FOOTBALL : UNE SOIREE EXCEPTIONNELLE AU STADE BOLLAERT-DELELIS

Lens PSG
Plus de 38 000 spectateurs à Bollaert pour Lens - PSG (photo JMD/Sports5962)

Le RC Lens bat Paris Saint-Germain 3-1 dans un stade Bollaert-Delelis en fusion lors de la 17ème journée de Ligue 1. Pour la première fois, une rencontre de championnat se déroulait le premier jour de l’année. Lens fait chuter PSG pour la première fois de la saison lors de ce Boxing Day. Le RCL revient à 4 points du leader au classement général de la Ligue 1, à l’issue d’une rencontre THQ (très haute qualité).

Un match de Ligue 1 un premier janvier… cela ne s’est jamais produit à l’époque du football moderne à Lens, ni même ailleurs en France. Trois jours après avoir ouvert ce Boxing Day à la française par un déplacement à Nice (1-1), le RCL jouait dans son bon vieux stade Bollaert-Delelis, le plus anglais des stades français. Et qui plus est par le choc de la saison: Paris Saint-Germain. Ce premier match de 2023 constituait l’affiche parfaite: le duel entre les deux premiers du championnat. Bien sûr, pour cette affiche de rêve un jour inédit, Bollaert affichait complet pour la 16è fois de suite.

la centième de Haise, la Sainte-Barbe et Pelé

Et pourtant, le PSG de Galtier venait à Lens pour ce Boxing Day sans deux de ses stars: Neymar (suspendu) et Lionel Messi (en vacances post Mondial). Cela n’empêchait pas le public lensois de répndre présent quelques heures après le réveillon. Même la tribune visiteurs, très encadrée, était bien garnie pour cette affiche exceptionnelle. Les années covid semblaient déjà loin, alors qu’il y a un an encore, on jouait ici à huis clos.

Les Parisiens étaient accueillis par une bordée impressionnante de sifflets lors de l’échauffement. L’ambiance montait d’un ton deux minutes plus tard pour l’arrivée des Sang et Or. La météo aussi s’est montrée clémente, avec une température douce malgré la pluie finalement fine. Quel contraste avec le froid polaire deux semaines auparavant pour le match amical face au Havre

C’était aussi le centième match sur le banc pour Franck Haise. L’entraîneur-manager lensois a eu droit lui aussi à une belle ovation. Enfin, le RCL fêtait la Sainte-Barbe à cette occasion, plusieurs semaines après la date calendaire. Car il n’y avait pas de match à Bollaert durant cette période de Coupe du Monde.

Dernier évènement du match: un hommage appuyé à Pelé, disparu cette semaine. Le public a fourni une minute d’applaudissements fournis à la mémoire du plus grand footballeur de tous les temps.

Pas de round d’observation

Le public ne va pas tarder à vibrer car le match va tenir toutes ses promesses. Pas de temps mort. Przemyslaw Frankowski ouvre la marque dès la 4è minute. Mais Hugo Etikité, que l’on n’attendait pas titulaire, égalise trois minutes plus tard en frappant un ballon mal contrôlé par Brice Samba. Les Lensois protestent mais la VAR valide le but.

La première mi-temps est animée et très ouverte. Finalement, Lens reprend l’avantage suite à une relance ratée de Gianluigi Donnaruma. Loïs Openda se lance dans une percée solitaire, met Sergio Ramos et Marquinhos dans le vent, avant de tromper le gardien italien. Le RCL mène 2-1 à la 27è minute et conserve ce score mérité au repos.

A peine le temps de chercher une bière à la buvette, et peu après les corons, les Lensois assomment les Parisiens. Alexis Claude-Maurice récupère un ballon perdu par Fabian Ruiz et marque. 3-1 pour le RCL à la 47è minute. C’est le premier but de l’ancien Niçois depuis son arrivée à Lens en cours de saison.

Les Sang et Or sont euphoriques et dominent les champions de France, pourtant maîtres du ballon. Une possession qu’ils ne parviennent pas à exploiter. L’absence de Messi et Neymar se fait sentir à ce niveau. Même Kevin Danso se permet de tirer au but. Les 38 047 spectateurs présents sont aux anges. Les deux buteurs du jour sont ainsi chaleureusement applaudis quand ils sortent à 20 minutes de la fin.

Brice Samba juste après réussit une parade magnifique sur un tir de la tête de Pablo Sarabia. Mais les vagues lensoises reviennent incessamment sur le but parisien, avec un Seko Fofana intenable. Frustrés en voyant venir leur première défaite de la saison, les parisiens s’énervent dans les dernières minutes.

