FOOTBALL : LA BONNE OPERATION DU LOSC GRACE A JONATHAN DAVID

LOSC Strasbourg
L'arrivée au stade de Jonathan David et Timothy Weah, derrière Edon Zhegrova (photo JMD/Sports5962)

En s’imposant 2-0 contre Strasbourg dimanche au stade Pierre-Mauroy, le LOSC réussit la bonne opération de cette 23ème journée de Ligue 1. Lille se classe désormais 5ème, à 4 points de son rival lensois, qui est lui le principal perdant. Les Sang et Or sortent en effet du podium et n’ont plus que 4 points d’avance sur les Dogues. Ceux-ci ont produit leur jeu chatoyant habituel. Mais il a fallu un Jonathan David très opportuniste pour concrétiser cette victoire qui aurait pu être plus large.

Depuis le début de l’année, et même de la saison, on sait à quoi s’attendre quand le LOSC reçoit au stade Pierre-Mauroy. Les Lillois affrontent souvent un bloc bas, et une défense regroupée. Mais ils se projettent toujours vers l’avant, sans parvenir toujours à concrétiser leurs nombreuses occasions.

Pourtant, depuis trois matches, les Dogues ont retrouvé le chemin du but, même s’il y a encore beaucoup de déchet. C’est ce qui s’est passé dimanche après-midi face à Strasbourg, en mauvaise passe actuellement. Cette fois, ils ont eu l’opportunité de marquer très tôt, sur penalty, par Jonathan David (23è minute). L’attaquant canadien récidive 6 minutes plus tard, dans le jeu cette fois. La victoire (2-0) est donc assurée dès la demi-heure de jeu. Les Lillois ne seront pas inquiétés jusqu’à la fin du match. Mais ils gâcheront encore pas mal d’occasions en seconde période; montrant ainsi une certaine « David dépendance ».

Le cinquième doublé de Jonathan David

Devant les media en zone mixte, le buteur lillois confiait ainsi sa satisfaction d’avoir réussi un nouveau doublé. Le 5ème cette saison en Ligue 1. Pourtant, modestement, le Canadien d’origine Haïtienne avouait n’être pas encore être assez tueur devant le but.

Vidéo SPORTS 59/62 – SportBuzz. Jonathan David en zone mixte après LOSC-Strasbourg

Avec 14 buts à son compteur, David figure désormais à la 2ème place au classement des buteurs, à un but seulement derrière le Rémois Balogun. En réalisant un 5ème doublé cette saison, il se rapproche aussi du phénomène norvégien Erling Haaland, qui en a réussi 7 avec Manchester City.

Quant Jonathan David est productif, Lille gagne. C’est le constat que l’on fait à nouveau après cette victoire du LOSC face à Strasbourg. On n’omettra pas non plus de citer la performance de Mats Sels. Le gardien belge de Strasbourg a en effet sauvé son équipe d’une défaite bien plus large, grâce à plusieurs interventions décisives.

Quand David marque, le LOSC gagne

Les statistiques parlent à nouveau d’elles même. La possession de balle est de 67% pour les Nordistes. Ceux-ci ont tiré 14 fois au but et cadré 5 fois (contre 10 tirs et aucun cadré pour Strasbourg). Cela veut dire qu’il y a encore du déchet dans les occasions. Et que le poids de Jonathan David est évident. Les autres attaquants n’ont pas la même efficacité.

L’exemple de Timothy Weah, attaquant reconverti arrière latéral (avec succès) depuis plusieurs matches, est révélateur. L’international américain est plus utile derrière que devant. Mais il confirme le poids et l’excellente entente avec l’autre joueur nord-américain.

C’est le constat aussi dressé par le capitaine du LOSC, José Fonte. Lorsque notre confrère de l’Equipe Joël Dominighetti lui a posé la question, le défenseur international portugais confirme que « lorsquil est bien, nous avons plus de chance de gagner.« 

Vidéo SPORTS 59/62 – SportBuzz. José Fonte, le capitaine du LOSC après la victoire contre Strasbourg.

Eliminé mercredi par Lyon en Coupe de France après les tirs au but (2-2, 4 tab 2), Lille va désormais totalement se consacrer au championnat. Cette 12ème victoire de la saison permet au LOSC de passer Rennes à la 5ème place du classement. Et de se replacer dans la course à l’Europe.

Mais la suite s’annonce redoutable. Les Lillois se déplacent en effet dimanche 19 février au Parc des Princes, pour y affronter le Paris Saint-Germain, à 13h. Le LOSC retrouvera ensuite le Stade Pierre Mauroy par la réception du Stade Brestois 29, vendredi 24 février (21h).

Mais contrairement aux Dogues, les joueurs de Christophe Galtier, qui affrontent le Bayern de Munich en Coupe d’Europe, ne sont pas au mieux. Alors…

Les supporters lillois ont apprécié la victoire et le spectacle (photo JMD/Sports5962)

La feuille de match

LOSC – RC Strasbourg Alsace: 2-0 (2-0)

23ème journée de Ligue 1 Dimanche 12 février 2023 (15h) – Stade Pierre Mauroy (toit ouvert) – 30 812 spectateurs. Temps doux. Pelouse en bon état
Arbitre : M. El Hadj

Buts :  David (23′ sp, 29′) pour le LOSC
Avertissements : Prcic (36′), Dagba (88′) pour le RCSA ; Virginius (80′) pour le LOSC

LOSC :  Chevalier – Diakité, Fonte (c.), Djalo, Weah (Gudmundsson, 86′) – André, Angel (Baleba, 90’+2) – Zhegrova (André Gomes, 73′), Cabella, Bamba (Virginius, 73′) – David (Bayo, 90’+2)

Entraîneur : Paulo Fonseca

Strasbourg :  Sels – Perrin, Doukouré, Le Marchand – Guilbert (Dagba, 62′), Sissoko, Prcic (Sobol, 62′), Liénard (c.) – Sanson (Jean 86′), Diallo, Gameiro (Kandil, 80′)Entraîneur : Mathieu Le Scornet

Les réactions après LOSC Strasbourg

Paulo Fonseca, entraîneur du LOSC. « C’était important de faire la différence rapidement, surtout contre une équipe qui vient pour défendre en jouant bas. Jonathan a marqué ces buts et c’est important pour nous d’avoir un joueur comme lui, aussi efficace. Le regret est de ne pas avoir marqué le troisième but. Nous avons beaucoup de situations et d’occasions pour le faire mais nous ne prenons pas les bonnes décisions. »

Mathieu Le Scornet, entraîneur de Strasbourg. « On a une équipe à réaction, avec trop de différence entre ce qu’on avait décidé et ce qu’on a fait. On s’en est un peu rapproché en deuxième mi-temps. Nous avons un peu plus empêché Lille de s’exprimer, et réussi à réduire les espaces, pour les mettre plus sous pression et saisir les opportunités avec le ballon. » 

Timothy Weah, défenseur latéral du LOSC. « C’est un bon résultat pour nous. Le groupe reste solide. Mais il faut juste continuer cela pour travailler ensemble, et rester comme une famille. L’élimination contre Nantes en Coupe de France était un peu dure. Mais maintenant, nous allons être focus sur le championnat. »

Sanjin Prsic, milieu de Strasbourg. « On était venu à Lille affronter une équipe en grande forme, avec de très bons joueurs sur le plan technique. Même quand on essayait d’y aller, on a vu qu’ils ressortaient très vite. On a affronté une belle équipe. On sait qu’on pouvait faire mieux. Mais voilà, c’est le championnat. On ne peut pas gagner tous les matches, même si on aspire à le faire. »

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1627 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.