FOOTBALL : FRANCK HAISE « SOULAGÉ » DE NE PLUS ÊTRE MANAGER GÉNÉRAL DU RC LENS

Franck Haise manager
Franck Haise lors de l'entraînement du 1è février à La Gaillette (photo JMD/Sports 5962)

Franck Haise n’est plus le manager général du RC Lens. C’est ce qu’a annoncé le club via un communiqué publié en début d’après-midi le 31 janvier. Mais il reste pleinement entraîneur de l’équipe professionnelle de Ligue 1. Ce n’est donc pas une sanction, mais une décision prise en commun suite au désir du technicien normand de se recentrer sur son poste initial. Haise s’annonçait désormais « soulagé » par ce changement d’organisation, lors de la conférence de presse avant Nantes-Lens.

Franck Haise était enjoué jeudi matin, lors de l’entraînement à La Gaillette. A tel point qu’il a ouvert cet entraînement aux media près d’une heure, à la place du petit quart d’heure habituel. Etait-ce la conséquence de l’annonce de la veille ?

Le communiqué du 31 janvier émis par le club avait pourtant de quoi surprendre. Sur son site et les réseaux sociaux, le RCL annonçait ceci.  » Le Racing informe d’une évolution de son organisation sportive. Franck Haise a accepté en octobre 2022, dans un contexte de déséquilibre, de prendre le poste de Manager Général du club et de gérer les destinées sportives de toutes les composantes du Racing.
En sus des missions confiées depuis 2020, Franck Haise a piloté sur l’ensemble de cette période, avec rigueur et dévouement, la formation artésienne. Il a également agi pour le développement de la section féminine et a été très investi dans les importants projets infrastructurels de La Gaillette. »

La mise au point de Franck Haise

Suit cette précision concernant le nouveau rôle de Franck Haise.  » Les recrutements opérés récemment et la volonté commune d’un retour à une organisation qui a fait ses preuves dans le passé, permettent désormais un rééquilibrage des flux décisionnels.
Homme clé du secteur sportif, Franck Haise se recentre ainsi sur la fonction de Manager de l’équipe professionnelle. Tourné vers la fin de saison et ses stimulants défis, celui qui a été élu « entraineur de l’année 2023 » pourra ainsi pleinement mobiliser son énergie pour le staff et les joueurs de l’équipe première. Il poursuivra sa mission au sein du comité de direction du Racing Club de Lens. La stratégie et les décisions relatives à la formation, la post-formation et les féminines réintègrent, à compter de ce jour, le périmètre de la coordination sportive. »

Cette annonce officielle a immédiatement enflammé les réseaux sociaux des supporters. Ceux-ci ont inévitablement interprété cette réorganisation comme un départ de l’entraîneur lensois à la fin de la saison. Ce dernier a fait une mise au point claire, durant la conférence de presse avant Nantes-Lens. Cela après avoir fait le point sur le mercato d’hiver.

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. Franck Haise en conférence de presse avant le match à Nantes.

 » C’était une réflexion personnelle que je menais depuis plusieurs semaines. Elle était déjà entamée sur la fin d’année 2023. J’ai pris cette décision pour préserver mon énergie. Quand j’ai présenté cette décision à Arnaud (Pouille) et au président, j’ai reçu beaucoup d’écoute et ils ont entériné ma demande de prendre du recul sur une partie des missions qui m’ont été données il y a un an et demi, dans un contexte que vous connaissez. »

Retour à la case départ

En octobre 2022 en effet, le coordinateur sportif Florent Ghisolfi annonçait son départ, totalement inattendu, pour l’OGC Nice. Ce qui a entraîné une restructuration de la direction sportive. Franck Haise devenait ainsi manager général du club, en plus de son poste d’entraîneur des pros.

 » Il fallait que je fasse ce pas de côté « 

Franck Haise

«  Cela me permet de recentrer mon énergie sur mon cœur de métier, auprès de mes joueurs, de mon staff. » Il explique aussi ce qui l’a conduit à cette réflexion. « J’ai eu quelques signaux qu’il fallait écouter à un moment si je veux être performant dans mon rôle de manager de l’équipe professionnelle. Il y a quand même des choses à valider, avec les choix sportifs du recrutement, sans compter que je vais continuer de représenter le sportif dans le comité de direction. J’ai toujours du travail, mais il fallait que je fasse ce pas de côté. Soit j’arrêtais d’être manager général, soit j’arrêtais d’entraîner et comme j’aime trop mon métier d’entraîneur, j’ai choisi de ne plus être manager général. »

A la question concernant les conséquences de cette réorganisation sur son salaire, Franck Haise répond honnêtement.  » Avec mes nouvelles fonctions, que je n’avais d’ailleurs pas demandé, j’ai obtenu une hausse de salaire. Mais comme je ne suis plus manager général ma rémunération ne sera plus la même. Et c’est logique », conclue-t-il.

L’entraîneur du RCL accueille donc cette nouvelle organisation « avec soulagement. Je ne voulais pas risquer l’usure. » Et il coupe cours à toute rumeur de départ acté. Il se sent bien à Lens, où il est arrivé il y a 7 ans. Haise rappelle aussi que son contrat courre jusqu’en juin 2027.  » Après c’est le football, on verra. Tous les ans j’ai eu des contacts, des propositions et je suis resté… »

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1642 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.