Openda et Fofana au top

Cela ne changera rien. Lens bat le PSG 3-1 dans un match de haut-niveau que n’oublieront pas les 38 000 spectateurs de Bollaert venus pour ce Boxing Day. Le public lensois aura vécu un premier janvier exceptionnel, digne du Boxing Day anglais.

Loïs Openda a été l’homme du match (photo JMD/Sports 5962)

Les joueurs sont restés longtemps sur le terrain, pour célébrer ce succès exceptionnel avec leurs supporters. Même Franck Haise est venu devant le kop chanter: « mais qu’est-ce qu’on a fait, on les a chicoté… » Ce qui fera dire au coach lensois, en conférence de presse: « je ne suis pas trop dans ce genre de choses. Les joueurs me l’ont demandé aussi. Cela faisait plaisir de partager avec le public. Dans la vie, il faut profiter des bons moments. Mais rassurez vous, je ne ferai pas cela tous les dimanches… »

Un dimanche effectivement exceptionnel, comme on vous le dit… Et pas seulement parce que Lens a battu le PSG lors ce Boxing Day.

La feuille de match

RC Lens-Paris SG : 3-1 (2-1)

17è journée de Ligue 1 UberEats. Stade Bollaert-Delelis: 38 047 spectateurs. Temps doux, pluie légère. Terrain en bon état.

Arbitre: Jérôme Brisard

Les buts : Frankowski (5’), Openda (28’) et Claude-Maurice (48’). Paris SG : Ekitike (8’).

Avertissements . RC Lens : Abdul Samed (40’), Gradit (45’). Paris SG : Hakimi (45’), Gharbi (88’), Verratti (90’).
RC Lens : Samba – Gradit, Danso, Medina – Frankowski, Abdul Samed, Fofana (c) (Poreba, 90’), Haïdara – Claude-Maurice (Onana, 72’), Sotoca, Openda (Saïd, 72’).
Paris SG : Donnarumma – Mukiele, Ramos, Marquinhos (c), Hakimi – Pereira (Vitinha, 58’), Verratti, Ruiz (Sarabia, 58’) – Soler (Gharbi, 78’), Mbappé, Ekitike (Zaïre-Emery, 73’).

Les réactions

Christophe Galtier, entraîneur du PSG. « Sur l’ensemble du match, Lens mérite sa victoire. Ce n’est pas tant la défaite qui m’agace, mais la façon dont a concédé les buts. Les joueurs n’ont pas respecté leur position. On leur a donné deux buts. On s’est coupé en deux. C’est la première fois que je vois mon équipe aussi désorganisée. »

Franck Haise, entraîneur du RC Lens. « Quand on est ambitieux dans le jeu, avec cet état d’esprit là, on peut l’être à tous les niveaux. Mais on ne va pas se comparer à Paris. Cette victoire montre qu’on peut battre tout le monde, et même Paris avec la manière. Et pas juste sur un fait de jeu. »

Vidéo SPORTS 59/62. Franck Haise s’exprime sur la force du collectif lensois.

« On a toujours envie de bien faire pour le copain »

Jonathan Gradit, défenseur du RC Lens. « On savait qu’on allait avoir des occasions pour ressortir. Dans les duels, il fallait être présent. Après, c’est difficile de ne pas être présent dans un tel contexte, avec un public en ébullition aussi. Avec des joueurs aussi solidaires. On a toujours envie de bien faire pour le copain. C’est magnifique. C’est une grande soirée. On va profiter et vite passer à autre chose. »

Loïs Openda, attaquant du RC Lens. « Le plus important, c’est le collectif. On a fait un bon match ce soir. On prend trois points contre Paris. Il n’y a pas mieux. Comme j’ai peux joué contre Nice, j’étais plus frais que d’habitude. Je savais qu’attaquer la profondeur aujourd’hui pouvait servir. Je l’ai bien fait aujourd’hui. »

Marquinhos, capitaine du PSG. « C’est toujours dans les défaites qu’on met les pieds sur terre. On regarde alors ce qui peut-être amélioré. Dans des moments comme cela, c’est normal. Il ne faut pas tout remettre en cause. Nous avons fait un bon début de saison. Aujourd’hui, nous perdons notre invincibilité. Il faut donc retrouver la solidité et la cohésion de l’équipe.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1018 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. LOSC Reims 1-1 en Ligue 1
  2. RC Lens Auxerre 1-0

Les commentaires sont fermés.