FOOTBALL : LE RC LENS REUSSIT L’EXPLOIT FACE A ARSENAL (2-1)

RC Lens Arsenal Bollaert
Un tifo géant pour fêter le retour en Ligue des Champions (photo JMD/Sports 5962)

Le RC Lens bat Arsenal 2-1 lors de la 2ème journée de Ligue des Champions grâce à deux buts de Thomasson et Wahi. Les Sang et Or prennent ainsi la tête du groupe B à l’issue de ce match très intense, marquée par une ambiance de feu dans un stade Bollaert-Delelis heureux de retrouver les soirées européennes 20 ans après la dernière.

On ne sait plus quoi dire sur l’ambiance au stade Bollaert-Delelis. On croyait avoir déjà tout vu. Et pourtant, pour ce 30è match joué consécutivement à guichets fermés, les clubs de supporters ont su faire encore plus fort.

Le tifo géant qui couvrait toute la tribune Marek-Xercès entière était une véritable oeuvre d’art. Et la Marseillaise lensoise qui a suivi l’hymne de la Ligue des Champions atteignait un niveau de puissance rarement connu. Lens était prêt pour ce grand retour en Coupe d’Europe 20 ans après la dernière participation.

Le stade Bollaert-Delelis en fusion avant Lens-Arsenal

Un duel intense avec des Lensois sans complexe

Dans cette ambiance des grandes soirées, les Sang et Or se ruent sans complexe sur le but d’Arsenal. Malheureusement, ils se font prendre en contre dès la 14è minute. Après une perte de balle de Adrien Thomasson, Gabriel Jesus se retrouve face à Kevin Danso et Brice Samba qu’il trompe d’un tir croisé à ras-de-terre. Arsenal mène 0-1, un peu contre le cours du jeu. C’est cela le réalisme en Ligue des Champions.

Mais les Lensois apprennent vite. Huit minutes plus tard en effet, Adrien Thomasson se retrouve en position de marquer. Il place avec sang-froid le ballon dans le petit filet de David Raya. C’est l’égalisation dans une explosion sonore du public ! Thomasson rattrape son erreur initiale grâce à ce but superbe.

On assiste alors à un vrai duel de Ligue des Champions, intense, avec le ballon qui passe d’un côté du terrain à l’autre. Aucune des deux équipes ne temporise. Mais les Gunners semblent s’énerver car visiblement, ils ne s’attendaient pas à une telle opposition, avec un pressing haut impressionnant des Lensois.

Danzo et Samba au top

Clairement, les occasions sont lensoises alors que la possession de balle est nettement à l’avantage des Anglais (69%). Et finalement, les deux équipes rejoignent les vestiaires sur le score somme toute équitable de un partout. On n’a pas vu passer cette première période.

Le match reprend après des corons vibrants. Et les Sang et Or poursuivent eux leurs assauts sans complexe sur le but d’Arsenal. Mais les canonniers veulent à tout prix s’imposer. Et il faut des interventions décisives de Kevin Danzo, énorme ce soir, et de Brice Samba dans le but pour tenir ainsi le score. Qui va céder le premier ?

Ce sera Arsenal. A la 69è minute en effet, Frankowski centre en retrait pour Elye Wahi. L’international espoir reprend du droit au point de penalty. Le ballon échoue à nouveau dans le petit filet. Le RC Lens mène 2-1 face à Arsenal. Incroyable !

Les cinq minutes de temps supplémentaire pourtant sembleront interminables pour les supporters lensois qui eux non plus, ne baissent pas de pied. Malgré une dernière occasion pour Smith-Rowe, les Gunners s’inclinent 2-1 dans un stade en folie. 25 ans après, Lens fait à nouveau tomber Arsenal, mais à domicile cette fois. Cette soirée restera inoubliable pour les spectateurs présents. Dont l’humoriste et comédien Bouder, qui était dans les tribunes. Le RCL deviendrait-il un club people ?

RC Lens Arsenal Bouder
Bouder est venu féliciter les Lensois après la victoire (photo JMD/Sports 5962)

Un véritable exploit qui laisse augurer de réels espoirs de qualification pour la suite. Car dans l’autre match du groupe B, le PSV Eindhoven et Séville se sont neutralisés (2-2). Le RC Lens prend donc la tête de la poule avec 4 points. Qui l’aurait parié il y a deux semaines encore ?

La feuille de match de Lens Arsenal

RC Lens-Arsenal FC: 2-1 (1-1)

2ème journée de la Ligue des Champions, groupe B.

Stade Bollaert-Delelis. 38 000 spectateurs. Temps doux. Pelouse en bon état.

Arbitre: Marco Guida (Italie)

Les buts : Thomasson (25’), Wahi (70’)pour le RC Lens. Jesus (14’) pour Arsenal.

RC Lens :  Samba (c) – Gradit, Danso, Medina – Frankowski, Mendy (Diouf, 73’), Abdul Samed, Machado (Aguilar, 81’) – Thomasson (Fulgini, 73’), Sotoca, Wahi (Saïd, 73’). 
Arsenal FC : Raya – Tomiyasu, Saliba, Gabriel, Zinchenko (White, 71’) – Rice, Ødeegard (c) (Nketiah, 81’), Havertz (Smith-Rowe, 71’) – Saka (Fabio Vieira, 34’), Trossard (Reiss, 71’), Jesus.

Les réactions

Franck Haise, entraîneur de Lens. » Je vais faire synthétique. Je suis très fier de ce que les joueurs ont fait. On avait essayé de mettre la manière aussi contre Séville mais là c’est un ton au-dessus parce qu’Arsenal est un très grand d’Europe, avec beaucoup de qualité dans son jeu offensif.« 

Vidéo Dailymotion SPORTS 59/62. La réaction de Franck Haise en conférence de presse

Mikel Arteta, entraîneur d’Arsenal. « Il faut féliciter Lens. On savait que ça allait être difficile.- Ils ont marqué sur une situation isolée alors que l’on semblait contrôler le match et ils se sont relancés. »

Adrien Thomasson, milieu du RC Lens.  «Ce fut les montagnes russes cette première mi-temps. Je me sentais plutôt bien dans ce match mais il faut reconnaître que sur ce but concédé, je suis clairement fautif. Ça a été difficile pendant quelques instants (…) Le but m’a redonné confiance, à l’équipe aussi. Après la pause, on a été consistant. Brice nous a sauvés une fois. Pour moi la victoire n’est pas imméritée.»

Jonathan Gradit, défenseur du RC Lens. « On retrouve nos fondamentaux. On met beaucoup d’envie et c’est ce qu’il faut garder. Il faut savourer ce soir et dès demain, nous allons repartir au travail. Là-dessus, vous pouvez compter sur le coach… »

Brice Samba, capitaine du RC Lens. « C’est une performance incroyable. Surtout quand on pense au parcours qu’on a eu en début de saison, ça n’a pas été facile. Je tenais à dire aux mecs avant le match qu’il fallait y croire. Car dans la vie tout est possible. On a tout fait sur le terrain pour remporter ce match. »

Retrouvez les interviews intégrales de Brice Samba, Jonathan Gradit et Adrien Thomasson sur Dailymotion SPORTS 59/62.

A propos de JEAN-MARC DEVRED 1626 Articles
Journaliste professionnel depuis 1980, après des études de journalisme au CUEJ de Strasbourg. Carrière en presse écrite, en radio et surtout en télévision à France3 Nord-Pas-de-Calais.