CYCLISME : PLUSIEURS NORDISTES SELECTIONNES AUX CHAMPIONNATS DU MONDE DE CYCLISME

championnats du monde cyclisme
Florian Sénéchal au Tour de Wallonie @JMD/Sports5962

Les championnats du monde de cyclisme débutent ce dimanche 19 septembre en Flandre belge. Au menu de cette première journée: le contre-la-montre par équipes mixte avec deux Roubaisiens. Mais le point d’orgue, ce sera dimanche la course en élite élites hommes. Le Français Julian Alaphilippe défendra son titre. Plusieurs nordistes l’accompagnent.

Lors des championnats du monde de cyclisme 2018 à Innsbruck, l’UCI avait attribué les championnats du monde de cyclisme 2021 à la Flandre. Exactement 100 ans après l’organisation du premier championnat du monde, l’événement revient “à la maison” en Flandre, le berceau du cyclisme. Ce 100e anniversaire sera au centre de l’actualité tantavant que pendant les championnats du monde.

Un parcours en ligne flandrien et exigeant

Les contre-la-montre (du dimanche 19 au mercredi 22 inclus) entre KnokkeHeist et Bruges auront lieu sur un parcours taillé pour les hommes et les femmes capables de développer une puissance maximale. On partira sur la plage de Knokke-Heist, avec la Mer du Nord en toile de fond. Les coureurs se dirigeront par la digue vers le centre de
Knokke-Heist et prendront ensuite la direction des plaines, où le vent jouera son rôle, le long
des canaux et dans les polders. Via la pittoresque ville de Damme, ils arriveront dans le
centre historique de Bruges.

Christophe Laporte cofidis
Christophe Laporte (photo Mathilde l’Azou/team Cofidis)

A partir du vendredi 24 septembre, les courses en ligne domineront le programme. Le peloton international y retrouvera le véritable caractère « Flandrien », avec quelques « bergs » bien connus des spécialistes. Les hommes élite, les femmes et les U23 ans s’élanceront du centre d’Anvers pour rallier le Geldenaaksevest à Louvain. Les hommes et les femmes juniors termineront leur course sur le circuit local de Louvain.

Après un passage par Malines, le peloton entrera dans la province du Brabant Flamant à Keebergen, village officiel de ces Mondiaux. Ensuite ce sera Louvain et son circuit local de 15,5km. Le peloton pro effectueront deux tours au coeur de la Druivenstreek, avec cinq côtes. Puis un circuit final musclé à couvrir deux fois.

Le centenaire des Championnats du Monde sur route

Pour le président de l’Union cycliste internationale (UCI), le Français David Lappartient,  » les Championnats du Monde Route UCI 2021 s’annoncent historiques. On y fêtera le 100e anniversaire de l’événement annuel majeur de la saison de cyclisme sur route et cet anniversaire se déroulera en Flandre et en Belgique, une des terres historiques de notre sport. « 

Ce parcours exigeant convient parfaitement aux puncheurs comme Julian Alaphilippe et Wout Van Aert. Le Français défendra son titre avec une équipe de France solide. Autour de lui, il trouvera notamment Christophe Laporte. Le routier-sprinter de Cofidis est en pleine forme, comme le prouve sa victoire au Grand Prix de Wallonie. De plus, il est connaît parfaitement ces routes de Flandre où il brille souvent au printemps.

Le Beauvaisien Arnaud Démare, un habitué des Flandres, ici à Roulers (photo JMD/Sports5962)

Arnaud Démare, s’il retrouve la forme et la réussite, pourrait aussi avoir sa chance. Le sprinter picard est aussi un spécialiste des classiques flandriennes. Même s’il ne s’est jamais imposé. Mais la meilleure chance derrière « Allaf’, c’est peut-être Florian Sénéchal. Récent vainqueur d’étape à la Vuelta, le Cambraisien est en forme. S’il est là pour aider Alaphilippe à conserver son titre, le Nordiste pourrait jouer sa propre carte sur ses routes de Belgique qu’il connaît parfaitement.

Sénéchal en numéro 2 ?

De plus, Sénéchal sera sur orbite avant son grand objectif de la saison, Paris-Roubaix, qui aura lieu la semaine suivante, à une date inhabituelle. Il fera en tous cas un excellent leader de rechange au cas où. Le sélectionneur Thomas Voeckler compte beaucoup sur lui. Et le coureur de Ligny-en-Cambrésis, aujourd’hui domicilié en Belgique, a confirmé sa grande forme en remportant samedi la Primus Classic à Haacht, toujours dans la région bruxelloise.

En français: Sénéchal devient le 1è Français à gagner la Primus Classic (ex Grand Prix Impanis)

Hormis Sénéchal, Démare et Laporte, deux Nordistes d’adoption participent à ces Mondiaux presque à la maison. Il s’agit des deux pistards de Xelliss/Roubaix Lille Métropole Valentin Tabellion et Thomas Denys. Ceux-ci préparent au Stab’ les Jeux de Paris 2024. L’équipe nordiste a passé une convention avec la Fédération française de cyclisme pour que Tabellion et Denis puisse s’entraîner au mieux avec l’équipe de France de poursuite par équipes.

Deux Roubaisiens, de la piste à la route

Mais parallèlement, les deux écureuils font de la route sous les couleurs de Roubaix. Ils s’alignent ainsi en Belgique dans la toute nouvelle épreuve du contre-la-montre en relais mixte. Ils sont alignés avec le champion de France individuel Benjamin Thomas et les trois féminines Marion Borras, Coralie Demay et Clara Copponi.

Les pistards roubaisiens Valentin Tabellion et Thomas Denis participeront au contre-le-montre mixte par équipes (photo Laurent Sanson)

Les Championnats du Monde de cyclisme 2021 débutent ce dimanche avec les courses contre-la-montre élite individuelles. Un début en beauté durant lequel les Français Rémi Cavagna et Benjamin Thomas risquent de souffrir face aux Ganna, Evenepoel, Küng ou Bisseger.


A propos de JEAN-MARC DEVRED 187 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.

3 Trackbacks / Pingbacks

  1. Grand Prix d'Isbergues 2021: victoire d'Elia Viviani
  2. championnats du Monde de cyclisme 2021: l'Allemagne gagne le relais
  3. Championnats du Monde à Louvain

Les commentaires sont fermés.