DAKAR 2023 : UN PROLOGUE EN DEDANS POUR ADRIEN VAN BEVEREN

Dakar 2023 prologue
Sébastien Loeb réalise le 2ème temps du prologue en autos (photo ASO/Julien Delfosse/DPPI)

Le Dakar 2023 a démarré en ce dernier jour de l’année 2022 avec un court prologue… Un simple apéritif avec une spéciale de 13 km disputée à Sea Camp, le bivouac XXl installé au bord de la Mer Rouge. Le seul intérêt de ce prologue consistait donc à définir l’ordre des départs de la première étape dimanche 1è janvier. Ce qui explique certainement le chrono très moyen de Adrien Van Beveren (17è) sur Honda. L’Audomarois ne souhaitait pas ouvrir la route à ses rivaux pour la victoire finale en moto.

Pour l’ouverture des débats de la 45e édition, en bord de mer Rouge à proximité de Yanbu, le prologue sur 13 kilomètres empruntait une piste sinueuse et sablonneuse, damée pour l’occasion. L’exercice, avec point de départ et d’arrivée à la porte du Sea Camp, avait tout pour séduire Toby Price et Mattias Ekström, qui ont brillé dans leurs précédentes carrières respectivement en enduro et sur les circuits de vitesse.

Le motard australien de KTM réalise le meilleur temps et gagne ainsi sa 16è spéciale sur le Dakar. Il précède son compatriote Daniel Sanders (GasGas Factory Racing) d’une petite seconde et le Botswanais Ross Branch (Hero Motorspots) de 9 secondes. Adrien Van Beveren (Honda) est visiblement resté sur la réserve. Il réalise le 17è temps à 20 secondes de Toby Price. L’Audomarois ne partira donc pas devant lors de première étape, ce qui était son souhait.

Les favoris autos déjà placés

En autos, Mattias Ekström (Audi) réussit le meilleur temps. 9è de la dernière édition, le Suédois précède Sébastien Loeb (Bahrain Red Extrem) de une seconde également. A peine plus loin, c’est Stéphane Peterhansel (Audi) qui reste en embuscade, 3e à 11’’, c’est-à-dire tout proche de Nasser Al Attiyah (Toyota) à 12 secondes et de Guerlain Chicherit (GCK Motorsport) à 13 secondes.

On notera la bonne performance du duo nordiste Simon Vitse et Frédéric Lefebvre (MD Rally), 20è à 44 secondes de Ekström.

En catégorie T4, Eric Croquelois et Jean-Luc Martin (Drag’on rally team) sont 4èmes, à 1’46 du Lituanien Rokas Baciuska (Red Bull Can Am Factory).

Le meilleur Nordiste du prologue au Dakar 2023 est finalement Axel Dutry. Le Calaisien se classe en effet 10è en quad, à 34 secondes de Alexandre Giroud (Yamaha).

Tous ces écarts seront très vite oubliés. Dès la première étape dimanche, une boucle de 600 km autour de Sea Camp, dont 367 km de spéciale, qui devrait déjà causer un peu de casse.

603 concurrents au départ

Dakar 2023 prologue
Les concurrents du Dakar 2023 à Sea Camp (photo ASO/Julien Delfosse/DPPI)

À l’issue des vérifications techniques et administratives, les listes officielles des partants sont composées de 353 véhicules en course pour un total de 603 concurrents, dont 121 motos (parmi lesquelles 27 Original by Motul), 18 quads, 67 autos inscrites en T1, 2 en T2, 47 T3 « Proto-légers », 45 T4 « SSV », 55 camions (T5). À leurs commandes, 130 « rookies », tandis que 102 pilotes et copilotes estampillés « Legend » se présenteront pour la 10e fois ou plus.

Le contingent féminin a lui aussi encore une fois augmenté avec 31 participantes, dont 3 équipages 100 % féminins. Sur le podium des nationalités représentées, la France domine avec 143 engagés, devant l’Espagne (83) et les Pays-Bas (75), le même podium que l’année dernière. Chaque soir au bivouac, ils seront rejoints par les 88 véhicules embarquant 187 participants à la 3e édition du Dakar Classic. Au total, 790 concurrents vont prendre le départ du 45e Dakar. La deuxième saison du W2RC démarre dès demain avec 86 véhicules engagés (36 FIM, 52 FIA). Infos ASO

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1019 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. Dakar 2023 Sunderland abandonne

Les commentaires sont fermés.