FOOTBALL: LE MATCH NUL HEROIQUE DE LENS FACE A NANTES

RC Lens - FC Nantes
La joie du public lensois après le but de Pereira Da Costa (photo JMD/Sports 5962)

A l’occasion de la 35ème journée de Ligue 2, le RC Lens arrache le match nul 2-2 contre le FC Nantes. C’est un excellent résultat dans la mesure où les Sang et Or ont joué plus de 1h20 réduits à dix contre des canaris qui menaient 0-2 au repos. Mais les Artésiens sont revenus grâce à une 2ème mi-temps héroïque.

Cela devient une mauvaise habitude… Mais les Lensois ont joué leurs derniers matches en infériorité numérique. Contre Nice qu’ils battent néanmoins 3-0. Face à Paris Saint Germain il y a une semaine (1-1). Rebelote face à Nantes ce samedi, dans un stade Bollaert-Delelis où l’on jouait pour la 10ème fois de la saison à guichets fermés.

Mais contrairement à Paris, le RC Lens a connu une première mi-temps catastrophique. Dès la 8è minute, le Nigérian Moses Simon, intenable, donne l’avantage aux canaris de Albert Kombouaré en échappant à Christopher Wooh.

L’expulsion de Jean-Louis Leca

Menés 0-1 face à un public fervent, les Sang et Or avaient largement le temps de réagir. Mais l’espoir va vite s’envoler. Simon, encore lui, grille à nouveau la défense dix minutes plus tard. A l’issue d’une sortie hasardeuse, Jean-Louis Leca commet une obstruction nette sur l’attaquant nantais. L’arbitre, Thomas Léonard, n’hésite pas et sort le carton rouge.

Lens va donc jouer à dix et doit se réorganiser en faisant rentrer Wuilker Farinez dans les buts. Le piston polonais Frankowski doit sortir pour laisser entrer le gardien vénézuelien. Et comme si cela ne suffisait pas, les Nantais profitent de cette supériorité pour marquer à nouveau dès la 32ème minute. L’ancien Lensois Wylan Cyprien frappe de loin. Farinez renvoit le ballon dans l’axe. Et Moses Simon, encore lui, le récupère pour marquer sont 2ème but.

Seko Fofana, le capitaine lensois a encore réalisé un grand match (photo JMD/Sports 5962)

A la 32ème minute, le RC Lens est donc mené 0-2 par le FC Nantes devant des supporters lensois abasourdis par ce scénario, et qui doit maintenant jouer à 10 contre 11, pendant plus d’une mi-temps. Malgré un tir raté de David Pereira Da Costa (39è), les Artésiens atteignent la mi-temps sur ce score de 0-2. A ce moment-là, personne ne peut raisonnablement espérer un retour face à des visiteurs conquérants.

Mais voilà, cette année, les Lensois montrent des ressources insoupçonnables, à l’image de ce qu’ils ont fait à Paris. Et ils vont parvenir à retourner la situation grâce à nouveau à une 2ème mi-temps héroïque.

Le RC Lens renverse la situation face au FC Nantes

Les Nantais vont en effet chercher à gérer leur avantage plutôt qu’à tuer le match en marquant un 3ème but. Pris à la gorge dès la reprise, les canaris concèdent un premier but à la 67ème minute. Seko Fofana sert le jeune Pereira Da Costa qui trompe Alban Lafont d’un tir enroulé du pied droit.

A 1-2, la confiance change totalement de camp. Les Nantais commencent à paniquer, quand Franck Haise remplace son premier duo d’attaquants Sotoca-Ganago par le tandem Kalimuendo-Saïd. Ce dernier file au but trois minutes après le but de Pereira. Lafont le stoppe dans la surface de réparation. Après une longue consultation de la VAR, M.Léonard accorde le penalty à Lens. Arnaud Kalimuendo ne tremble pas et égalise dans une formidable explosion de joie à la 80ème minute.

