CYCLISME : VOICI LE PARCOURS DES DEUX DERNIERES ETAPES DU TOUR DE FRANCE 2024

Tour de France 2024 Nice
Tadej Pogacar s'est imposé au sommet du col de la Couillole sur Paris-Nice (photo ASO/Aurélien Vialatte)

 Au lendemain de l’arrivée de Paris-Nice, les organisateurs du Tour de France ont dévoilé, en présence du Maire de Nice Christian Estrosi et du Prince Albert II de Monaco, les détails des deux dernières étapes de l’édition 2024. Le Tour de France 2024, on le sait ne se terminera pas à Paris, mais à Nice, à cause des Jeux Olympiques. Un parcours montagneux partant de Nice pour aller jusqu’au col de la Couillole a été dessiné pour la 20e étape programmée samedi 20 juillet, tandis que la 21e étape sera disputée en contre-la-montre dimanche 21 juillet entre Monaco et la place Masséna à Nice, sur 35 km. Un menu propice aux coups de force en tous genres.

Le week-end azuréen débutera par une étape de montagne se distinguant autant par son dynamisme (132 km) que par la difficulté de ses ascensions. Le Tour prendra ici des airs de Paris-Nice puisqu’après la redécouverte du col de Braus, le peloton retrouvera la montée au col de Turini, où Egan Bernal s’était vêtu de jaune en 2019, tout comme Primoz Roglic en 2022.

Une partie des coureurs fera ensuite ses retrouvailles avec le col de La Colmiane, où Roglic a également laissé son nom lors de sa dernière visite en 2021. Au terme d’une belle partie de toboggans, c’est en se hissant vers le col de la Couillole que les grimpeurs jetteront leurs dernières forces dans la bataille, comme l’avait fait pour la gloire Richie Porte en 2017, puis Tadej Pogacar, en s’imposant avant-hier devant David Gaudu, juste avant de conclure victorieusement son premier Paris-Nice.

Un contre-la-montre princier

Après avoir démarré sa route en Italie, les coureurs du Tour de France joueront à nouveau hors des frontières du pays sur une poignée de kilomètres, le temps pour chacun d’entre eux de quitter la principauté de Monaco. La rampe de départ d’un contre-la-montre avait déjà été installée sur « le rocher » à l’occasion de la première étape du Tour 2009. Cette fois-ci, ce n’est pas pour le premier Maillot Jaune mais pour le dernier, le plus important, que les protagonistes fourniront leurs derniers efforts.

Il reste à savoir si l’état de la hiérarchie rendra possible, probable ou irréaliste un changement de leader lors du dernier chrono du Tour : comme l’avait fait Jan Janssen aux dépens d’Herman Van Springel en 1968 ; Greg LeMond au grand dam de Laurent Fignon en 1989 ; Cadel Evans assez logiquement face à Andy Schleck en 2011 ; et tout récemment Tadej Pogacar dans une duel entre Slovènes avec Primoz Roglic en 2020.

Les deux mêmes seront peut-être aux prises en 2024, et pourquoi pas en compagnie de coureurs danois, belges, espagnols ou encore français. Sur cet ultime exercice de 35,2 km, il leur faudra à nouveau composer avec les difficultés bien connues des habitués de la Course au soleil. La Turbie et la montée au col d’Èze se trouveront en effet sur leur route avant de filer sur Nice et la ligne d’arrivée de la place Masséna.

Infos et images ASO

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1507 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. cyclisme : voici le parcours des deux dernieres etapes du tour de france 2024 | Olympic Games 2024

Les commentaires sont fermés.