ESCRIME : LE VALENCIENNOIS ALEXANDRE BARDENET CHAMPION DU MONDE PAR EQUIPES A L’EPEE

Alexandre Bardenet épée
Alexandre Bardenet aux Jeux Olympiques à Tokyo (photo DR FFE)

L’équipe de France d’escrime effectue une impressionnante moisson de médailles aux championnats du Monde qui se déroulent actuellement au Caire (15-23 juillet). Ce vendredi, les tricolores avec le champion olympique Romain Canonne, Yannick Borel, Alex Fava et le Valenciennois Alexandre Bardenet, conservent le titre mondial à l’épée par équipes masculine acquis il y a trois ans à Budapest. Dans une finale à suspense, les tricolores battent l’Italie 45-42. C’est la 6ème médaille, et la 4ème en or pour la délégation française en Egypte.

Médaillés de bronze par équipes à Antalya, les épéistes tricolores arrivaient en Égypte avec un désir de victoire intense, surtout au vu des capacités individuelles de chacun d’entre eux. Qualifiés avec succès la veille pour les ¼ de finale, ils ont entamé leur journée face à la Suisse. Avec à la fin une victoire 45-42 dans un premier match accroché face aux Helvètes.

En demi-finales, les bleus s’imposent plus facilement face aux Hongrois emmenés par Gergely Siklosi, champion du monde individuel en 2019. La victoire 45-37 les qualifient pour la finale contre l’Italie. Le « classico » de l’escrime.

Alexandre Bardenet impérial en finale

Un temps en tête, les Italiens voient les Tricolores revenir au fil des relais avec un Alexandre Bardenet des grands soirs. Surtout sur la fin de match où il colle un 5 touches à 2 au champion d’Europe Federico Vismara. Le natif de Saint-Saulve donne ainsi trois touches d’avance à Yannick Borel avant l’ultime relais (35-32).  Comme à l’accoutumée, le n°2 mondial est chargé de conclure, ce qu’il fait avec brio.

La France est sacrée championne du monde pour la deuxième fois consécutive après 2019 et se succède à elle-même au palmarès (45-42). L’un des hommes de la compétition, Romain Cannone, repart donc avec 2 médailles d’or autour du cou. Alexandre Bardenet, le Nordiste licencié à Rodez, remporte donc son 2ème titre mondial à l’épée par équipes.

Ce trophée le console de son tournoi individuel, qu’il a terminé à la 10ème place. Avec cette victoire, les hommes de Hugues Obry permettent à la France de poursuivre son incroyable razzia au sommet de la spécialité. C’est en effet le onzième sacre sur les vingt dernières années. Les Bleus mettent également fin à une série de neuf sorties internationales sans trouver le chemin du succès. Ils n’avaient plus gagné depuis novembre 2019.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 923 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.