Les Nantais, vexés mais sonnés, vont enfin se réveiller et se montrer dangereux dans ces dix dernières minutes. Mais la défense lensoise tient bon. Et le RC Lens arrache à nouveau un match nul grâce à une bravoure digne d’éloges. » Bravo, vous avez respecté nos valeurs ! » criera ainsi le speaker à l’issue du match, où le formidable public lensois a pleinement joué son rôle de 12ème homme, pour compenser l’expulsion de Leca.

Certes, ce 2ème match nul consécutif provoque un peu de sur place pour le RC Lens dans sa course vers les places européennes. Mais les Sang et Or ne perdent plus en dépit de circonstances pas toujours favorables.

Tous les espoirs restent permis, s’ils conservent cette attitude exemplaire jusqu’à la fin de la saison.

Les réactions

Franck Haise, entraîneur du RC Lens. « Faire ce qu’on a encore fait ce (samedi) soir, après ce qu’on avait fait le week-end dernier à Paris (arracher le nul 1-1 à dix contre 11) et il y a deux semaines contre Nice  c’est quelque chose de fort. Il n’y a pas beaucoup d’équipes qui sont capables de faire ça, c’est une grande fierté. « 

Antoine Kombouaré, entraîneur du FC Nantes. «  On a fait une très bonne première période et on n’a pas fait ce qu’il fallait en seconde. On s’est peut-être cru trop beau, on a pensé qu’on avait fait le plus dur. Quand on ne respecte pas les fondamentaux, on se fait punir. Mais je suis content des efforts qu’on a fournis. Je retiens beaucoup de bonnes choses.

Antoine Kombouaré en conférence de presse après RC Lens – FC Nantes (photo JMD/Sports5962)

Seko Fofana, capitaine du FC Nantes. » Il y avait plus de déchets que d’habitude mais ce sont des choses qui arrivent, quand on joue contre des équipes qui jouent assez bas, qui nous connaissent et savent qu’on aime jouer au ballon. Il y a eu des erreurs techniques mais ce n’est pas grave. Le plus important est d’avoir su prendre un point. C’est sûr que quand on débute, on ne doit pas attendre d’être à 10 pour tenter de créer l’exploit mais il faut souligner la force mentale de l’équipe.« 

Vidéo Sports 59/62. Seko Fofana, capitaine du RC Lens.

Christopher Wooh, défenseur du RC Lens. » Ça a été vraiment compliqué en première période. Il avait deux bons attaquants qui avaient de la vitesse. Ils n’hésitaient pas à prendre la profondeur, donc c’était assez compliqué. Le premier objectif était de ne pas prendre de buts et de se stabiliser défensivement. Après, on a lâché les chevaux en deuxième mi-temps et on a réussi à marquer deux buts. »

La feuille de match

RC Lens-FC Nantes : 2-2 (0-2)

35ème journée de Ligue 1

Stade Bollaert-Delelis. temps ensoleillé mais frais. Pelouse en bon état. 36 727 spectateurs.

Arbitre: Thomas Léonard


Les buts : RC Lens : Pereira da Costa (67’), Kalimuendo (81’, sp). FC Nantes : Simon (8’, 32’).
Avertissements : FC Nantes : Pereira de Sa (52’), Cyprien (62’), Montoussamy (74’)

Expulsion : Leca (19’).


RC Lens : Leca – Gradit, Wooh, Haïdara (Machado, 63’), Frankowski (Farinez, 20’) – Clauss, Fofana (c), Doucouré, Pereira da Costa (Kakuta, 82’) – Sotoca (Saïd, 63’), Ganago (Kalimuendo, 63’). Entraîneur: Franck Haise.
FC Nantes : Lafont (c) – Appiah, Sylla, Pallois, Merlin – Cyprien (Doucet, 86’), Montoussamy, Chirivella (Pereira de Sa, 46’), Coco (Corchia, 79’) – Simon (Bukari, 70’), Kolo Muani (Coulibaly, 70’). Entraîneur: Antoine Kombouaré.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 677 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.