VOLLEY-BALL : TOURCOING TERMINE L’ANNEE PAR UNE DEROUTE AU STAB

Volley Tourcoing Sète
Les Tourquennois ont été balayés par les Sétois au Stab de Roubaix (photo LNV)

Le Tourcoing Lille Métropole Volley a été balayé (0-3) au Stab de Roubaix par l’Arago de Sète, lors de la première journée des matches retour de Ligue A Masculine (LAM). Les Nordistes ont été totalement dépassés dans ce match joué en pleines fêtes de fin d’année. Cette contre-performance n’a pas trop de conséquence au classement. Mais ce non-match a déclenché la colère de l’entraîneur tourquennois Mauricio Paes.

Les clubs de Ligue A masculine avaient droit eux aussi à leur « boxing day » ce vendredi soir. Pour ce dernier match de l’année, le Tourcoing Volley recevait l’Arago de Sète au Stab de Roubaix. L’enceinte où les Télémistes ont désormais leurs habitudes. L’objectif était clairement de terminer 2022 sur une victoire, face à un adversaire direct pour les play-off.

Cette fois encore, le Stab n’a pas fait le plein pour ce match coincé entre Noël et Nouvel An. Joué qui plus est à 20h. Mais il y avait quand même 1 300 spectateurs dans le vélodrome couvert.

Les Tourquennois touchés par des virus

La mini trêve observée avant Noël n’a apparemment pas réussi aux Tourquennois. Plusieurs joueurs ont en effet été contaminés par des virus de saison durant cette interruption. Mais ils étaient tous sur le parquet ce vendredi soir.

Ceux-ci ont pourtant du mal à entrer dans la partie face à des Sétois agressifs, qui gagnent 18-25 en 25 minutes une première manche qu’ils ont constamment mené. Le duo Russell-Kreek surtout a fait souffrir le TLM.

Entre chaque set, les spectateurs avaient droit à une démonstration de keirin. Car la semaine prochaine, le Stab redeviendra un vrai vélodrome avec les championnats de France de cyclisme sur piste.

Le TLM réagit en début de seconde manche. Mais les Héraultais reprennent leur domination grâce à leur supériorité au service, et leur efficacité en réception. Il leur faudra cette fois deux balles de set pour conclure 19-25 en 29 minutes sur un service dehors de Jay Blankenau.

Volley Tourcoing Sète
La mine déconfite de Jay Blankenau résume le non-match du TLM (photo LNV)

Les Nordistes n’ont plus le choix. Ils doivent en effet remporter le 3è set pour rester en vie. Les Sétois savent que cette manche sera cruciale et veulent à tout prix éviter une remontée du TLM. La fin du set donne lieu enfin à un véritable duel. Les Tourquennois malmenés reviennent grâce à une série sur le service de Renan Buiatti.

Un vague sursaut dans le 3ème set

Mais cela ne suffit pas. Les visiteurs conservent un mince avantage. Ils obtiennent deux balles de match à 22-24. Lucas Vanberkel sauve la première. Le Canadien sert sur la seconde. Trop faiblement et les Sétois concluent le set d’une attaque percutante, 23-25 en 29 minutes. L’Arago prend nettement sa revanche du match aller où il s’était incliné dans sa salle.

 » Ce qu’on a produit ici, c’est honteux ! »

Mauricio Paes, entraîneur du TLM

La rencontre aura duré à peine plus de 1h20. Seul Renan Buiatti, malgré son irrégularité, a un peu surnagé. Tandis qu’en face, l’Arago de Sète a été entraîné dans une spirale victorieuse par Kyle Russell (24 points), désigné meilleur joueur du match. C’était mérité.

Cette défaite sèche a soulevé l’ire de Mauricio Paes, qui ne mâchait pas ses mots après cette déroute. « Aujourd’hui ce qu’on a produit ici c’est honteux. On n’a pas le droit de jouer comme cela chez nous. Pas de qualité collective. Pas de fighting spirit. J’ai trouvé l’équipe apathique, sans agressivité. Moyenne partout. Le plus inquiétant, c’est que j’ai vu de très belles choses durant toute la semaine. On a récupéré physiquement des petits virus. Et on arrive au match: il n’y a rien qui se passe. C’est inadmissible ! »

Volley Tourcoing Sète
Blankenau, Vanberkel et Buiatti ont été dominés au block (photo LNV)

Une revanche à prendre

Si le technicien franco-brésilien était en colère, Thibault Loubeyre lui était décontenancé. Combatif en réception, le jeune libéro tourquennois n’avait pas d’explication sur cette raclée. « Les Sétois ont bien joué. Ils ont été en tête tout le temps. On a essayer de raccrocher dans le 3ème set. Mais c’était trop tard. La coupure a été préjudiciable même si elle était nécessaire. Maintenant, il faut se reconcentrer sur les matches qui arrivent. »

Le prochain, ce sera samedi prochain au Plessis Robinson. C’est l’équipe promue qui avait mis fin à la belle série victorieuse du TLM en début de saison. Une époque qui semble déjà bien lointaine…

Malgré cette déroute face à Sète, Tourcoing Volley reste quand même 6ème au classement de la LAM, avec 8 victoires et 6 défaites. Mais il est rejoint par Paris tandis que Montpellier et Sète se rapprochent.

LA SERIE NOIRE CONTINUE POUR CAMBRAI

Volley Tourcoing Sète
Les Cambrésiens (en blanc) s’inclinent 3-0 à Chaumont (photo LNV)

Ce vendredi de « Boxing Day » avait finalement une allure de « Black Friday » pour les clubs nordistes. Comme Tourcoing, Cambrai s’est incliné en trois manches lors de cette première journée retour. Mais l’adversaire, il est vrai, était de taille. Le CVEC a bien lutté à Chaumont. Mais les joueurs nordistes n’ont pu terminer leurs sets, malgré les 15 points de Hermans Egleskals.

Chaumont bat Cambrai 3-0 (25-19, 25-22, 25-23) en 1h30 devant les 1 600 spectateurs de la salle Palestra. Le Chaumontais Thales Hoss a été désigné meilleur joueur du match.

Mais Cambrai reste collé à la dernière place de Ligue A après cette 11è défaite d’affilée. Et surtout, l’écart s’accroît derrière le Plessis Robinson, avant-dernier avec 5 points d’avance sur le CVEC. Inquiétant…

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1018 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.