m.t
5 – BOUCHARD Geoffrey (AG2R Citroën Team) m.t
6 – LAFAY Victor (Cofidis) m.t
7 – BOASSON HAGEN Edvald (TotalEnergies) + 0:32
8 – GROENEWEGEN Dylan (Team BikeExchange – Jayco) m.t
9 – LOUVEL Matis (Team Arkéa Samsic) m.t
10 – MEEUS Jordi (BORA – hansgrohe) m.t

Le classement général provisoire

1 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) en 21:27:20
2 – CATTANEO Mattia (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 1:03
3 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) + 1:06
4 – HAYTER Ethan (INEOS Grenadiers) + 1:32
5 – VINGEGAARD Jonas (Jumbo-Visma) + 1:36
6 – CARUSO Damiano (Bahrain – Victorious) + 1:49
7 – GEOGHEGAN HART Tao (INEOS Grenadiers) + 1:55
8 – JORGENSON Matteo (Movistar Team) + 2:00
9 – O’CONNOR Ben (AG2R Citroën Team) + 2:10
10 – KELDERMAN Wilco (BORA – hansgrohe) + 2:12

LES CHAMPIONNATS DE FRANCE 2024 AU MONT-SAINT-MICHEL

Après Cholet cette année, et la Flandre Intérieure l’an prochain, les championnats de France sur route 2024 auront lieu sur le territoire du Mont-Saint-Michel, Avranches et Saint-Martin-de-Landelles. Cette région chère au speaker Daniel Mangeas était d’ailleurs en concurrence avec le ticket Hazebrouck-Cassel pour 2023.

Les Normands ont maintenu leur candidature et ils ont eu raison. Les compétitions auront bien lieu dans le Sud-Manche du 20 au 23 juin 2024. Cette organisation à Saint-Martin de Landelles, 63 ans après le titre de Raymond Poulidor à Rouen en 1961 et 61 ans après le titre du Nordiste Jean Stablinski à Rouen en 1963 (dernière organisation des Championnats de France de Cyclisme en Normandie) est un formidable hommage aux racines du cyclisme et Daniel Mangeas en est la parfaite illustration.

La Fédération française de cyclisme a également annoncé ce vendredi 10 juin l’attribution des championnats de France de l’Avenir 2023 à la commune bretonne de Plédran, dans les Côtes d’Armor. Ceux-ci se dérouleront du 2 au 6 août.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 670 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.