FOOTBALL : AMBIANCE TENDUE, DERBY INTERROMPU A LENS

Derby interrompu à Lens
Les policiers devant la tribune Marek (photo JMD/Sports5962)

Derby interrompu à la mi-temps au stade Bollaert-Delelis de Lens. L’ambiance était tendue entre supporters. Alors que les joueurs regagnaient les vestiaires au repos, des échanges de projectiles ont eu lieu entre le parcage visiteurs avec les 1200 Lillois, et les Lensois de la tribune Trannin. Des supporters lensois ont venus du kop ont ensuite pénétré sur le terrain devant une sécurité un peu dépassée par l’évènement.

Les forces de l’ordre, peu nombreuses à première vue, sont entrés sur la pelouse, pour évacuer les Lensois venus provoquer les Lillois. Avant de face à la tribune visiteur, et à la tribune Marek, pour empêcher tout nouveau débordement.

Le match n’a pas repris tout de suite. Une décision a été prise par la cellule de crise dirigée par le sous-préfet de Lens, peu avant 18h30. Tout laissait craindre à ce moment un arrêt de la rencontre, comme lors de Nice-Marseille. Cela aurait certainement entraîné une escalade dans un contexte hyper-tendu.

Un tifo provocateur avant le derby

Dans ce derby très chaud, le décor a été planté d’entrée avec un tifo géant sans équivoque.  » Lillois Merda  » en lettres sang et or pouvait-on lire sur toute la tribune Marek-Xercès. Une banderole qui n’a pas calmé les esprits. Mais qui répondait aux banderoles géantes déployées l’an passé au stade Pierre-Mauroy.

Le tifo qui a fait monter la tension avant le coup d’envoi (photo JMD/Sports5962)

Les joueurs sont revenus sur le terrain pour s’échauffer. Tandis que des renforts de CRS sont arrivés et se sont placés face au kop. Comme si de rien n’était, ce retour des joueurs était accompagné de la traditionnelle chanson des corons, de Pierre Bachelet. Le speaker a prévenu au micro que le match reprenait. Mais qu’il serait définitivement arrêté en cas d’incidents.  » Faites pas les cons  » a même lâché Sylvano.

Vidéo. Les joueurs sont revenus sur la pelouse pour apaiser les esprits, tandis que les CRS se déployaient autour du terrain.

A 18h30, le coup d’envoi de la 2ème mi-temps était enfin donné. Les deux équipes étaient toujours sur le score de 0 à 0 après une première période tout aussi tendue sur le terrain. Le derby du Nord à Lens a été interrompu trente minutes après les incidents de la mi-temps.

La revanche des Lensois

Le but du Polonais Frankowski a déclenché une clameur sans précédent à la 74è minute. Les supporters lensois étaient soulagés. Même si le but de Wesley Saïd marqué un peu plus tard était annulé par la VAR pour hors-jeu.

Ce derby longtemps interrompu s’est terminé par la victoire 1-0 de Lens. Ouf, le match sulfureux a pu aller à son terme. Les Lensois ont obtenu leur revanche après les deux raclées de l’an passé.

Mais une enquête est en cours sur ces incidents qui auraient fait deux blessés. Et des sanctions sont à attendre pour les deux clubs.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 178 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

1 Trackback / Pingback

  1. sanctions Lens Lille, le derby de la honte

Les commentaires sont fermés.