DAKAR 2023 : ABANDON DU DERNIER VAINQUEUR MOTOS SAM SUNDERLAND

Dakar 2023 Sunderland
Sam Sunderland abandonne dès la 1è étape du Dakar 2023 (photo ASO/F.Le Floch/DPPI)

Le première étape du Dakar 2023, autour de Sea Camp, a été mouvementée, avec notamment la chute du tenant du titre Sam Sunderland en moto. Celui-ci a été hospitalisé et contraint à l’abandon. D’abord désigné vainqueur, son équipier Daniel Sanders a ensuite été pénalisé, laissant la victoire à l’Américain Ricky Brabec. Tandis que Adrien Van Beveren se classait 9ème. En autos, victoire de l’Espagnol Carlos Sainz.

Le Dakar 2023 commence donc par un coup de théâtre: l’abandon de Sam Sunderland suite à une chute. Le vainqueur de la dernière édition est en effet tombé au 52ème kilomètre de la spéciale, longue de 367 kilomètres. Souffrant de douleurs dorsales, mais « conscient et disposant de toute sa mobilité », selon les organisateurs, il a été héliporté vers l’hôpital de Yanbu pour des examens, où une fracture de l’omoplate a été diagnostiquée.

Double vainqueur du rallye-raid, en 2017 et 2022, Sam Sunderland cherchait ainsi à devenir le septième motard de l’histoire à inscrire trois fois son nom au palmarès, à l’occasion de ce Dakar 2023. En 2018 déjà, lors de la défense de son premier titre, ainsi qu’en 2012, 2014 et 2015, il avait dû se retirer en début de course. 

Adrien Van Beveren 8ème

Le pilote britannique est aussi le beau-frère de Adrien Van Beveren. Ce dernier réalise le 8ème temps de cette première étape au guidon de sa Honda. Dans un premier temps, le Nordiste terminait à 3’57 du premier , Daniel Sanders, de l’écurie GasGas Red Bull. L’Australien a parcouru les 367 km de spéciales en 3h31’0 » et devançait le Chilien Pablo Quintanilla (Honda) de sept secondes et l’Américain Ricky Brabec (Honda) de dix secondes.

Mais ce classement était chamboulé trois heures plus tard, après délibération du jury. Après des pénalités infligées à Sanders et Quintanilla, Brabec est déclaré vainqueur de cette première étape, dans la catégorie motos. Sanders écope de 2 minutes. Comme Sanders, le Chilien Pablo Quintanilla (Honda) et l’Espagnol Joan Barreda (Honda) ont été sanctionnés pour n’avoir pas tenu compte de limitations de vitesse mentionnées dans le roadbook. Deux minutes pour le Chilien, une pour l’Espagnol.

Il s’agit en effet d’excès de vitesse normaux et non de dépassements au-delà des 160 km/h fixés comme vitesse maximale, a précisé ASO, l’organisateur du rallye-raid.

Cette première étape autour de Sea Camp provoque donc déjà des dégâts. Même si les écarts sont très resserrés tant chez les motos que les autos.

Sainz premier en autos

Après le meilleur temps du Suédois Mattias Ekström dans le prologue samedi, l’Espagnol Carlos Sainz a réalisé le scratch lors de la première étape de l’épreuve dimanche à bord de son buggy hybride, sur une boucle de 368 kilomètres autour de Sea Camp, sur la côte ouest de l’Arabie saoudite.

Dakar 2023 Sunderland
Carlos Sainz remporte la 1ère étape du Dakar 2023 autos (photo ASO/F.Gooden/DPPI)

Le triple lauréat du plus grand rallye-raid du monde (2010, 2018, 2020) précède le Français Sébastien Loeb (BRX), déjà deuxième samedi, de 23 secondes; et son coéquipier Mattias Ekström, de 47 secondes. Champion en titre, le Qatarien Nasser Al-Attiyah (Toyota) se classe septième, à 7’17.

Carlos Sainz gagne ainsi une 42e spéciale, la sixième pour Audi depuis son arrivée l’année dernière sur le Dakar. Cela sous les yeux de son fils Carlos Sainz Jr en visite aujourd’hui. Pour compléter le tableau glorieux du jour dessiné par les RS Q e-tron 2, Sébastien Loeb, 2e, se retrouve ainsi comme hier pris en tenaille, cette fois-ci par Mattias Ekström, auteur du 3e temps. Mais le Suédois écopera finalement d’une pénalité de 15 minutes pour avoir utilisé le roadbook papier, et avoir raté un way-point. On notera aussi que équipage nordiste Vitse-Lefebvre se classe à une belle 15ème place.

Au classement général, Carlos Sainz pointe donc en tête avec 10 secondes d’avance sur Sébastien Loeb et 2mn01 sur Yazeed Al-Rajhi (SAU, Overdrive Racing).

La 2ème étape lundi reliera Sea Camp à Alula. Un parcours long de 588 km dont 430 de spéciale. Une étape spectaculaire aussi qui traversera des canyons pour se terminer dans les dunes.

Les classements de la 1è étape

Moto

  1. Ricky Brabec (USA) Honda 4h14’10
  2. Kevin Benavides (Arg) KTM à 19 secondes
  3. Toby Price (Aus) KTM à 39 serc
  4. Joan Barreda (Esp) Monster Energy à 45 sec
  5. Daniel Sanders (Aus) GasGas à 45 sec

8. Adrien Van Beveren (Fra) Honda à 4’17

Autos

  1. Carlos Sainz (Esp) Audi 3h28’55
  2. Sébastien Loeb (Fra) BRX à 10 sec
  3. Yazid Al Rajri (SAU) Overdrive à 2’01
  4. Guerlain Chicherit (Fra) GCK à 2’03
  5. Orlando Terranova (Arg) BRX à 7’05

15. Simon Vitse (Fra) MD Rally à 16’15

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1018 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Dakar 2023 les Nordistes assurent

Les commentaires sont fermés.