CYCLISME : VAN AERT SURCLASSE VAN DER POEL AU CYCLO-CROSS DE COXYDE

cyclo-cross Coxyde
Le podium du cyclo-cross de Coxyde (photo JMD/Sports5962)

Depuis fin décembre, la saison de cyclo-cross est marquée par les batailles épiques entre les trois fantastiques Van Aert, Van der Poel et Pidcock. Ce dernier n’est plus là. Mais les deux premiers se sont encore retrouvés jeudi à Coxyde, pour le cyclo-cross des Dunes 2023. Cette fois, il n’y a pas vraiment eu de duel tant le Belge a survolé la course, après son échec à Herenthals mardi.

Cette saison, le cross des dunes de Coxyde changeait de date: de fin novembre à début janvier. De par son changement de support, l’UCI lui attribuait une nouvelle date. Coxyde n’est plus dans la Coupe du Monde de l’UCI, mais entre dans le circuit privé X2o Trofee. Cela n’empêchait pas la présence des meilleurs spécialistes mondiaux, à l’exception de Tom Pidcock, qui a mis fin à sa saison de cyclo-cross; ainsi que du champion d’Europe Michaël Vanthourenhout.

Dans ce cas, le public s’attendait à un nouveau bras-de-fer entre Wout van Aert et Mathieu van der Poel. Un public nombreux malgré une course en pleine semaine. Car en Belgique, on est toujours en période de vacances scolaires. Et les mordus ont pu venir en famille, malgré des conditions météo défavorable.

Coxyde, un bon test avant les Mondiaux

Le Vlaamse Duinencross servait un peu de répétition générale avant les Mondiaux qui auront lieu un peu plus au nord, à Hooghereide, au sud de la Hollande. C’est aussi un circuit sablonneux, tracé dans les sous-bois et les dunes en bord de mer. Et surtout dans un cadre surprenant: une base miltaire aérienne dans lequel le public est admis ce jour-là.

Après le précédent duel remporté par Van der Poel sur le terrain de Van Aert, à Henrenthals mardi (le Belge a été victime d’une crevaison dans le dernier tour), ce énième cyclo-cross en Belgique a vu effectivement la revanche du phénomène flamand.

Il est vrai, et on le saura après la course, que le Néerlandais n’était pas au mieux. Il souffrait en effet du dos. Et quand Van Aert a planté une attaque décisive dans le 3è tour, VDP n’a pas pu suivre. Le champion de Belgique, survolté par les encouragements du public, va rapidement creuser l’écart pour s’imposer avec plus d’une minute trente sur son rival. Du jamais vu dans l’histoire de ce feuilleton de l’hiver, nouvelle saison.

« Je ne pouvais pas mettre de la force sur les pédales », explique ainsi Mathieu van der Poel. « Les cinq dernières courses étaient au même niveau. Mais je n’avais pas la force avec ce mal de dos. » Malgré tout, le petit-fils de Poupou ne semblait pas inquiet quant à sa participation aux prochains champions du Monde. Mais on constate quand même que ces douleurs au dos sont récurrentes.

Vidéo SPORTS 5962/Cyclism’Actu. Mathieu van der Poel fataliste après sa 2è place à Coxyde

La revanche de Wout van Aert

Wout van Aert savourait sa revanche sans excès. Frustré par sa course contrariée dans son fief d’Herenthals, le champion de Belgique 2022 a effectué un véritable festival sur son terrain de prédilection, le sable. « Je n’avais pas prévu d’attaquer si tôt. Mais sur le sable, c’est toujours important de rouler en tête. Le premier tour était quand même difficile avec la pluie. J’ai besoin d’un peu de temps pour ajuster ma vitesse sur la terre. »

Vidéo SPORTS 5962/Cyclism’Actu. Wout van Aert analyse sa victoire

Les purs spécialistes terminent encore plus loin de Van Aert, le n°1 cet hiver même s’il est entré tard dans le circuit, à Anvers alors qu’on l’attendait à Courtrai. Le leader de la Coupe du Monde, Laurens Sweeck (Crelan) prend la dernière marche du podium, mais à 2 minutes du vainqueur. Il précède des deux leaders du X2o Trofee Eli Iserbyt (PSB) et Laars van der Haar (Baloise Trek Lions).

Pas de coureur français notable au départ. Le premier d’entre eux, Thibault Daniel (team FIMA) se classe 44è avec… 4 tours de retard. A noter l’abandon de l’ancien champion du Monde Denek Stybar (Deceuninck Quick Step), qui n’a pas fait de cyclo-cross cet hiver.

Les Néerlandaises reines des dunes

Chez les dames, la Néerlandaise Shirin van Aanroy a déjoué les pronostics en battant sa compatriote Fem van Empel, pourtant la grande favorite après sa démonstration à Baal le 1er janvier. Lucinda Brand complète aussi ce podium 100% Pays-Bas. Tandis que la championne du Monde Marianne Vos termine épuisée à la 5è place. Une fois de plus, les Hollandaises écrasent ce cyclo-cross en prenant les 7 premières places à Coxyde 2023.

La meilleure française, Anaïs Morichon (Arkéa Samsic) prend une 18è place honorable dans ce contexte très relevé. Elle termine à 7’15 de Van Aanroy.

Vidéo SPORTS 5962. La réaction d’Anaïs Morichon après sa course à Coxyde

La Nordiste Camille Devigne (EC Wambrechies Marquette) réussit aussi une bonne performance en terminant 24è de cette course qui rassemblait 62 concurrentes (11 abandons).

Une grande partie de ces coureur(e)s se retrouveront dès samedi à Gullegem, près de Courtrai, pour une manche du challenge Super Prestige cette fois. La bataille des Flandres est donc loin d’être terminée.

Les classements du cyclo-cross de Coxyde 2023

Elite Hommes

  1. Wout van Aert (Bel) Jumbo Visma 1h02’47
  2. Mathieu van der Poel (Ned) Alpecin Fenix à 1’38
  3. Laurens Sweeck (Bel) Crelan RF à 2’07
  4. Eli Yserbit (Bel) à 2’13
  5. Laars van der Haar (Ned) à 2’21
Marianne Vos épuisée à l’arrivée (photo JMD/Sports 5962)

Elite Femmes

  1. Shirin van Aanroy (Ned) Baloise Terk Lions 46’46
  2. Fem van Empel (Ned) Jumbo Visma à 15 sec
  3. Lucinda Brand (Ned) Baloise Trek Lions à 1’10
  4. Ceylin Alvarado (Ned) Alpecin Fenix à 1’53
  5. Marianne Vos (Ned) Jumbo Visma à 2’18
A propos de JEAN-MARC DEVRED 1018 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.