FOOTBALL : LES FILLES DU LOSC EN ROUTE VERS LA D1 ?

LOSC Saint-Malo féminin
Les Lilloises ont souffert en fin de match contre Saint-Malo (photo JMD/Sports 5962)

Encore 7 journées à jouer dans le championnat de France de division 2 féminine. Le LOSC est toujours en tête du groupe A, après sa victoire laborieuse face à Saint-Malo (3-2) dimanche au stadium de la MEL à Villeneuve-d’Ascq. Les Lilloises comptent 4 points d’avance sur Strasbourg, mais avec un match en plus. La lutte pour la montée sera donc serrée jusqu’au bout. Mais Lille a son destin en mains. C’est pourquoi le club commence à préparer la prochaine saison en D1 Arkéma. Mais sans s’emballer…

Vidéo SPORTS 59/62 – SportBuzz. Patrick Robert, président du LOSC féminin, avant le match contre Saint-Malo

300 spectateurs garnissaient la nouvelle tribune du terrain annexe du Stadium, dimanche après-midi. Le LOSC recevait en effet Saint-Malo, un mal-classé, lors de cette 15è journée de D2. Un match à gagner à tout prix après la défaite survenue à Metz (1-0) la semaine précédente. C’était la fin d’une belle série marquée notamment par le carton face à Lens (6-1) dans le derby du Nord.

En présence d’Olivier Létang

Ceci explique probablement l’arrivée pas prévue de Olivier Létang. Le président du LOSC, en survêtement, et casquette sur la tête, est venu soutenir ses joueuses, aux côtés du président de la section féminine Patrick Robert. Ce dernier était conscient de l’enjeu et s’annonçait raisonnablement confiant. Les deux hommes ont-ils évoqué en tribune la prochaine saison ? C’est fort possible.

LOSC Saint-Malo féminin
Rachel Saïdi, l’entraîneure du LOSC féminin (photo JMD/Sports 5962)

En tous cas, sur le terrain, l’équipe de Rachel Saïdi va rapidement prendre les choses en main face à des Bretonnes qui luttent elles pour le maintien. La différence de niveau se manifeste rapidement. Les Lilloises mènent déjà 3-0 après une demi-heure de jeu grâce à deux buts de Noémie Mouchon (16è et 41è), et un penalty transformé par Lorena Azzaro (34è). Une première mi-temps parfaite s’il n’y avait pas eu ce but de Morgane Ikené pris par Elisa Launay juste avant le repos, suite à une erreur défensive (3-1).

Une fin de match tendue

Les Lilloises semblaient avoir fait le plus dur. Mais elles vont souffrir en 2è mi-temps. Surtout lorsque Claire Paillat marque à quelques minutes de la fin. Le LOSC va trembler jusqu’au bout. Heureusement, sa gardienne Elisa Launay va intervenir plusieurs fois à bon escient, avant d’être sauvée par la barre transversale.

Finalement, Lille conserve le résultat 3-2. Ce que les hommes n’ont pas su faire deux jours auparavant face à Lyon… Malgré tout, l’entraîneure Rachel Saïdi n’était pas satisfaite de la prestation de ses troupes.

« Je suis déçue d’avoir vu certaines de mes joueuses dans la suffisance, et donner l’impression que le match était déjà acquis… Nous prenons les 3 points et c’est important. Mais je reste sur ma faim, et je suis très frustrée du visage affiché aujourd’hui.« 

La réaction de Rachel Saïdi après le match LOSC/Saint-Malo

Malgré cette prestation laborieuse, la section féminine peut toujours envisager la montée en D1 avec confiance. Elle reste maîtresse de son destin quelque soit le résultat du match de Strasbourg à rattraper.

Rachel Saïdi récupère aussi toutes les joueuses suspendues à la suite des graves incidents survenus à La Roche/Yon, au match aller, fin octobre. Hormis l’avantage d’avoir un banc enrichi, la technicienne lilloise peut faire jouer une saine émulation entre les anciennes titulaires de retour, et l’équipe qui a bien fait le travail le reste de la saison

Sept finales à jouer

Ainsi que Patrick Robert nous l’a confié avant la rencontre contre Saint-Malo (voir vidéo ci-dessus), Rachel Saïdi et le staff préparent déjà la prochaine saison. En étudiant ainsi des profils susceptibles de renforcer l’équipe en cas de montée en D1.

Le LOSC féminin a en effet eu du mal à rebondir après sa descente à la fin de la saison 2018-2019. L’équipe a notamment souffert de ne pas avoir de réel point de chute depuis les travaux engagés au Stadium sur le terrain annexe. Les Lilloises ont dû voyager entre le stade municipal de Camphin-en-Pévèle avec sa pelouse synthétique, mais pas de tribune… Et un terrain au Domaine de Luchin, où elles n’étaient pas vraiment admises.

L’ouverture d’un terrain permanent désormais au Stadium de Villeneuve-d’Ascq leur permettra de se sentir enfin « chez elles », avec un joli point de chute refait à neuf, et ouvert (avec une dérogation) lors du derby contre Lens.

Cet équipement est bien adapté pour le football féminin, même en D1. D’autant que les filles du LOSC ont un vrai quarteron de supporters derrière elles. C’est pourquoi cette fin de saison s’annonce excitante, avec comme objectif de plus en plus réalisable le grand retour dans l’Elite féminine nationale.

« Il nous reste pour cela 8 finales à jouer », confiait ainsi Patrick Robert avant le match contre Saint-Malo. La première en tous cas, c’est fait. Plus que 7 à venir, avec tous les atouts en main dans un duel probable avec Strasbourg…

LOSC Saint-Malo
La gardienne lilloise Elisa Launay a été décisive (photo JMD/Sports5962)

La feuille de match de LOSC / Saint-Malo

LOSC / US Saint-Malo: 3-2 (3-1)

15è journée de D2 féminine. Terrain annexe du Stadium Lille Métropole. Pelouse en bon état. Temps frais et sec. Environ 300 spectateurs

Arbitre: Agathe Kocher

Buts : Noémie Mouchon (16è et 41è); Lorena Azzaro (34è sur penalty) pour le LOSC; Morgane Ikené (45è+1) et Claire Paillat (88è) pour Saint-Malo

LOSC : Launay – Nollet (Mbala 72è), El Chad, Devleesschauwer (cap), Ollivier (Salaun 81è) – Rabanne, Rougemont (Paprzycki 72è), Pian, Bouckly – Azzaro (Bamenga 72è), Mouchon. Entraîneur: Rachel Saïdi

US Saint-Malo: Petiteau – Babinga (cap), Umeugochokwu, Aouina, Fixot – Boisneau, Abadou (Groves 62è), Saint-Cricq, Ikené – Vranic (Amprimo 80è), Zubieta (Paillat 63è). Entraîneur: Fabrice Garin

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1571 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.